Un prisonnier se voit interdit de pratiquer la religion Jedi

interdit jedi

Avec 176 000 pratiquants du culte Jedi, la Grande Bretagne compte l’une des communautés jediistes les plus importantes au monde. Un prisonnier vient d’ailleurs de revendiquer son droit à pratiquer sa religion en prison.

L’histoire se passe dans la HM Prison Isis située au sud-est de Londres. Un détenu a signalé au journal carcéral Inside Time souffrir de discrimination, n’ayant pas reçu l’autorisation de pratiquer son culte dans l’enceinte de sa maison d’arrêt.

« I am a Jedi », précise le détenu ayant préféré garder l’anonymat par crainte de subir les foudres du Côté Obscur. Le prisonnier Jedi, donc, met en avant l’intolérance dont souffrirait sa communauté depuis la bataille de Yavin et l’attaque de l’Etoile de la Mort. Cette dernière, orchestrée par Luke Skylwalker, avait fait de nombreuses victimes collatérales parmi les équipes travaillant sur l’Etoile de la mort.

Le plaignant précise aussi que la religion Jedi a été reconnue par le recensement du Royaume-Uni et qu’il est donc dans son droit de pratiquer ce culte en prison. Il conclut finalement solennellement par :

« Que la Force soit avec vous ».

Tags :Via :theguardian
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En meme temps un Jedi dans les yeux ca peut faire mal ………………………………………..

     » Qu’on Lui coupe la Langue !!!!!! »

    1. Je ne comprends pas… Le « a » et le « e » ne sont pourtant pas situés l’un à côté de l’autre sur le clavier.
      Aucune excuse.

      Merci en tout cas

  2. Bonjour

    Et pendant ce temps je suis certain que des prisonniers sont autorisés à pratiquer l’islam dans la même prison !!!

    A+

    Olivier

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. « préféré garder l’anonymat par crainte de subir les foudres du Côté Obscur »

    Mais un Jedi en prison, ca veut dire qu’il a fait quelque chose de mal, et donc rejoint le Côté Obscur….

    SHAME ON HIM!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité