Ces GIFs qui nous remémorent des technologies obsolètes

Relics of Technology

Que diriez-vous, pour démarrer la semaine du bon pied, de vous offrir un petit retour dans le passé, en admirant quelques GIFs animés rendant hommages à des technologies qui furent communes il y a quelques décennies de cela, et qui sont désormais devenues obsolètes.

De ces technologies, citons la fameuse machine à écrire, une Smith-Corona Coronet Super 12 dans le cas présent, mais également le projecteur Bell & Howe Super 8, pour ne reprendre que ces deux exemples. Les GIFs en question font partie intégrante du projet « Relics of Technology », mené par Jim Golden.

L’artiste, réputé entre autre pour ses clichés où se côtoient des objets aux coloris similaires, explique d’ailleurs sa démarche étonnante, au travers d’un court communiqué :

« L’origine du projet « Relics of Technology » a débuté lorsque j’ai retrouvé un vieux téléphone mobile « brique » dans un magasin d’occasion dans l’Oregon rural. Depuis que j’ai trouvé cette pièce, des exemples de technologies similaires n’ont cessé de retenir mon attention. La fascination découlait à la fois de la nostalgie pour les formes, et de la curiosité de ce qu’ils étaient devenus. Une chose menant à l’autre, je suis parti à la chasse aux pièces maîtresses des technologies passées, la plupart tenant désormais dans la paume de notre main. Ces photos nous rappellent que le progrès à un prix, et que nos efforts sont périssables. »

Hypnotisant, tout simplement :

Relics of Technology Relics of Technology Relics of Technology Relics of Technology Relics of Technology Relics of Technology

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Mais, mais, mais… Ils sont immondes ces gifs ! En plus de pas être réaliste.

    Pour avoir bien connu le téléphone à cadran, je peux affirmer avec certitude qu’il ne sonnait comme ça que dans les mauvais dessins animés. Pourquoi ne pas avoir joué sur la rotation du cadran qui est justement la partie la plus intéressante et mystérieuse pour ceux qui n’ont jamais manipulé ce genre d’appareil.
    Le lecteur de bande magnétique, de son côté, n’a pas l’air d’être d’une grande efficacité, au vu de l’absence totale de la moindre micro oscillation de ses aiguilles.
    Quant au projecteur dont le carrousel ne tourne pas d’un iota et qui fait disparaître les diapositives on ne sais où…

    Dommage. L’idée de base est intéressante. Mais c’est vraiment du travail bâclé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité