oPhone, envoyer des odeurs par SMS

oPhone

Il y a de cela quelques mois, Jimmy Kimmel, présentateur et humoriste américain, piégeait les passants en leur faisant sentir une fausse édition parfumée d’iPhone. Cette blague ne pourra bientôt plus avoir lieu, à la veille de la sortie de la première véritable solution de téléphone odorant.

L’oPhone est une création originale fruit du travail du Docteur David Edwards, franco-américain, chimiste et ingénieur biomédical à l’université d’Harvard. Il a connu son moment de gloire et fait fortune grâce à un spray au chocolat sans calorie.

Son système repose sur un boîtier de forme cylindrique capable d’émettre des odeurs sous la forme de micro-émissions de vapeur délivrées par l’ouverture de capsules baptisées oChip. Au total, chaque boîtier renfermera ainsi 32 odeurs différentes pouvant être associées pour former jusqu’à 300 000 combinaisons différentes.

Mais l’objectif est aussi de permettre aux utilisateurs du système d’envoyer des odeurs. L’utilisateur du oPhone pourra réaliser sa combinaison olfactive, puis l’envoyer au format SMS (oNote) à son destinataire. Ce dernier sera alors invité à consulter la combinaison qui lui aura été envoyée sur un site dédié, puis à la télécharger sur son smartphone, équipé du boîtier oPhone, afin de pouvoir l’émettre et la sentir.

Le projet sera présenté entre le 17 juin et le 31 juillet sur la plate-forme de financement collaborative Indiegogo où des précommandes seront ouvertes pour les investisseurs du projet (au prix de 149 euros).

La commercialisation de la solution est ensuite prévue pour 2015 au prix de 199 euros. Les capsules oChip seront par la suite vendues par quatre pour recharger le système (pour environ 15 euros). Seuls les utilisateurs d’un iPhone pourront tout d’abord l’utiliser grâce à une application, oSnap, téléchargeable sur l’App Store à partir du 17 juin.

Tags :Via :lepoint
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je crois que les gens manquent vraiment du sens de priorité… La « performance » technologique n’est pas à remettre en cause, mais je trouve ça affligeant… Et tout autant ceux qui seront là pour acheter un tel outil… -_-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité