Neutralité du net : un hébergeur limite la bande passante accordée au site du FCC !

colère

La neutralité du net (et le traitement à égalité des flux de données sur le réseau) reste un enjeu indispensable à la qualité de cet outil majeur de communication et d'information. Indispensable, elle n’est pourtant pas acquise et vient par exemple d’être remise en cause par le FCC. Les premières réactions ne se sont pas faites attendre.

Les voies s’élèvent particulièrement depuis les récentes proposition de la FCC (Federal Communications Commission, agence américaine en charge de la régulation des organes de communication) concernant la priorisation payante de certains flux. Les risques de l’application d’une telle décision concerne le fait que les petits acteurs du net perdent de leur visibilité au profit des géants capables de payer.

Afin de marquer sa désapprobation, et non sans humour, l’hébergeur NeoCities a décidé de limiter la bande passante accordée au site du FCC. Ainsi, les adresses IP correspondant à la FCC se trouvent limitées (à un débit de modem de 28,8 kbit/s) lorsqu’elles tentent d’accéder à la page d’accueil de l’hébergeur. Pour remédier à la situation, le FCC devra payer 1 000 dollars par an.

Sans être un acteur majeur du web, l’initiative de NeoCities prouve que des actions de protestation même symboliques, peuvent être menées à de nombreuses échelles.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. oh mon dieu!!!!!!!!!!!!!
      c’est arrivé sur zdnet il y a 3j…

      Par contre eux ont mis un lien vers le blog de neocities..
      neocities.org/blog/the-fcc-is-now-rate-limited

  1. Oh ce troll XD “Tel est pris qui croyait prendre”, comme on dit. Mais bon, 1.000 $, c’est pas grand chose pour une société, surtout par an. 1 million par an par contre, là ce serait une autre histoire :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité