Camping de l’horreur : passer une nuit en enfer ça vous dit ?

Great Horror Campout

Combien de films d’horreur commencent par un rendez-vous entre amis, organisé dans un lieu reculé et/ou en pleine nature? S’inspirant de ces scénarios, un camping d’un genre tout particulier a ouvert ses portes aux États-Unis.

Le “Great Horror Campout” vous propose ainsi de vivre une expérience de pure horreur en son sein. Situé à proximité de Los Angeles, le lieu accueille de nuit (entre 20h et 8h du matin) les candidats les plus téméraires et âgés de plus de 18 ans.

Organisé en deux zones, ce camping propose deux ambiances différentes. Un premier espace baptisé « zone jaune » ou « zone poule mouillée » invite les campeurs à s’installer dans des tentes prévues pour deux à quatre personnes afin de s’y reposer, à l’abri des monstres. Cette zone est en effet épargnée par les visites des « habitants » des lieux, psychopathes et autres zombies.

Le camping propose aussi un second espace baptisé pour sa part “Hell Hunt” (littéralement, « la chasse de l’enfer »). L’objectif pour les campeurs sera ici de visiter la zone afin d’y récolter des « SCAG » (« Shit Camper All Get », en gros, « ce qui doit être obtenu »). Car le but de l’expérience est aussi de prouver sa vaillance et donc sa capacité à faire face aux monstres les plus atroces en collectant des preuves.

« Hell Hunt » regorge justement de personnages terrifiants autorisés à toucher et même kidnapper et ligoter les visiteurs. Au programme donc, nombres d’expériences traumatisantes et un seul moyen de s’évader avant le lever du jour : crier « Je veux ma maman » !

Pour vivre cette expérience, il faut d’abord acheter un billet en ligne pour la modique somme de 231$ (soit environ 168€). A ce prix, le dîner et le petit déjeuner sont inclus pour les “survivants”.

Tags :Via :legeekcestchic
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. jusqu’au jour où de vrais monstres ce mêleront parmis les faux (genre zombies, vampires, esprits malins…) et ce sera une vraie boucherie !!!

  2. « Camping de l’horreur : passer une nuit en enfer ça vous dit ? »

    Pas vraiment non mais celui qui a traduit le titre mériterais bien plus qu’une nuit.

  3. Quel dommage qu’ils ne répondent pas aux mails qu’on leur envoi…j’ai essayé aussi bien par le site officiel que par faceb… pour pouvoir organiser cela au départ de la belgique et….arrfff, vraiment dommage :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité