Ce casque offre une vision thermique aux pompiers

casque vision thermique

Lorsque les pompiers sont amenés à entrer dans un bâtiment en feu, la majeure partie de leur tâche se résume à avancer à l'aveuglette au travers des fumées toxiques, se fiant uniquement à leur instinct. Fort heureusement, cette condition pourrait être amenée à s'améliorer, grâce à l'utilisation d'un nouveau casque.

Ce casque, le C-Thru, arborant un design pour le moins étonnant, offrirait donc la possibilité aux soldats du feu de tirer partie d’une vision thermique, et donc de voir au travers des flammes et de la fumée. En somme, de quoi leur faciliter grandement la tâche. A l’heure actuelle, la méthode exploitée est bien moins aisée : elle consiste à se faufiler sous la fumée, le capteur thermique dans une main. Equipés du casque, ils pourraient évoluer à la verticale, et disposer d’une espèce de « super vision ».

casque vision thermique

En plus de cela, le casque disposerait d’une fonction de réduction de bruit, afin d’isoler le « bruit » des flammes pour se focaliser sur les appels à l’aide de potentielles personnes coincées, et pourrait également transmettre des données vidéo, qui se verraient analysées par un service niché dans le cloud. Les données traitées seraient ensuite transmises au reste de l’équipe et affichées sur la visière de leur casque.

Et puis, ces mêmes données pourrait également être exploitées lors d’entraînements, permettant d’anticiper des situations à venir.

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne comprends pas comment un casque à vision thermique pourrait permettre de voir au travers des flammes, sachant que le but étant de voir les points de chaleurs et que dans ce cas précis des incendies, il y en a en abondance. Dans d’autre circonstances je veux bien mais celle cité..

    1. S’il s’agit de détection de niveau de température rien n’empêche de pouvoir distinguer des corps bien plus « froids » que les flammes non ?

  2. Et sinon, on ne sait pas qui a construit ce casque, par quel pays, s’il est a l’étude ou va être réellement donné sur le terrain. Bref, pas l’habitude de cracher sur des articles quel que soit le site, mais là…

  3. Ce n’est qu’un prototype de design de casque. Technologiquement, ça ne tiens pas la route. Surtout dans un milieu si contraignant… Dans 50 ans peut-être ?

    1. Quel intérêt d’une actualité si on doit en chercher d’autres pour avoir une info ? Est ce qu’un article complet est une demande trop exigeante ?

    1. La détection thermique fonctionne très bien, même en plein milieu des flammes puisqu’on cherche une zone plus froide (les potentielles victimes) dans un milieu chaud.

      De plus le seuil de détection des niveaux de chaleur peux être ajusté et on peut aussi mettre facilement en valeur par retraitement d’image les zones de température comprises dans une certaine plage (entre 20 et 60°C par exemple).

      Entre le capteur thermique et l’affichage il y a des couches logicielles pour mettre en évidence ce que l’œil aurait du mal à voir sur l’image brute.
      Finalement le seul point qui pourrait être bloquant c’est le coût … une caméra thermique de bonne définition coûte cher (je parle pas des trucs qui servent à détecter les fuites de chaleur pour mieux isoler ses fenêtres hein) … de l’ordre de quelques milliers d’euro quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité