Il quitte son travail et crée son île !

Ile

L'écologie, c'est l'avenir et ce n'est pas Richart Sowa, un ancien charpentier qui dira le contraire. Il s'est intéressé à l'ingénierie écologique et a quitté son emploi pour passer plus de six ans à construire une île artificielle faite essentiellement de matériaux recyclés.

Plus de 150 000 bouteilles en plastique ont été regroupées pour permettre à la structure de flotter ! La structure… il serait inconvenant de ne pas préciser, elle comprend une maison de trois étages avec jardins et sa propre plage de sable fin.

Les plantes y sont capitales, en plus d’assurer un équilibre écologique à l’île, ces mangroves fournissent également la stabilité ! Effectivement, leurs racines grandissent et se frayent un chemin sous le dispositif pour attacher fermement les bouteilles.

Cette utopie recyclée s’appuie également sur ​​l’eau de pluie et l’énergie solaire, elle est accessible grâce à un petit bateau qui flotte grâce au soutien de 1000 bouteilles de plastique recyclées.

Fondamentalement, ce n’est pas le Ritz, mais passer quelques jours dans cet endroit ne vous laissera certainement aucun sentiment de culpabilité !

Tags :Sources :msnvideo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. un hippie qui vit dans une décharge flottante. le jour où il mourra qui va payer pour ramasser/trier les déchets qui risquent de se perdre dans la nature?

  2. C’est donc très écolo d’avoir construit une maison avec des bouteilles faites de produit chimiques, qui peuvent infuser des produits toxiques dans la nature…

    (J’aime bien l’idée de l’ile artificielle faite maison)

  3. ce qui est bien c’est l’idée ,maintenant le probleme avec les bouteilles en plastique c’est qu’elle ce désagrège dans l’eau et par dans le système alimentaire .

  4. C’est tout sauf écologique !!! C’est tout bonnement de la pollution… Tout ce plastique se désagrège dans l’eau progressivement. On bouffe suffisamment de microparticules de plastique avalées elles-mêmes par la faune aquatique… Pas besoin d’en rajouter…
    Et il est tout fier de lui… D’autant plus que dans quelques années, tout ça va couler. A moins bien sûr de remettre des nouvelles bouteilles, histoire de polluer un peu plus.
    Putain de connerie humaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité