Roxanne Varza : « Non, les développeuses ne sont pas moches »

Roxanne Varza

Responsable du programme d'accompagnement des start-up de Microsoft France et co-fondatrice de Girlsintech, Roxanne Varza était à l'école 42, pour le concours du Meilleur Dev de France, pour rappeler que non seulement les informaticiennes n'étaient pas "que les moches", mais que les femmes avaient un avenir dans le numérique.

Dans cette interview, réalisée par nos confrères de Silicon.fr, Roxanne rappelle en effet qu’il existe de belles success stories comme Marissa Meyer, une ancienne informaticienne de Google désormais aux commandes de Yahoo, ou encore Mitchell Baker, la présidente de la fondation Mozilla, éditrice du célèbre logiciel Firefox.

D’origine perse, Roxanne nous apprend également qu’un pays comme l’Iran compte une majorité de femmes dans les métiers de l’informatique, loin devant les modestes statistiques françaises ou américaines.

Serait il temps de balayer quelques idées reçues ? On écoute Roxanne ..

Roxanne VARZA, GirlsInTech « Il n’y a pas assez de femmes dans la tech »

Pour en savoir plus sur l’informatique au féminin, n’hésitez pas à rejoindre l’association GirlsInTech (http://gitparis.com) ou encore Duchess France (http://www.duchess-france.org), rassemblant plus spécifiquement les spécialistes de la programmation.

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « NON, LES DÉVELOPPEUSES NE SONT PAS MOCHES »

    Euh si, sauf si a la limite elles sont integrateuses / designeuses, le bas de l’échelle quoi :)

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. En quoi faire le boulot d’intégrateur/designer te dispose en « bas de l’échelle » ?? Encore un mec bien débile qui se croit intelligent à savoir pisser trois lignes de code..

  2. le simple fait d’axer son discours sur « les femmes dev ne sont pas moches » en dit long sur l’intelligence du propos. Les féministes doivent s’étrangler et les beaufs jubiler (coucou Folgore).

    1. D’autant que le sens de ces qualificatifs est soit totalement subjectif soit soumis à des idées préconçues (sur ce que doit être une belle personne (ici une personne de genre féminin, mais logique discriminatoire pour les hommes également).On ne comprend pas vraiment la valeur de cette généralité puisqu’on ne demande pas à un programmeur d’être top modèle mais de coder (valable autant pour une personne de genre masculin que pour une personne de genre féminin). Personne n’est ni moche ni beau et je ne saisis pas de quel droit on se permet de juger. En tout cas, classer les individus en « moches » et « beaux » est très réducteur et relève d’une grande puérilité.

      1. on vous a pas programmé le second degré, les rageux , hein !?
        c’est clair qu’il s’agit d’un gros stéréotype, mais le relever, c’est lui donner de l’importance, ce que vous avez fait allègrement, au lieu d’en rire !
        et d’un seul coup, on se demande qu’est ce qui est le plus stupide, vos com’ ou le titre de l’article..?

  3. Pourtant, dans la plupart des facs / écoles etc, il y a 5 à 10% de filles, et honnêtement dans 70 à 80% des cas c’est des boudins…. Bon tu me diras, cette dernière statistique est aussi assez valide pour les mecs en info, donc juste le pourcentage de départ qui change ^^

  4. Mouai, enfin une entreprise qui embauche une informaticienne c’est plutôt pour ses compétences, on s’en fout qu’elle soit canon, à la limite ça évite une baisse de productivité…

  5. Les développeuses ne sont pas que des moches, mais quand on l’est, ça se ressent encore plus que dans les autres domaines.
    Les jolies filles sont poursuivies par les mecs, pendant que les autres ne sont même pas considérées comme des filles, ça fait plaisir ! Quand j’étais en école d’ingé, pendant les travaux de groupe, les jolies filles n’avaient qu’à faire les yeux doux aux mecs pour qu’ils leur fassent tout le boulot. Dans les autres équipes, les filles moins jolies bossaient vraiment mais lors des soutenances les profs notaient mieux les mecs de ces équipes parce que « généralement ce sont les mecs qui savent développer ».

  6. Alors continuons dans les stéréotypes débiles, si les meufs sont « moches » (subjectivité absurde dès le départ notons le), on considère aussi que tous les dévs (masculin) sont des gros nerds à grosses lunettes, aux cheveux gras, boutonneux , qui ne changent pas de t-shirt de la semaine, trainent qu’entre eux et jouent aux Magic cartes ? Non ? BIEN ! Alors arrêtez de spéculer sur des conn****s même si le titre de l’article vous y a aider. Et avant de juger qui est beau ou moche publiquement, regardez-vous dans un miroir et essayez de garder le peu d’humilité que vous avez.

  7. Vous devriez chercher les actrices porno sans maquillage. Aiden Starr par exemple, une fois maquillée, ça passe, mais au naturel elle est affreuse.

    Sinon, l’auteur de cet article devrait avoir honte de publier ce genre de conneries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité