Après un accident de moto, le coeur de cet homme s’est déplacé à 90° !

coeur

La découverte, relayée par Live Science, aura de quoi susciter la curiosité : il apparaît qu'un homme a vu son coeur se déplacer à 90° après un accident de moto.

C’est après avoir passé la poitrine de cet accidenté aux rayons X que la découverte fut opérée. Il a fallu se rendre à l’évidence : son coeur s’est déplacé, passant de la gauche à la droite. Il faut dire que le choc encaissé lors de son accident fut considérable : il a souffert de côtes cassées, d’un poumon collabé, d’hématomes aux deux poumons, et sa rate fut perforée, si l’on se fie à son dossier, évoqué dans le New England Journal of Medicine.

Malgré cela, il s’en est sorti conscient, et les seuls signes renvoyant vers son « problème de coeur » fut sa pression artérielle anormalement basse, et une accélération de son rythme cardiaque.

Le Dr. Gregory Fontana, à la tête du département de chirurgie cardiothoracique au Lenox Hill Hospital à New York City, explique ce cas comme il suit : selon lui, le coeur a changé de place les minutes ayant suivi l’accident.

Ce qu’il a du mal à comprendre par contre, c’est le fait que le patient fut conscient. Fort heureusement pour ce dernier, son coeur aura retrouvé sa place d’origine environ 24 heures après le crash. Au final, il semble qu’un surplus d’air dans la poitrine de l’accidenté puisse expliquer ce changement de position. Qui aura « simplement » du se faire retirer la rate. Autant dire qu’il s’en sort relativement bien…

Tags :Via :dailymail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « déplacé à 90° » alors déjà ça veut pas dire grand chose. Et puis à 90° par rapport à quoi? Si rien n’est précisé, c’est donc par rapport à lui même et donc le cœur a pivoté de 90°… Mais en fait non, il s’est déplacé vers la droite…
    Et puis il faut vraiment arrêter cette utilisation du passé simple pour rehausser artificiellement le niveau. C’est tellement inadapté que c’en est ridicule…
    Quelle médiocrité, ce site…

  2. La photo a fait plutôt pensé à un coeur pas en place, placé du mauvais du médiastin, au tout juste au centre,
    alors que la B ressemble beaucoup à un cliché ‘normale’ : coeur à gauche ,
    la droite était à votre gauche (convention en radiologie, on regarde le patient en face, non pas de dos, comme en vrai..). Bien qu’il semblerait qu’il persiste un épanchement à droite du patient (donc à G sur l’écran).
    Sur le scanner , publié dans la source, on voit clairement que la crosse de l’aorte est position ectopique, causé par un pneumothorax sévère. Aprés évacuation du pneumothorax, le coeur est revenu en position anatomique.

    Pour les 90° : http://www.nejm.org/doi/suppl/10.1056/NEJMicm1310017/suppl_file/nejmicm1310017_appendix.pdf
    on voit bien le septum tourné à 90° entre la position anatomique et patho.

  3. @ Azrael
    En effet la position dystimique du cœur est normale sur le cliché B qui se lit comme une tomographie. On constate néanmoins un déplacement ostéoaxial des deux couronnes ce qui prouve que les tissus graisseux ont glissé vers la droite (vers la gauche du cliché).
    Si on considère le cliché de gauche (A) comme l’étalon profilaire du patient, alors on a bien un cas de décentrement de l’appareil endocardique sanguin. On voit aussi très nettement (et pour le coup, pas besoin d’être un spécialiste) l’asymétrie affilaire de la cage coronarienne, donc difficile de croire que le cœur ait pu bouger dans les minutes suivant l’accident comme cela est précisé : le glissement s’est forcément produit au moment du choc et, comme le montre le cliché B, le cœur s’est au contraire replacé en position étalonnaire ensuite progressivement (c’est donc le contraire de ce qui est dit), laissant sur l’hémiplan droit des résidus de tissus (les petites tâches blanches qu’on aperçoit au dessus des anastomoses).
    Donc la prochaine fois que vous ferez un article sur le sujet, renseignez vous un minimum avant sur la lecture de base de l’imagerie médicale parce qu’en l’état, ce n’est rien d’autre que de la désinformation.

    1. Le monde a l’envers…
      On t’apporte un complément d’info, que tu n’es pas forcé de lire, soit dit en passant, et tu traites tes VDD d’imbéciles..? Mais l’imbécile qui se complait dans son ignorance et tend à niveler vers le bas, ici, c’est bien toi…
      Si personne ne ramenait sa science, on en serait toujours à l’âge de pierre. Mais c’est peut-être bien ton cas, quand on y réfléchit…

      1. Ce n’est pas un complément d’info, c’est une attaque en règle contre gizmo sous prétexte de complément. Non, je ne pense pas que l’auteur apprécie ce genre de complément. C’est quand même marrant de supprimer mon poste et de laisser les plus virulent contre Ben. Si je veux des infos médicales, je vais sur un site spécialisé. Les infos « d’ordre générale » de gizmo me suffise. Abérant ce monde.

  4. @ ironseb : la news t’as fait sourire mais elle est simplifiée et erronée. À ce prix, n’importe quelle info rapportée de manière déformée peut devenir amusante mais est-ce bien l’intérêt d’un tel article ? Je ne faisais qu’apporter les compléments qui me semblent nécessaire en usant de mes connaissances en matière d’imagerie anatomique. Ça n’est pas pour ramener ma science mais pour partager avec vous cette discipline qui me passionne et qui me fait vivre depuis 12 ans maintenant. Tu sais, je vois une 30aine de patients par jour alors des glissements de tissus graisseux autant te dire que j’en vois passer.
    Mais si l’imagerie ne t’intéresse pas tu n’es pas obligé de lire mes précisions.

  5. Ceci étant dit je viens de remarquer qu’on voit nettement sur le cliché de droite une chaine de Broca tout le long de la colonne tasynale. L’appareil se serait-il déplacé vers le haut avant de reprendre sa position profillaire ?? Ce n’est pas impossible mais c’est une hypothèse qui irait dans le sens d’une agression (coups répétés vers les zones tubulaires aortiques) plutôt que dans le sens d’une chute à moto…

  6. @ Zak : Tout-à-fait : il est possible de vivre avec le cœur à droite. C’est ce qu’on appelle un « Situs Inversus ». Dans ce cas toute la Cysnide supérieure se trouve à gauche et la gorge subsinérale est au dessus de la valve aortique. J’imagine que tu es gaucher : 80% des situs inversus sont gauchers. Attention cependant à ne pas manger trop lourd car un régime alimentaire trop chargé pourrait engorger le foie (à droite lui aussi) et empêcher l’extraophasie normale des ventricules cardiques.

  7. * »Dextrocardie » pardon, et non pas « situs inversus » qui impliquerait d’autres organes en plus du cœur. Erreur de débutant. Méa culpa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité