VTC : l’interdiction de la géolocalisation fait rager !

VTC : l'interdiction de la géolocalisation fait rager !

Si vous suivez l'actualité, vous n'êtes pas sans savoir que la situation entre taxis traditionnels et VTC ("voitures de tourisme avec chauffeur") s'est encore davantage tendue avec le rapport d'un député socialiste visant à réformer leurs fonctionnements. Parmi les points chauds, l'interdiction de la géolocalisation aux VTC.

Thomas Thévenoud a donc remis son rapport au Premier Ministre. But de la manœuvre, tenter de mettre fin au conflit incessant entre taxis et VTC. Parmi ses 30 propositions, la numéro 19 vise à interdire la « maraude électronique » des VTC, une pratique assimilée à un « stationnement en attente de clientèle ». Or, cela est normalement interdit pour les véhicules avec chauffeur, ceux-ci devant théoriquement rentrer lorsqu’ils sont à vide.

Interdire la géolocalisation sur les applications mobiles serait alors un moyen de mettre un terme à cette pratique. Problème, il y a là risque « d’interdire l’innovation à certains acteurs pour en protéger d’autres, en l’occurrence ici les secteurs plus traditionnels de l’économie » selon l’Association française des éditeurs de logiciels et solutions.

Les spécialistes du VTC, eux, critiquent également cette proposition : « Cette mesure inefficace et arbitraire va à l’encontre des usages communs des applications mobiles. Adapter la géolocalisation aux taxis est une excellente idée, la supprimer à ceux qui l’ont imaginé est un non-sens ».

Toujours est-il que le rapport complet a été remis au Premier Ministre, Manuel Valls. Charge maintenant à son équipe et à lui-même de décider d’en officialiser ou non, tout ou partie.

Tags :Sources :Clubic Pro
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les taxis vont disparaître, c’est un fait certain, comme toutes les entreprises qui n’ont pas su prendre le virage des nouvelles technologies (la redoute, nokia…).
    Ce monopole, qui se paye à coups de licence onéreuse est un héritage d’un passé révolu.
    Je ne prends plus le taxi et, si tout le monde fait pareil, le problème sera réglé.
    Amen.

    1. …Les taxi seront toujour la et les vtc se boufferon entre eux car il n’ont pas de numerus clausus c’est à dire de limite de véhicule bientôt les vtc viveront avec 800 euro par mois car il faut se partager le gâteau sur les même application et les acteur de ses application se gaveron encore plus avec tous ses chauffeur alors renseigne toi sur les loi la maraude est fait pour les taxis qu’elle soit Manuel ou électronique c’est la loi de la maraude et elle se paie 230 000 euro . Dommage pour toi mais les taxi seront toujour présent.

      1. À 800€ par mois, les vtc n’étant plus rentables disparaîtront et si la demande augmente, ils réapparaitront. C’est ainsi dans tous les domaines de l’économie. Pourquoi faire autrement avec les taxis en leur attribuant des privilèges sans raison ?
        Des licences à 200000€ sont une hérésie car l’état en vend pour quelques centaines d’euros chaque année. C’est justement à cause du numerus clausus que l’on arrive à de telles pratiques.
        Eliminons les privilèges comme en 1789 aux quelques nantis qui n’ont plus raison d’être et la Loi du marché fera naturellement le reste pour le plus grand bonheur des usagers !

  2. je peux comprendre la grogne des chauffeurs de taxi, ils ont payé cher leur licence mais il faut revoir le système de licence qui est pour ma part bien trop élevé..
    L’utilisation de réseau serai bien meilleurs que de simple taxi, comme dans d’autres pays…

    1. La licence ne coûte rien du tout, c’est uniquement à cause des quotas que celle-ci est revendu par ceux partant à la retraite ou changeant de métier.
      Quota demandé par les syndicats des chauffeurs de taxi eux mêmes !
      Ils se sont foutus dans la merde seuls.

  3. « Cette mesure inefficace et arbitraire va à l’encontre des usages communs des applications mobiles. Adapter la géolocalisation aux taxis est une excellente idée, la supprimer à ceux qui l’ont imaginé est un non-sens »

    Prenez une bonne idée, confié la à un politicien lobbyiste et il en fera de la merde.

  4. Le monopole des taxis finira par tomber, la libre concurrence ne sera que bénéfique pour les clients.
    Ce sont les taxis eux-mêmes qui ont fait de la licence un objet à spéculer, avec la complicité de l’Etat et de ses quotas.

  5. Nous sommes en 2014 et on en est encore là ! Faut qu’ils arrêtent avec le lobby des taxis les gens en ont marre de galérer à les trouver. Il n’y a rien de plus simple que les VTC et la géolocalisation pour les trouver facilement. Pauvre France !

  6. Je suis choquer par les commentaires injurieux envers les taxis. La majorité des post sont écris par des personnes qui n’on jamais pris un taxi. Je ne vais pas polémiquer mais avant de parler d’un sujet qu’on ne connaît pas, le transport de personne en locurrance, il serait mieux de la fermer ! À bon entendeur…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. faut pas vous choquer par les discours des petits haineux incultes qui pullulent sur les forums, en général ils ont une situation de petit privilégiés minables (salariés de bureaux ou fonctionnaires dont le revenu n’est pas directement lié à leur volume d’activité réelle mais lié à leur acte de présence) qui leur permet de rester dans une posture d’adolescent assez ingrat et égoïste.

      bardés de leur diplôme de trous du cul ils se sentent en général au dessus du lots alors qu’ils ne sont que des clones dispensables uniquement propices au maintient d’un conformisme utile aux gens de pouvoir.

      ils auront également un peu plus d’estime pour les petits entrepreneurs et artisans quand ils auront compris que sans eux la dette de la France serait multipliée au moins par 2.

      ils finiront peut être aussi par comprendre que leur 5 semaines de congés payés, leur retraites et leur vacances payés par leur CE ils le doivent à 50 ans de luttes sociales que leur aînés ont pris la peine de mener, eux.

      aînés qui n’avaient pas accepté l’individualisme haineux des sous citoyens ainsi que leur complexe de supériorité à l’égards des vrais travailleurs par ailleurs.

      en effet quand on a un tant soit peu de conscience politique on ne vomit pas sur les gens qui bossent.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Snif, c’est beau ce que tu écris.
        D’un autre coté, si ta situation ne te convient pas, tu peut toujours reprendre tes études, te retrouver bardé de diplômes (4 à 5 ans), passer un concours de la fonction publique(1 an de plus de prépa), et profiter enfin de tes 5 semaines de congés payés.
        Tu pourras même claquer ton pognon si peu durement gagné chez les petits artisans et te déplacer en taxi, parceque sinon, qui va le faire ???
        C’est pas parce qu’on est assis 11h par jour dans une bagnole et qu’on en chie pas mal avec des fins de mois probablement pas à la hauteur de nos espérances qu’on peut se permettre de croire que tous les autres ne branlent rien et vivent confortablement!!!
        Réveil !!!!

      2. La seule chose que je retiens de cet étron épistolaire c’est que nous sommes tous remplaçables (dispensables dis-tu).
        Ça confirme mon point de vue sur la rente de situation des chauffeurs de taxis et sur le fait que, toi aussi, tu pourras arrêter ton discours pseudo freudien à 2 balles.

      3. Hé oui c’est la leçon qu’il faut apprendre à tes chiards .. bosse à l’école ça t’évitera d’en chier plus tard.
        Je me suis cassé le cul pour faire une école d’ingé et aujourd’hui j’ai pas à me gelé l’oignon dans mon taxi pour conduire des grognards à l’aéroport à travers les embouteillages.

        Au-delà de ces considérations bassement vénales, je pense que les propos haineux qui sont tenus contre les taxis le sont surtout contre les taxis parisiens, chantres de la connerie routière s’il en est.
        Il est vrai que les taxis hors Paris sont vachement plus cools et serviables et ce serait dommage que ces gens là soient pénalisés par des vautours qui n’attendent que leur mort pour aller se repaître de leurs cadavres.

      4. ils le doivent à 50 ans de luttes sociales que leur aînés ont pris la peine de mener, eux
        Ils leur doivent aussi les 2 000 000 000 000 d’euros de dette de la france mais curieusement les ainés la ramènent moins la dessus

    2. Moui moui moui…
      La spéculation sur les licences est une réalité. Sa revente s’assimile en fait à la revente d’un fond de commerce, de quoi partir peinard à la retraite, majorée avec les liasses de billets non déclarés aux impôts.
      Bizarre d’ailleurs, a chaque fois que je suis monté dans un taxi, on ne pouvait pas payer autrement, mais heureusement, le chauffeur à la délicatesse de nous rapprocher d’un distributeur…
      Après je dis pas que tous sont des escrocs, je dis que la tentation est grande, et la volonté friable… c’est d’ailleurs le cas de tous les corps de métier qui brassent du liquide…

    3. je ne pense pas avoir été injurieux dans mon com’ et je prends régulièrement le taxi en France et à l’étranger.Ce que je dis c’est que tout à une fin, c’est la logique du progrès, sinon l’on serait encore vêtus de peaux de bêtes à arpenter notre caverne.
      Les rentes de situation vont disparaître aussi, sauf pour les nantis hélas et c’est bien là que le bat blesse.

  7. Il y avait une monopole et les taxis faisaient comme bon leurs semble. Si les taxis se font démonter par cette nouvelle concurrence c’est bien qu’ils le méritent non? Quand on voit tout ces voitures de taxi grand luxe valant plus de 100 k € il y a largement de la marge pour améliorer le rendement. Oui les riches prennent le taxi veulent un service de qualité présidentielle avec le prix sans limites qui va avec mais et les autres? les gens normaux? obligé de prendre le taxi des riches et payer l’équivalent de 2 jours de salaire pour 50 bornes… S’ils ne sont pas content il n’ont qu’a marcher (avec leurs bagages sous la pluie sur l’autoroute) Il était temps que ça change.

  8. Pauvre France. À force de vouloir protéger des secteurs inefficaces contre la concurrence innovatrice, vous risquez d’entretenir une certaine médiocrité « made in France »..
    Où est donc la France d’antan qui inventa Concorde et le TGV ?

    1. au fond du trou budgétaire creusé par la sur-administration, les 35 heures et un système de retraites conçu pour plaire aux électeurs de gauche sans JAMAIS avoir été planifié financièrement (par aucun gouvernement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité