Le BASIC fête ses 50 ans !

Le BASIC fête ses 50 ans !

L'informatique est aujourd'hui tellement présent dans nos vies qu'apprendre à coder est envisagé par certains comme l'apprentissage d'une langue étrangère. Si nos ordinateurs et leurs logiciels sont ce qu'ils sont, c'est grâce, notamment, au BASIC, l'un des premiers langages de programmation. Il fête ses 50 ans !

La simple utilisation d’un ordinateur était, il y a 50 ans et plus, réservée aux seuls experts en la matière. Il fallait en effet un langage de programmation réputé réservé aux seuls spécialistes, en général un langage d’assemblage ou le Fortran. John George Kemeny et Thomas Eugene Kurtz, mathématiciens et professeurs d’informatique au “Dartmouth College” souhaitaient que “chaque étudiant sur le campus ait accès à un ordinateur et que chaque membre de la faculté soit capable d’en utiliser un dans une classe”.

Résultat des courses, le 1er Mai 1964, à 4h du matin, Kemeny et Kurtz mirent au point le premier programme BASIC (“Beginner’s All-purpose Symbolic Instruction Code”). Exit les mots compliqués du jargon informatique, bonjour les “HELLO”, “GOODBYE”, “PRINT”, “IF/THEN”, “END”. Quelque temps après, le langage fut rendu public et gratuit. Les dérivés ne tardèrent pas à apparaître, l’original gardant le nom de Dartmouth BASIC. La suite, on la connaît. Cause ou conséquence, l’informatique s’est largement répandu, les langages se sont diversifiés. Sans le BASIC, nous ne serions probablement pas là, sur ce site…

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les “vrais” programment à la fois en C++, en Basic, en Java ET en Assembleur ….. et sur toutes les cibles (PC, Apple, Linux et Microcontroleur embarqué) ….

    1. Les “vrais” ?
      Je pense que le BASIC a bien des avantages:
      – Simple
      – Rapide à coder
      – Un des pionné en programmations
      – Ouvert pour tous
      – Pratique
      Alors certe il a quelques défauts, mais je pense que ceux qui l’utilisent peuvent être considérés comme des “vrai” programmeurs !

    2. Les « vrais » ?
      Je pense que le BASIC a bien des avantages:
      – Simple
      – Rapide à coder
      – Un des pionné en programmations
      – Ouvert pour tous
      – Pratique
      Alors certe il a quelques défauts, mais je pense que ceux qui l’utilisent peuvent être considérés comme des « vrai » programmeurs !

    1. Meilleur langage, ça dépend pour quel type de projet. Aujourd’hui on aura plutôt tendance malgré tout à employer des langages orientés objet comme le C++ , mais le C reste un excellent langage malgré ses limites.

    2. Mais biensur.
      python, perl, .. ca te parle?

      Grace au langage C, on a droit à toutes nos failles de sécurité et donc nos virus.
      Le C est adapté pour certaines choses, pas pour d’autres..

      1. Le C n’est pas la cause de virus ou de faille de sécurité, c’est plutôt le développeur qui est derrière le code le problème.

  2. Basic, c’était bien pour apprendre à coder à l’époque ou les éditeurs étaient des lignes de commande unilignes. Les numéros de lignes permettaient d’ajouter une ligne ou de l’ôter sans vraiment se promener dans une page éditable. Ils permettaient aussi les branchements (GOTO, GOSUB). Par contre, il fallait s’organiser pour faire quelque chose d’envergure avec ça : à partir de quelques dizaines de milliers de lignes, c’était ingérable. Quand on regarde VB.Net, il ne reste plus rien du basic, à part les ajouts ultérieurs que certains ont cru devoir associer au langage (variables “variant” non typées, absence de déclaration). Le basic d’origine, c’est A$ pour une variable contenant des caractères, et A pour une variable numérique. On ne déclarait rien parce qu’il n’y avait que les lettres de l’alphabet comme variables possibles.

  3. Le premier language pour utilisateur de l’informatique a été ALGOL qui est à l’origine de C.
    IBM a développé à la même époque FORTRAN qui a été très utilisé pour les calculs scientifiques numériques et pour les calculs de gestion financière. Il a été enseigné à HEC et le cours correspondant a fait l’objet d’un live : le premier livre de FORTRAN en français. L’arrivée de BASIC est lié à l’arrivée des télétypes connectés à l’ordinateur de Dartmouth college

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité