Gravity ? On a un problème… 6 mois après la sortie, les premières poursuites

Sandra Bullock, dans Gravity

Retour en 1999 où Tess Gerritsen écrit un roman sur un médecin/astronaute qui se retrouve esseulé à bord d'une station spatiale après une série de catastrophes qui a décimé le reste de l'équipage... Ça ne vous rappelle rien ? Gerritsen poursuit aujourd'hui Warner Bros, alors qu'elle a déclaré aux journalistes que le film de science-fiction n'a jamais été basé sur son roman.

Un peu long à la détente pour intenter un procès, car même le titre est éponyme… Gerritsen explique avoir reçu “de nouvelles informations surprenantes issues d’une source fiable” le mois dernier.

Selon ses dires, ce serait une personne qui a été la clé du développement du film Gravity et qui a été impliquée dans la production d’un film directement basé sur son roman, il y a environ 15 ans, quand elle a vendu les droits cinématographiques de son livre à Katja Motion Picture Corporation.

L’auteure attaque donc pour violation de contrat, au grief que Katja était prétendument une filiale propriété exclusive de New Line quand ils ont acheté les droits son livre, et que New Line a été plus tard vendue à Warner Bros.

Est-ce une affaire de gros sous ? EVIDEMMENT ! Sur le papier, si le scénario était porté à l’écran, elle devait recevoir un bonus de 500 000 dollars, son nom devait être crédité à l’écran, et, peut-être le plus important, 2,5% des recettes devaient lui être octroyées. Donc 2,5% des 716 000 000 dollars qu’a rapporté le film dans le monde entier à ce jour.

Qui cracherait sur un paiement à huit chiffres.

Tags :Sources :vanityfair
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vu les méthodes des gros studios pour contrer le piratage (chantage “paie maintenant ou on va devant les tribunaux), c’est un juste retour de bâton.
    De toutes façons il y a un moment clef dans le film où l’apesanteur est drôlement sélective et ça fout une partie de la crédibilité par terre (dommage parce que pour le reste, c’était agréable de constater une certaine rigueur pour une fois).

  2. @richy56:
    Pas faux… cher le post it.
    N’empêche que selon moi ( ce n’est que mon avis) autant Gravity est très beau visuellement autant du point de vue du scénar, j’ai trouvé que c’était une bouse intersidéral.
    Film à voir une fois pour les belles images… cela dit on fait de très beau écran de veille.

    Franchement si j’avais écris un livre avec une histoire aussi plate je m’en vanterai pas trop.
    Mais vu le succès du film, je comprends que le monsieur veuille gratter son billet

    1. Ils ont même raté la scène finale :
      ils auraient du mettre un pécheur et on aurait vu l’héroïne lui piquer son portable pour prévenir Houston qu’elle rentrait en STOP chez elle …
      Tant qu’à faire, allons-y jusqu’au bout !

  3. Oh bah je viens de mettre la main sur un redaction que j’avais ecrit en CM2 sur le meme sujet. J’ai meme des dessins.. enfin des storyboard excusez moi…
    Parti gratter Warner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité