Les selfies, cause ou conséquence de troubles psychologiques ?

selfie

Le terme "selfie" fera très certainement partie des mots à retenir de 2014. Si les autoportraits existent depuis des siècles, la démocratisation des smartphones et des réseaux sociaux participe à l’explosion du phénomène. Plus qu’une photographie, les psychiatres et autres spécialistes pointent désormais du doigt les risques de cette pratique égocentrique.

Le selfie, selon certains spécialistes, serait présenté comme une maladie à part entière et pourrait ainsi, au-delà d’être consacré comme le mot de l’année, être considéré comme le nouveau mal de la décennie.

Il vient en effet d’être répertorié comme un nouveau trouble mental par l’Association Américaine de Psychiatrie. Baptisé « Selfitis », ce nouveau trouble compterait de nombreuses victimes touchées à différents stades : limité (sans publication sur les réseaux sociaux) jusqu’à chronique (découlant d’un besoin irrépressible de prendre des photos de soi et de les publier sur les réseaux).

D’autres spécialistes ont pourtant une interprétation différente de la situation et prennent ainsi le problème à l’envers, considérant l’addiction au selfie comme une conséquence de la dysmorphophobie (peur ou impression injustifiée d’être laid ou malformé) plutôt que comme un trouble indépendant. Ils s’appuient sur un chiffre éloquent : deux tiers des patients souffrant de dysmorphophobie pratiqueraient le selfie.

Le docteur David Veale précise ainsi :

« Prendre des selfies ne doit pas être considéré comme une addiction à part entière mais comme un symptôme moderne de la dysmorphophobie qui pousse les victimes à vérifier leur apparence en permanence. »

Rappelons tout de même que, cause ou conséquence, l’addiction au selfie reste un phénomène bien réel qui avait récemment poussé un adolescent britannique, Danny Bowman, a tenté de se suicider alors qu’il ne parvenait pas à réaliser un selfie « parfait »…

 

Mise à jour :

Il semblerait que cette information concernant le Selfitis, reprise dans de nombreux médias, soit finalement un Hoax. Nous vous prions de nous excuser

Tags :Via :dailymail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. si les tabloids & pseudo sites kikoo geek ne starifiaient pas en permanence les gens parce qu’ils se mettent tout nu, le selfie serait comme il a toujours été.. une photo de soit.. c’est tout ..

  2. Les gens font des selfies pour une seule raison… Les commentaire qui suivent :

    – BG
    -Trop belle !
    -T Manifiq

    Égocentrisme, voilà tout.

  3. Les gens sont libres de se prendre en photo s’ils le souhaitent. Je ne vois pas en quoi cela relève d’une pathologie. Il y a bien plus grave et cela passe inaperçu.

  4. Ouai, je trouve ça débile de se prendre en photo toutes les 3 minutes
    Mais à la base, c’est aussi pour publier cette photo sur les réseaux pour se montrer là ou on se trouve.
    C’est une mode alimentée par les médias qui passera comme elle est arrivée

  5. Les Selfies ont toujours existé sauf qu’avant on appelait ça :
    « Arrêt de faire des photo avec ta putain de bouche en canard tu es ridicule ! »

    Je comprend pas l’engouement du truc., demain un mec va débarquer sur internet et dire qu’il a inventer la roue …

    1. Merci Matthieu.
      Je pense quand même qu’il y a quelque chose de pathologique à vouloir se prendre en photo, chercher à se montrer et à être complimenté (ou pas). Un manque quelque part ? Ou alors le nombrilisme devient la normale. Je trouve ça juste bizarre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité