Sony A77 Mark II, la mise à jour qui change tout

Sony A77 Mark II, la mise à jour qui change tout

Si Sony occupe davantage la scène photo avec ses compacts sans miroir, les DSLR ne sont pourtant pas en reste, preuve en est, ce A77 Mark II. Avec lui viennent des mises à jour très attendues par les fans du A77, le tout offrant un résultat final de très bonne facture, pour un nouveau venu qui a assurément sa place dans la gamme Alpha.

Le A77 premier du nom datait déjà de 2011. Son successeur avait donc quelques années de technologie à combler et force est de constater qu’il s’en tire très bien. Prévu pour le mois de Juin à 1 200$ (865€) boîtier nu et 1 800$ (1 300€) avec un 16-50mm f/2.8, il embarque un capteur APS-C de 24,3MP – le même que son prédécesseur – mais dans une nouvelle génération, comme celui du a6000. Plus sensible en faible luminosité (de 100 à 25 600 ISO), il bénéficie de surcroît de la puce Bionz X, la plus aboutie de Sony.

Sony A77 Mark II, la mise à jour qui change tout

Cela dit, la A77 Mark II n’est pas techniquement reflex, il a un viseur XGA OLED et un miroir semi-translucide pour réfléchir la lumière vers un capteur de mise au point séparé. De fait, il est très performant en mise au point – bien meilleur que ses concurrents sans miroir -. Et l’accent est clairement mis sur la mise au point, notamment grâce aux nombreux outils intégrés.

Très impressionnant, le mode rafale. Si l’appareil tourne toujours à 12fps, là où le tampon n’était que de 20 images sur l’ancien, il passe sur le Mark II à 60, avec une mise au point continue. A noter, cela n’est possible qu’en JPG, les amateurs de RAW devront se contenter de 28 images.

Parmi les autres changements, on citera pêle-mêle l’écran LCD de 1,2 million de points, le WiFi/NFC et un sabot standard. Il est aussi possible d’agrandir l’image directement dans le viseur, parfait pour affiner la mise au point – ce qui était impossible sur l’ancien modèle -. Côté vidéo, le Full HD est possible dans de très nombreux modes, y compris en 60p. Et le contrôle du son devrait plaire à plus d’un vidéaste.

Sony A77 Mark II, la mise à jour qui change tout

En conclusion, rien de très surprenant ici, Sony rattrape les quelques années accusées par la première génération. Ce A77 Mark II conviendra parfaitement aux grands utilisateurs de mise au point, de boutons personnalisés (il en a 11 !) et d’objectifs – la gamme étant bien plus variée que pour les compacts sans miroir -.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Annonce SONY Alpha 77 Mark II
    Enorme déception !!!…
    En près de 3 ans, la montagne a accouché d’une souris (toute petite…).

    Depuis plus d’un an, sonyalpharumors.com nous émoustillait avec les rumeurs d’un ALPHA 79 remplaçant de l’ ALPHA 77, équipé d’un nouveau capteur (possiblement 32/36 Mpixels), d’un viseur avec une super résolution de 4Mpoints (environ 1,3 Mpixels) possiblement « mirrorless » pour éviter les pertes de lumière et gagner sur le bruit de fond, et que sais-je encore … Un ALPHA 69 remplaçant l’ALPHA 65 en bien mieux…
    Personnellement je ne suis pas un fanatiques des Mpix. Pour obtenir le maximum de finesse, il est beaucoup plus important d’avoir un très bon objectif (de préférence focale fixe) plutôt qu’une multitude de pixels, 24 Mpix c’est déjà très bien.
    La plupart des zooms (sinon tous) sont incapables de tirer un réel profit d’un capteur 32 Mpix leur stigmatisme étant très insuffisant, même au centre et à la plupart des ouvertures. En revanche, à surface de capteur égale, l’augmentation du bruit de fond avec les Mpix, elle, est bien tangible. Mais tout de même, j’espérais, au pire, un niveau de bruit inférieur ou égal, si SONY choisissait d’augmenter la résolution du capteur !

    Que voit-on venir ? Un quasi clone de l’ ALPHA 77, même viseur sans amélioration, un nouveau capteur prétendument meilleur (prudemment la résolution reste à 24Mpix), un AF plus rapide, mais l’ancien était déjà très rapide. Un AF amélioré, c’est à voir, l’augmentation de la couverture des collimateurs est antinomique avec le choix du sujet à bien focaliser, tous les plans ne peuvent être nets en même temps !…
    La principale qualité d’un APN (comme des argentiques) c’est de faire des photos piquées, avec un minimum de bruit de fond (le grain), et une bonne ergonomie, au-delà des gadgets, souvent agréables mais secondaires.
    J’attendais une nette amélioration du bruit de fond, caractéristique pour laquelle ne brillait pas spécialement l’ALPHA 77 (ni l’ ALPHA 65 pour les mêmes raisons)
    On aurait pu s’attendre au même système d’AF que sur l’A6000, il n’en est rien. La suppression du miroir semi-transparent consommant une bonne partie de la lumière utile aurait permis de diminuer le bruit de fond sur l’image enregistrée.
    J’ai comparé les images prises par PHOTOGRAPHYBLOG.com avec A77 et A77 Mark II (toujours à 100 ISO et accessoirement avec le même objectif ZOOM 16-50 F2,8 SSM).
    Que constate-t-on ? Que le traitement numérique du bruit est légèrement différent (les textures du bruit de fond sont légèrement différentes), MAIS globalement, dans les zônes de luminosité moyenne à faible, le bruit de fond est tout aussi présent et même parfois plus gênant
    Il est ridicule d’annoncer des sensiblités de 25600, 51200 ISO, si c’est pour sortir des images même pas dignes d’un autochrome de 1907.

    Alors qu’apporte l’ ALPHA 77 Mark II ?
    Il y des gadgets: WIFI, NFC. Hormis une ergonomie facilitée ils n’apportent que peu de fonctionnalité, un cable USB fonctionnait tout aussi bien, voire mieux, mais bien sûr il fallait consentir l’énorme effort de le brancher…

    Qu’est-ce qu’on perd ?
    La géolocalisation via un récepteur GPS. C’était un outil très utile pour identifier des photos. Pour quelle économie minable SONY l’a-t-il délaissé ?

    Et tout ça pour une augmentation de prix de 50% par rapport à ALPHA 77 …

    Je m’interroge, SONY, par paresse technologique ou marketing ne semble plus accorder de réelle valeur à son marché des montures A. Ce qui, tout bien réfléchi semble logique, la monture E est techniquement plus pertinente (tirage plus court puisqu’il n’y a plus de miroir encombrant, donc boitier plus mince plus adapté au grand angulaire), alors pourquoi maintenir deux gammes concurrentes. Tous les autres nouveaux modèles réellement innovants arborent la monture E (ALPHA 7, 7R, 7S et 6000). L’ ALPHA 77 Mark II serait-il le dernier représentant de la gamme A ?
    L’ALPHA 6000, est, soit dit en passant, meilleur en bruit de fond que ALPHA 77 Mark II, « thanks to mirrorless » vraissemblablement.

    Qui va payer beaucoup plus cher pour quasiment le même APN ?
    Pas moi en tout cas.
    J’hésitais entre ce « mirobolant » nouvel A77 II et un PANASONIC 4:3. Je n’hésite plus, PANASONIC fait mieux en bruit de fond, avec des zooms meilleurs (meilleure résolution, meilleure distortion, mieux corrigée) et pour moins cher, certes avec une résolution un peu plus faible (sur le papier) mais le résultat visuel est comparable.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Waaaooouuuhhh ! ! !

      Quel commentaire !
      Qui es-tu pour te permettre un tel jugement ? Au moins un ingénieur en électronique et en optique, pour aller à l’encontre des avis des meilleurs spécialistes en photo.
      Tu n’as même pas testé ce boîtier…

    2. Le wifi NFC possède un avantage non négligeable: pilotage du A77ii avec visu sur une tablette ou tél.portable voir application PlayMemories mobile,sauvegarder par le Web en voyage etc… De plus photos sportives ou animalières en 12/sec. oblige à quelques restrictions minimes pour le prix du boîtier en comparaison à d’autres APN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité