« L’antivirus est mort », et c’est Symantec qui le dit !

Antivirus

Les temps changent, et l'informatique va encore bien plus vite. Il ne suffit que de quelques années pour qu'une tendance s'inverse complètement. A la mode dans les années 90 et 2000, la fin de l'antivirus semble comptée, Symantec le clame même haut et fort, "l'antivirus est mort".

Le vieil antivirus s’attelait à détecter la signature d’un virus sur la machine. Autrement dit, il analysait les entrailles de votre PC, fichier après fichier, et comparait diverses choses à sa base de données recueillant des milliers de signatures de virus. Charge à lui, ensuite, de supprimer ou de mettre en quarantaine les virus identifiés.

Malheureusement, selon Brian Dye, senior vice-président chez Symantec, « l’antivirus est mort et condamné à l’échec ». Selon lui, ceux-ci ne détecteraient plus que 45% des virus. « Ce n’est plus avec des antivirus que nous allons gagner de l’argent. » Que faire alors ? Symantec semble donc logiquement vouloir mettre l’accent sur les méthodes de détection d’intrusion, d’analyse comportementale et d’atténuation des effets. Ne plus tenter d’empêcher la pénétration en elle-même mais s’atteler à la détecter et ce, le plus rapidement possible.

Quelques éditeurs du marché – FireEye et Juniper Networks par exemple – se sont déjà engagés dans cette voie.

Tags :Sources :01Net
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. jamais eu d’antivirus, jamais eu de problemes a part quelques ralentissement au bout d’un moment, rapidement effacé par un reformatage.k

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. jamais eu de virus et jamais eu de ralentissement non plus contrairement a toi,avec un bon antivirus, on passe pas notre temps a reformater!

  3. Pas d’antivirus depuis 5 ans, aucun ralentissement et aucun reformatage…

    J’utilise un Mac…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  4. Perso, j’utilise des Images Ghost depuis des années.. en cas de probléme, je remplace toute la partition systéme avec tous les programmes déjà installés, et le tour est joué

  5. Pas encore de troll Symantec ? Bon je m’y colle alors :

    « Il faut pas généraliser, leur antivirus est caca mais certains concurrents s’en sortent très bien »

  6. Perso je recommande de prendre un bon firewall, pour authoriser l’acces uniquement aux logiciels de confiance et même si l’on chope des trojans, spywares & co au travers du browser web ces malwares auront bien du mal à se télécharger en entier ou faire quoi que ce soit s’ils n’ont pas acces à internet. plutot qu’un anti-virus qui tenterai en vain de réparer des malwares enracinés dans le systeme. Et puis les backdoor pour la nsa ou des attaques ciblés de toute façon on n’y peut rien alors pas la peine de se prendre le choux avec.

  7. Merci au ssd. Quant il faut moins de 10min pour reinstaller un systeme sain, à quoi bon se compliquer la vie avec un antivirus, rien qu’une analyse mais 3h !

    1. Oui mais ça semble visiblement trop compliqué à comprendre pour le nombre de bouseux qui s’autorisent à noter des commentaires sans en avoir la moindre compétence…

  8. Marrant à lire ça… Les mecs qui disent s’y connaître mais qui reformattent leur machine au lieu de la protéger.
    « Tiens y’a plus d’essence dans ma caisse, je vais changer mon moteur! »
    Bref… Pour en revenir à nos moutons, d’une manière ou d’une autre, le seul vrai souci réside entre la chaise et le clavier finalement. Pour en revenir à cette histoire d’antivirus, là où Symantec n’a pas tord, c’est que l’utilisation d’une base antivirale est dépassé et qu’il vaut effectivement mieux aujourd’hui se baser sur de l’analyse comportementale. Ce que leur dernier produit SEP (pour les entreprises) fait pas trop mal. Mais là où le bât blesse surtout c’est qu’effectivement ils doivent se faire de moins en moins de tune en vendant des AV aujourd’hui, d’où cette décision selon moi.

  9. Si c’est Symantec qui dit que l’antivirus est mort alors il a de beaux jours devant lui.
    Trève de troll, oui l’analyse par une base de données est dépassée mais les programmes qui vont analyser le comportement s’appelleront toujours des antivirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité