Comment survivre à la foudre

orage

Soit on ne se fait pas électrocuter tous les jours - enfin nous vous le souhaitons - mais reconnaissons que cela fait partie des morts bêtes... D'autant qu'il existe une façon d'éviter de trépasser !

Avez-vous vu la météo de ces prochains jours en France… Autant vous prévenir, ce n’est pas folichon folichon… Alors, certes, être frappé par la foudre peut être plus ou moins relégué au monde des idiomes, mais cela arrive plus souvent que nous le pensons.

Donc, juste au cas où, voici une infographie qui vous donne le secret pour maximiser vos chances de survie, si la foudre se met à hurler son courroux. Ou, éventuellement, si Thor et Loki se livrent à une bataille fraternelle.

foudre

Tout ceci est parfait, encore faut-il prévoir un orage, et notre instinct est bien moins développé que celui des animaux. Voici quelques trucs pour anticiper.

“Si vous apercevez des signes de foudre imminente (vos cheveux se hérissent, votre peau picote, vous entendez un bourdonnement, sifflement, ou un bruit de craquement ? Si vous voyez des objets métalliques se mettre à briller d’un bleu-blanc doux ou si vous pensez simplement que vous êtes en danger, prenez immédiatement la position ci-dessus pour augmenter vos chances de survie”

Disons simplement que c’est toujours bon à savoir.

Tags :Sources :artofmanliness
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. il faut se mettre dans cette position pour la foudre ?
    Moi quand j’ai un coup de foudre j’ai plutôt tendance à prendre des poses lascives, pas du tout comme sur le dessin.
    On dirait ici que le type fait caca, c’est pas sexy du tout : il ne va rien pécho dans cette position là.

  2. Quand un orage non prévu vous tombe dessus, et qu’il dure une heure, cette position est intenable. Au bout d’1/4 d’heure, vous n’en pouvez plus ! A la soixantaine, avec petit ventre et varices, on tient 2 minutes. Autre solution : se coucher sur le côté en position de fœtus dans une zone peu risquée, c’est moins conseillé à cause de la tension de pas, mais mieux que debout. J’ai essuyé une quinzaine d’orages sévères en haute altitude, je suis toujours en vie… Mais j’ai un tapis isolant sur mon sac à dos sur lequel j’adopte ma position. La position professée ci-dessus est efficace, mais entrainez-vous chez vous à la tenir 1/4 d’heure !

    1. 2e intervention de ma part : être accompagné d’un grand augmente le risque du petit. J’ai étudié la foudre pendant 10 ans de ma vie et j’ai déclenché des éclairs artificiels, je ne prétends pas avoir tout compris, mais je suis surpris que votre idée recueille tant de faveurs. Quant à éviter les arbres, c’est surtout valable pour les arbres isolés et les bosquets ; en forêt profonde, le risque est moindre. Personne ne parle d’un risque important : s’abriter dans un cabanon de bois couvert de tôles non reliées à la terre… On peut se faire tuer sans que la foudre touche le cabanon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité