Il fait des tacos et des smoothies du placenta de sa femme

placenta

Certains s’accordent à penser qu’il est conseillé de manger le placenta d’une femme, après qu’elle ait accouché. Suivant cette recommandation au pied de la lettre, un jeune père a décidé de le cuisiner, en tacos et smoothies, par simple curiosité.

Et attendez, l’histoire ne s’arrête pas là : ce cuisto en herbe n’est autre que Nicholas Baines, réputé pour gagner sa vie en publiant des chroniques culinaires ! Il a confié que si le smoothie lui avait filé la nausée, il avait apprécié déguster le tacos qu’il s’était préparé. Et d’y aller de son commentaire :

“Pendant que je les assaisonnaient sur la planche à découper, ces morceaux de placenta rouges étaient plus appétissants que de nombreux abats que j’ai pu goûter. La viande était riche, semblable à du boeuf. C’était tendre, comparable à de la poitrine grillée.”

Convaincu de la bonne idée de manger le placenta de sa femme, accompagné d’ail et de paprika, il admet toutefois avoir partiellement déchanté lorsqu’il l’a vu. Et n’en aura pas emporté l’intégralité chez lui, se limitant à quelques “tranches”. Sic. Sa critique fut publiée dans les colonnes de The Guardian.

Certains ont coutume de dire que le fait pour les femmes de manger leur placenta après leur accouchement les aide à combattre le syndrome de dépression post-natale, et à “créer” du lait maternel plus facilement. Et puis, celles écoeurées par l’idée même ont désormais l’opportunité de voir leur placenta transformé en pilules, sans doute plus simples à digérer !

Certains demeurent opposés à cette idée, mettant en avant le fait que les bienfaits d’un tel menu n’ont pas été prouvés. Pire : il pourrait même, dans certains cas, entraîner des infections.

Tags :Via :dailymail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est pas si bête…

    Dans la nature, la totalité des mammifères mangent leurs placentas après accouchement… Même les animaux herbivores!

    1. Pour en pas attirer les prédateurs et nettoyer les restent collés aux bébés… pas pour éviter des dépressions post natal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité