Test : Samsung Gear Fit, un magnifique bracelet… à oublier

Samsung Gear Fit

Le Samsung Gear Fit avait toutes les chances d'être le meilleur capteur d'activité du marché. Il n'en est rien. Et de peu. Et il n'y a rien de plus triste qu'un potentiel inexploité.

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un capteur d’activité stupéfiant doublé d’un bracelet smartwatch. Il compte les pas, surveille votre sommeil, affiche les notifications de votre téléphone et prend même votre pouls. Il ne fonctionne qu’avec les appareils Samsung.

Pourquoi est-ce important ?

Il semblerait que pour exister ces derniers temps sur la scène techno, il faille concevoir des appareils portables. Mais le Gear Fit est de loin celui qui a le plus beau design, et pourtant, le marché est déjà bien fourni.

Il promet aussi de réunir le meilleur des deux mondes, celui du capteur d’activité et celui de la montre connectée. Qu’est-ce qui pourrait bien mal tourner ?

Samsung Gear Fit

Design

Il est adorable à regarder. De face, le Gear Fit présente un écran tactile AMOLED couleur incurvé de 1,84″. Il offre les mêmes noirs profonds et couleurs vibrantes que l’on adore sur des appareils comme le Galaxy S5. Il est entouré par un cadre chromé brillant, une note caractéristique de Samsung.

Il n’y a qu’un seul bouton, utilisé pour réveiller l’écran, revenir à l’accueil ou éteindre le Gear Fit. Simple !

Samsung Gear Fit

Le bracelet en lui-même est en caoutchouc dur standard, disponible en six coloris. Ses bords sont bien nets et c’est assurément l’un des capteurs les plus confortables que j’ai pu porter. Le système d’attache est classique – non sans rappeler celui du Fitbit – et à ma grande surprise, je n’ai jamais eu le moindre mal à l’ôter. C’est un appareil très fin et discret. Il est presque invisible mais si quelqu’un venait à le remarquer, vous récolteriez davantage de compliments que de honte.

Samsung Gear Fit

A l’arrière de l’appareil, on retrouve le capteur qui permet au Gear Fit de lire votre rythme cardiaque, comme un oxymètre de pouls. Il est aussi certifié IP67, ce qui signifie qu’il supporte d’être immergé dans un mètre d’eau pendant 30 minutes maximum. Autrement dit, vous pouvez prendre votre douche avec ou le porter sous la pluie mais vous n’aurez probablement pas envie de nager avec (et encore moins de faire de la plongée). Il utilise le Bluetooth 4.0 LE pour communiquer avec les téléphones Android Samsung.

Samsung Gear Fit

Et à l’usage ?

Sur le papier, le Gear Fit s’annonce fantastique. Il compte les pas, il affiche les notifications des applications souhaitées (et pas celles dont vous ne voulez pas) depuis votre téléphone Android Samsung et il peut suivre l’exercice que vous faites en duo avec l’application S Health sur votre téléphone pour avoir encore davantage de données. Cela pourrait être absolument parfait, si tant est qu’il fasse ces trois choses ne serait-ce qu’à moitié.

En toute impartialité, le Gear Fit fonctionne très bien comme second écran pour votre téléphone. Il est de fait très pratique pour jeter rapidement un œil sur l’email que vous venez de recevoir et décider ou non de retourner vaquer à vos occupations. Je l’ai configuré pour recevoir les notifications de Gmail, Google Voice, Hangouts, Agenda, Twitter et Facebook. Il suffit d’appuyer sur une notification pour en visualiser les premières lignes. Si vous voulez en voir davantage, appuyer sur le bouton « Voir sur l’appareil » vous ouvrira l’application, mais pas le message en particulier.

Le fait que cela fonctionne sans problème avec le centre de notification est une grosse amélioration par rapport au Galaxy Gear de l’année dernière – et à peu près pareil que ce l’on a sur la Gear 2 – mais la forme unique du Gear Fit rend la lecture des notifications très frustrante.

Samsung Gear Fit

Ce long et mince écran perpendiculaire à votre bras est une vraie torture à lire. Littéralement. Si on le laisse dans son orientation normale (id est, ça apparaît de la droite quand on a les doigts vers le haut), il faut serrer son coude, se tordre le cou et se trouver des bras façon T-rex pour utiliser l’écran. Changer l’orientation de l’écran améliore un peu la chose, mais ça reste toujours inconfortable.

Cela dit, Samsung a écouté les retours et s’est adapté rapidement en créant un mode d’orientation verticale. C’est la meilleure option dans la plupart des situations, en terme de confort physique, mais vous aurez du coup droit à des notifications bizarrement tronquées.

Voyons enfin ce qui fonctionne. Le reste ? Pas vraiment. Le compteur de pas est très imprécis. Je suis sorti marcher, comptant très précautionneusement 500 pas. Le Fit m’en indiquait 700. Trop éloigné pour être utilisable. Et il faut aussi démarrer manuellement le podomètre, chose qui n’est pas à faire sur tous les autres capteurs d’activité.

Et il y a pire. L’application S Health sur votre appareil Galaxy – car il vous en faut forcément un ! – a aussi un podomètre intégré. Bien, donc ils se parlent, non ? En théorie. Mais en réalité, non ! Peu importe que vous les configuriez pour se synchroniser le plus fréquemment possible (toutes les 3 heures) ou manuellement, le Fit reste persuadé que vous avez marché davantage que le Galaxy S5, et ils ne tombent jamais d’accord.

Samsung Gear Fit

Avec ces « deux choses qui ont été pensées pour être utilisées ensemble mais qui ne se parlent pas », ça se complique encore davantage si vous sortez courir. Dans l’idéal, le Fit agirait comme un second écran pour le S Health, plus stable (même si encore très loin des cadors du marché comme Runkeeper), récupérant les données et vous affichant ce que vous souhaitez, comme le rythme cardiaque ou la cadence. Mais non ! Les modes course sur le Fit et sur le Galaxy S5 sont complètement séparés. Vous aurez alors deux coaches différents vous demandant de faire deux choses différentes simultanément. Et quand vous en avez terminé, vous vous retrouvez avec deux rapports complètement différents, tous deux avec des informations importantes manquantes. Vous pouvez en voir un exemple juste au-dessous.

Vient ensuite la surveillance du sommeil, qu’il faut démarrer et arrêter manuellement (ce qui n’est pas la fin du monde mais très facile à oublier, d’autant que certains concurrents font cela automatiquement, comme le Basis Band). Le vrai problème : les données ne vont nulle part ! On ne peut même pas les voir dans l’application S Health. Le Gear Fit récupère les infos, vous les affiche quand vous vous réveillez et plus rien, à part dans un « historique du sommeil » hebdomadaire qui s’avère plutôt inutile.

Le Gear Fit n’est pas non plus assez intelligent pour savoir que vous ne voulez probablement pas de notifications pendant que vous dormez. Et il est impossible de les désactiver sur la montre, ni même de la mettre en silencieux. Il faut alors repasser par l’application Gear Fit Manager sur le téléphone pour les désactiver, chaque nuit, et les remettre chaque matin.

Samsung Gear Fit

L’application Gear Fit Manager a d’ailleurs une certaine utilité, comme changer le fond d’écran du Gear Fit, le style de l’horloge et contrôler quelles notifications afficher. Mais c’est loin d’être clair. Dans les paramètres S Health du Gear Fit Manager (déjà pas très clair), on trouve une option pour installer davantage d’applications. Pour l’heure, il n’y en a que trois. Je les ai toutes installées. Pas une seule n’est apparue sur mon Gear Fit, ni ne s’est connectée. Il y a une option dans le menu du Gear Fit qui s’appelle « App Connect ». En cliquant dessus, on ne voit qu’un interrupteur « ON/OFF » pour Strava. Seulement voilà : Strava n’a aucune interaction avec le Gear Fit. Il n’y a pas d’application pour ça. Rien. (Mise à jour : il semblerait que la compatibilité Strava soit intégrée mais Strava ne fonctionnait pas encore correctement sur le Galaxy S5. Strava travaille donc sur des mises à jour pour solutionner le problème.)

En résumé : le logiciel du Gear Fit est tellement bogué qu’il transforme un matériel extrêmement prometteur (pour ne pas dire le plus prometteur que nous ayons vu jusqu’alors) en un truc complètement inutile. Et même le matériel a quelques bizarreries plutôt énervantes. L’affichage est magnifique mais l’absence de capteur de luminosité ambiante le rend bien trop lumineux dans le noir. Si vous laissez la fonctionnalité de réveil allumée (qui « vérifie votre montre »), vous vous ferez réveiller par d’aveuglants écrans lumineux chaque fois que vous vous tournez en dormant. Le point positif, par contre, j’ai pu utiliser l’appareil pendant quatre jours sur une seule charge et il a survécu à plusieurs douches.

Samsung Gear Fit

On a aimé

Le matériel atteint presque la perfection. Vraiment, il ne manque qu’un capteur de luminosité ambiante et peut-être un micro pour des réponses rapides aux emails. Mais l’écran est superbe, le bracelet confortable et le tout offre un joli design. Quatre jours d’autonomie, c’est tout à fait respectable, d’autant plus qu’il résiste à l’eau. Et voir un petit aperçu de ses emails, messages, tweets et autres messages Facebook dès qu’ils arrivent s’avère très utile, ça m’a aidé à rester concentrer sans replonger à chaque fois dans mon téléphone. C’est aussi appréciable de pouvoir contrôler sa musique depuis son poignet.

Samsung Gear Fit

On n’a pas aimé

Le logiciel est mauvais. Vraiment, vraiment mauvais. On dirait que les équipes du Gear Fit et de l’application S Health ne sont presque pas parlées. Et c’est d’autant plus problématique que Samsung a fait le choix de vendre un produit qui ne fonctionne qu’avec des produits Samsung. Au moins, quand Apple vous enferme dans un écosystème, ça fonctionne (la plupart du temps).

Le podomètre du Gear Fit est très imprécis, l’application d’exercice ne s’intègre pas avec S Health et les données de sommeil ne servent nulle part. Si vous êtes à l’extérieur, il faut s’arranger pour faire passer l’écran en pleine luminosité mais il ne reste dans ce mode que pendant cinq minutes avant de revenir à une luminosité moyenne. Extrêmement frustrant, surtout si vous sortez courir plus de cinq minutes. Les contrôles tactiles répondent plutôt mal, aussi.

Samsung Gear Fit

Et alors ? J’achète ?

Non. Certainement pas. Aussi incroyablement prometteur soit-il, il est totalement ruiné par son logiciel. Et il coûte tout de même 200€. Si Samsung venait à sortir une grosse mise à jour – une énorme mise à jour, même -, le Gear Fit pourrait devenir un bon appareil. Mais pour l’heure, le fait qu’il ne fonctionne qu’avec des téléphones Samsung et qu’il ne fonctionne qu’à peine avec ceux-ci, rend la décision très simple : passez votre chemin.

(article publié à l’origine sur Gizmodo.com)

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Vraiment, votre présentation du Gear fit n’est pas objective. On pourrait croire que vous avez été « inspiré »par la concurrence. Cet appareil présente de très grandes potentialités et reste meilleurs que les matériels actuels.

      1. J’avoue que j’aurais aimé, que le rédacteur visualise déjà ce qui se fait sur le marché, et le comparer aux comparables.
        Les notifications? C’est un plus, pas le but principal du produit.

        Donc il fallait se centrer plus sur les buts santé.
        Pour la partie Podomètre, il fallait mesurer avec un truc tiers en plus du S5. Genre un M8 avec FitBit, un Withings, etc Parce qu’il est plus que normal qu’un capteur trace différemment les mouvements de votre bras, que les mouvements d’un téléphone dans votre poche!
        En tout cas je rêvais voir un article comme celui-ci chez vous, mais quand je vois comment vous testez la Gear Fit, mes espoirs sont perdus
        http://thewirecutter.com/reviews/best-fitness-tracker/

        Les points négatifs abordés sont très bien! mais perdent toute crédibilité avec autant de lacunes dans votre article et cet étrange parti pris. Insister sur la fiabilité Apple quand vous parlez d’un produit que le concurrent n’a pas, m’a fait sourire.
        Ca fait trop, on est de mouton, mais on est heureux avec leurs produits.

  1. Ça prouve une fois de plus que Samsung n’est pas un éditeur de logiciel et qu’ils produisent de très bons produits techniques mais ne savent pas l’exploiter correctement.
    Je dirais que l’expérience est un double loupé pour Samsung car ce sont les premiers produits sous leur OS propriétaire.

    1. Les montres Samsung ne sont pas les premiers produits sous leur OS propriétaire, Samsung a son propre OS mobile, Bada, et… c’est également un désastre.

  2. Je pense que sa serait une bonne idée que le testeur télécharge l’application gear fit manager et réécrive l’article par ce qu’il est pas à jour! Elle fait son travail et tu peux voir les informations récoltées.
    Je trouve personnellement que c’est un bon produit très agréable à porter avec des fonctionnalités intéressantes! Après c’est vrai un micro sa pourrait être top pour rédiger des messages! Sa fait tout de suite très google mais bon 😉

    Sa va surement faire mal les prochaines sorties!

  3. Tous les constructeurs essayent de faire une smartwatch à peu près utilisable par une personne normale. Aucun n’y arrive, mais le jour ou Apple va sortir une qui fonctionne, les frustrés vont crier à la copie, ou au produit marketing. Ah, ah, ah, les jaloux vont maigrir ! :))))

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  4. Bonjour,
    Etant étudiant en informatique, je suis extrêmement critique envers les produits électronique. J’adore aussi les montres « classique » jamais je n’aurais accepté de mettre une montre connecté, je trouvais le principe ridicule. Pourtant après avoir reçu la gear fit en cadeau, j’ai quand même voulu la tester avec mon galaxy S5. Eh ben que vous me croyez ou non après 15 ans de fidélité aux montres à aiguille, la gear fit ma complètement séduite. De part son Desing, son autonomie et ses capacités. Le fait de pouvoir consulté toutes les informations d’un simple geste discret sans déranger tous le monde en sortant le portable et vraiment bien, ainsi que la fonction localiser le portable aide bien et dès que la montre et loin du téléphone, elle nous averti ce qui évite ainsi d’oublier son téléphone qui serais tombé de notre poche par inadvertance.
    Bien sûr qu’il y a des points négatifs, effectivement le podomètre n’est pas très précis, je dirais aussi que la fixation n’est pas super fiable, elle tombe facilement au début et son capteur de mouvement de pogné trop sensible. Mais appart ça je suis en désaccord avec l’article. Je vous la recommande vivement !

    1. T’en a probablement pas conscience, mais tu viens de dire exactement ce que dit l’article : matériel bon, mais logiciel ayant besoin d’évoluer (beaucoup).
      Commentaire à charge ? Recommander à quelqu’un l’achat d’un produit qui a besoin d’évoluer drastiquement en misant sur le fait qu’il va peut être évoluer, c’est également partisan et peu objectif.

  5. C’est quoi ce test … ???
    Pour l’utiliser depuis ça sortie c’est complètement faux, S Health et la Gear fit fonctionne sans problème et son décalage est très léger…
    L’installation des apps fonctionnent également.
    Et la remarque sur le fait que Samsung n’autorise que ces produits à l’utiliser est d’autant plus … de Gizmodo qui se montre pro Apple et à ce jour Apple ne joue que sur son propre terrain depuis le début et on vous a jamais vu dire que c’est le mal….
    En attendant faite un vrai test et on en reparle car ce genre d’appareil ce test pas sur un seul cas mais sur plusieurs…

  6. Une fois de plus, le budget communication de Samsung nous permet de lire des réactions partisanes pro-samsung même lorsque le produit est un echec édifiant… Ça laisse perplexe quand à la crédibilité des forums dédiés nouvelles technos …
    Si Samsung pouvait arrêter de payer des pollueurs pour se reconcentrer sur la R

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Essai l’appareil puis on en reparle, va lire les différents tests sur la toile et tu verra que l’appareil est bien plus efficace que peut tenter de faire croire Gizmodo…après tu pourra l’ouvrir sur les pro Samsung…

  7. Les lecteurs auront plus de respect pour Gizmodo FR le jour ou vous apprendrez a être neutre dans vos articles.

    Je n’ai pas ce bracelet mais plusieurs amis le possède et ont sont satisfait.

  8. En effet ne se synchronise pas avec S-Health dans la mesure où avec le Gear Fit il faut installer Fitness with Gear qui synchronise toutes les informations de podometres, exercices, sommeil etc… Vous auriez pu faire un peu plus de recherche avant de publier votre article.
    Ne pas recevoir les notifications pendant le sommeil est possible en activant le « mode blocage », mais visiblement lire le mode d’emploi ou faire un glisser vers le bas pour faire apparaitre l’option était trop vous demander. Dans ce mode la seule notification à passer est celle de l’alarme, on comprendra pourquoi en mode sommeil ^^

    Sinon je suis d’accord avec vous que le podomètre est très imprécis par rapport à mon Fitbit Zip. A nuancer avec la façon dont il est porté : le Fitbit à la ceinture et évidement le Gear Fit au poignet, en marchant les mains dans les poches cela reste précis le problème venant des mouvements des bras en marchant et finalement même en restant assis…

    Aucun problème de mon coté avec Strava

  9. Peu importe que le produit soi abouti, tant qu’il ne sera pas compatible avec l’ecosysteme « Android » il ne vaut rien. L’intérêt principal d’etre dans un syteme « ouvert » est justement la compatibilité entre les différentes marques. Si on veut etre enfermé chez une seule marque on choisi Apple …..

    1. En cherchant 5mn sur google, il semble compatible avec plein d’autres téléphones, il suffit de déplacer l’apk (je ne sais pas si tout fonctionne encore à ce jour par contre)
      On est loin de l’enfermement imposés aux utilisateurs d’apple qui crypte ses applications avec fairuse (nom savamment choisi)
      Cependant je l’eviterai pour cette raison car c’est l’intention qui compte (idem j’evite htc pour leur idée de crypter leur bootloader)

      Autant le test complet manque un peu d’impartialité et de professionnalisme (on parle pas vraiment des possibilités pour les sportifs), autant le titre est à jeter et decridibilise la rédaction de ce site.
      Le hic c’est que concernant ces test, le site perd tout son intêret.

      1. C’est bien e que dit l’article. Quand apple fait quelque chose eux au moins ça marche, là, comme toujours quand on parle d’un produit android, la solution est toujours la même : mais si ça farche, faut juste bricoler et faire sois même le boulot pour lequel on paie les développeurs…

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  10. A tous les android fans, ne vous inquiétez pas: attendez que Apple sorte sa montre connectée et comme d’habitude Samsung copiera Apple pour enfin être au niveau.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Pardon, vous avez bien dit Samsung recopiera Apple?
      Le tout dernier smartphone iPhone 6 est une pure invention de Apple au fait? RIRES!
      Il me semble que le design de ce dernier ressemble assez au HTC ONE sorti bien plus tôt.
      Pour faire des commentaires si peu objectifs, n’en faites donc pas.

  11. Je suis content de devenir un vieux con et de ne pas vouloir que tout cette vie virtuelle inutile entre encore plus dans notre quotidien…
    J’imagine que c’est une question de génération mais je trouve ça triste au possible.

  12. Une question simple à l’auteur : L’a t’il réelement utiliser ? je l’utilise au quotidien et j’ai aucun des effets décrit … y compris pour la synchro de la nuit …. je peux tout voir dans gear fit manager …
    C’est une critique assassine sans fondement aucun … lire à deux fois avant.

  13. Quand j’ai lu cet article je me suis demandé si on parlait dun même produit …. je pense qu’il faut vous mettre au goût du jour car vous êtes les premiers dans les résultats Google de la gear fit et cet article est un linchage de cette montre.

    Quel manque de professionnalisme….

    Plusieurs thèmes disponibles, fonctionne bien avec shealth, mode blocage disponible la nuit, mode sos ( 3 appuies bouton poser ) envois un SMS aux destinataires et textes prédéfinis avec lien Google maps. Cette petite montre a un bon potentiel, il suffit tout simplement de l’essayer chose que Gizmodo a du oublié de faire …

  14. Gros problème avec la gear fit de mon épouse qui en possède une et je voulais faire un test avant d’acheter la gear 2 lite :
    – illisible dès le moindre rayon de soleil.
    – écran s’étain si on veut lire ses performances ( et change de fonction :(:(:( )
    – problème pour le rallumer l’écran surtout si on cour.
    – cardio a basse fréquence il n’est pas précis (comparer avec une garmin Forrunner 610 )
    – A partir de 120 Bpm les fréquence semble OK a 2-3 Bpm???
    – perso je ne suis pas convaincu et attend le futur
    salutations

  15. C est normal que samsung sortent des montres connecter qu avec des appareil samsung c comme apple leur IWatch et IWatch est que connecter avec des appareil apple c est normal moi je dit

  16. Bonjour,je ne c pas quel versoin materiel et logiciels on été testé ici… Toujours est il que bon nombre d’affirmation dans ce test sont fausses.

  17. aides moi svp ma montre elle est bloqueés pasque j’ai oublier le mots de passe comment je dois faire pour enlevé le mots de passe

  18. Quand je lis cet article, je me demande si le bracelet a réellement été testé… Les notifications se désactivent automatiquement lorsque l’on lance le suivi de sommeil. L’option d’allumage de l’écran par mouvement peut également se désactiver.
    De plus les données de sommeil et activité sont transférées à l’app S Health à partir du moment où le bracelet et l’app sont connectés entre eux.
    Bref, avant de vous faire une idée après lecture de cet article, renseignez vous ailleurs, voir essayez de contacter des utilisateurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité