Le nouveau drone de Parrot envoie du lourd !

bebop

Grâce à la récente décision de la FAA d'autoriser les drones civiles à prendre leur envol dans l'espace aérien public, les cieux pourraient bientôt fourmiller de ces joujoux. Dans cet esprit le dernier modèle de Parrot est un véritable système de surveillance personnel, mais pour seulement 12 minutes.

Le nouveau Bebop de Parrot est comme ses prédécesseurs, absolument génial. Conçu pour le vol en intérieur comme en extérieur grâce à des pare-chocs amovibles, il dispose désormais d’une batterie de 1200 mAh. Hélas, et c’est sans doute son principal défaut, il demandera 2,5 heures de charge pour 12 (petites) minutes de plaisir.

De dimensions 28 x 32 x 3,6 cm, il est extrêmement léger. Présenté par le PDG de Parrot Henri Seydoux, il dispose d’un APN de 14 mégapixels et d’un objectif fish-eye de 180 degrés. En plus d’une stabilisation sur 3 axes, les vidéos et captures d’image sont stockées à bord d’un disque dur de 8 Go.

L’utilisateur contrôle le Bebop via une connexion Wi-Fi à l’aide de l’application FreeFlight3.0 compatible iOS et Android. Le drone lui-même est équipé de quatre antennes en céramique et d’une connectivité 802.11ac.

Le Bebop permet également d’être jumelé à une gamme Skycontroller emballante qui peut élargir la portée du drone de 2 kilomètres. Il fournit également un stick physique pour un meilleur contrôle. Si vous souhaitez vous-même devenir votre drone, le dispositif comprend un port HDMI pour le brancher au casque Oculus Rift. Dans l’air du temps, dirons-nous.

skycontroller

Pour l’heure, ni prix, ni disponibilité.

 

Tags :Sources :parrot
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le retour du disque dur à mémoire flash… sur un site de non geek passe encore mais la sur giz c’est chaud d’écrire ça quand même.

  2. La FAA, c’est aux États-Unis. On s’en tape un peu en France… de savoir ce que la FAA approuve ou pas. Cela-dit, notre règlementation est je crois bien plus stricte encore et nombreux sont ceux qui, pris à faire voler un drone en pleine ville, se sont ramassés des amendes bien salées. Sur le principe, c’est bien de réglementer quoi peut passer au dessus des villes et à quelle altitude minimum mais en revanche, ça réduit l’usage des drones privés à la pleine nature uniquement.

  3. ” qui peut élargir la portée du drone de 2 kilomètres.”

    Avec 12 minutes d’autonomie, il a intérêt de les faire très vite les deux kilomètres… Je suis pas hostile aux drones, mais faut clairement trouver autre chose pour l’alimentation :/

  4. Comment traduit on télécommande à portée étendue ?
    WTF je croyais que Parrot était une société française !

    Merci pour l’article mais il devait bien y avoir un communiqué de presse en français à reprendre non ?

    “une gamme Skycontroller emballante “, tu es marrant, je suis obligé de me retourner le cerveau pour comprendre qqch !

  5. Pour l’autonomie moi j’ai un ar drone 2.0 et j’ai 3 batteries lipo de 2000mA un bon 20-25 min par batterie ,donc suffira de passer par autre chose que les batteries dite “officielle” et au pire en étant un tant soit peu bricoleur on peut facilement bidouiller une batterie de RC pour l’ar drone ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité