On pourra bientôt brasser sa propre bière dans sa cuisine !

On pourra bientôt brasser sa propre bière dans sa cuisine !

Amateur de bière, vous êtes régulièrement servi. Entre les bières Game of Thrones et le fait qu'elles vous rendent littéralement heureux, cette boisson vieille comme le monde n'en finit plus de se redécouvrir. Aujourd'hui, Picobrew entend bien réaliser le rêve de bon nombre d'amoureux, à vous la brasserie maison !

Si le principe même de la brasserie n’est pas si complexe, il est difficile de réaliser pareil breuvage chez soi. C’est pour cette raison, et pour l’amour pur et simple de la bière, que Bill Mitchell a créé la startup basée à Seattle, Picobrew, et surtout l’appareil lié, le Zymatic, sorte de microbrasserie ressemblant étrangement à un four à micro-ondes.

L’idée totalement assumée est bel et bien que le Zymatic devienne la machine Nespresso de la bière. Et pour ce faire, Picobrew ne manque pas d’arguments. Outre l’insolente simplicité avec laquelle il est possible de réaliser une bière, le Zymatic est connecté. Vous pourrez ainsi récupérer des recettes ayant fait leurs preuves pour les tester dans la foulée ou partager la vôtre, fut-elle aboutie ou totalement expérimentale.

Si le Picobrew Zymatic vous intéresse – nul doute que c’est le cas -, il vous faudra un peu de patience, et commencer à économiser. Pour l’heure, les premiers prototypes sont en test chez plusieurs brasseurs de la région de Seattle, et l’appareil devrait coûter aux alentours de 1 699$ (1 225€) – comptez tout de même environ 2 000$ pour l’international (1 440€) -. Les précommandes sont ouvertes, premières livraisons attendues en Août. Bien plus classe que la tireuse, non ?

Tags :Sources :ForbesSite Officiel
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Des kits pour faire sa propre bière existent déjà depuis longtemps… Ça nécessite du temps de brasser une bière (quelques semaines), je doute qu’il suffise de choisir une recette pour obtenir sa bière « dans la foulée », ou alors il s’agira d’une bibine infâme qui ne sera certainement pas une bière…

  2. Brasseur, c’est un métier… C’est de la microbiologie, des connaissances en fermentation, dans le matériel, des matières premières, etc.

    Pourquoi pas, en fait, mais faut se dire qu’on va pas faire un nectar au premier coup, ça peut mettre des mois avant de faire un truc simplement buvable.

  3. Ayant brassé ma première bière il y a 3 mois je confirme les dires de miplou, il faut au moins un mois de fermentation. Par contre ce n’est pas si « difficile » que ça à faire, et assez gratifiant de boire sa propre bière. Vous n’aurez pas un nectar au premier coup, mais si vous suivez bien les instructions vous aurez largement quelque chose de buvable et de quoi ne pas rougir devant vos amis. Plusieurs kits sont en vente pour 80€ environ, facilement trouvable sur internet.


  4. Alors déjà on peut brasser dans sa cuisine, et plein de gens le font, tout ce qu’il faut c’est une marmite et un récipient de fermentation.
    Ensuite la machine ne brasse pas la bière elle prépare le mélange à fermenter. Pareil qu’un kit mais on peut choisir la recette qu’on veut et surtout être sur de la refaire pareille à chaque fois. C’est un peu ça la difficulté quand on fait ça comme amateur. Ça a l’air bien mais apparemment c’est pas simple à mettre au point on l’aura pas tout de suite dans nos cuisine

  5. Et je tiens à ajouter que ça fait des siècles que des brassent dans leur cuisine, ils ont pas attendu une machine de merde pour s’y mettre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité