Prise en main de la Surface Pro 3 : bonne alternative à l’ordinateur portable

Microsoft Surface Pro 3

La Surface Pro n'a jamais été une mauvaise idée. Un appareil qui sert à la fois d'ordinateur portable et de tablette ! Plutôt prometteur ! Le problème, c'était que ça n'a été ni l'un ni l'autre : c'était étrange des deux côtés. La nouvelle et plus grands Surface Pro 3 par contre pourrait peut-être trouver son chemin jusque dans nos foyers.

La première chose que l’on remarque en prenant une Surface Pro 3, c’est que ça ne ressemble pas à une Surface Pro. Elle n’est pas noire et faite dans ce bloc certes joli mais très brut. Elle ressemble davantage à une Surface 2, sa petite sœur basée sur RT. C’est davantage un iPad Air qu’un ordinateur portable, ce qui est, il faut l’avouer, plutôt impressionnant.

Surface Pro 3 : une bonne alternative à l'ordinateur portable

Le design typique dévoile tout son potentiel ici. Ce joujou est un vrai plaisir à tenir et à regarder. Ces bords anguleux se fondent dans vos mains et le tout est suffisamment fin et léger pour être pris à une main, pas plus de quelques minutes ceci dit mais tout de même.

Le nouveau ventilateur amélioré que Microsoft a tant vanté durant son annonce est assurément grandement responsable de ce nouveau design, et c’est impressionnant : impossible de dire s’il était en fonctionnement ou non pendant que je testais la bête (dans une salle de presse plutôt bruyante cela dit). Ce que l’on a remarqué, par contre, c’est qu’elle chauffe. Vite. Et pour pas grand chose. Ce n’est pas très dérangeant tant que l’on ne touche pas le haut de l’arrière de l’appareil, mais cela pourrait s’avérer problématique pour un appareil que l’on est censé porter régulièrement.

Surface Pro 3 : une bonne alternative à l'ordinateur portable

Parmi les nouveautés de la Surface Pro 3, la taille de l’écran paraît très secondaire. Bien sûr, il est plus grand, mais ce n’est pas ce qui saute immédiatement aux yeux.

C’est une bonne chose : l’écran s’évanouit immédiatement à l’arrière-plan sans vous agresser par sa grandeur. Je ne saurais dire pourquoi avec certitude mais je crois que c’est parce que ça ressemble davantage à un ordinateur qu’à une tablette, et 12 pouces pour un ordinateur, c’est raisonnable. Et oui, l’écran est vraiment superbe.

Surface Pro 3 : une bonne alternative à l'ordinateur portable

Un changement plus remarquable, la nouvelle charnière. Adieu les trois charnières à fermoir. A la place, celle de la Surface Pro 3 s’ouvre avec un fermoir qui n’est pas sans rappeler celui de son prédécesseur et offre ensuite une totale liberté : une grosse (et appréciable) résistance vous permet de choisir l’angle souhaité très précisément.

Surface Pro 3 : une bonne alternative à l'ordinateur portable

Je suis un peu déçu que les clics aient disparu mais le jeu en valait la chandelle, c’est bien plus facile de l’utiliser sur les genoux. C’est évident que la solution choisie dans la précédente version n’était qu’une demi-mesure, là, c’est la bonne. La liberté de choisir l’angle idéal permet enfin à la Surface Pro de s’adapter parfaitement à votre position, et non le contraire.

Surface Pro 3 : une bonne alternative à l'ordinateur portable

En parlant « potentiel d’utilisation en ordinateur », la possibilité de la Type Cover de se replier et de se verrouiller par aimant contre la totalité de l’arrière du châssis ajoute encore au sentiment de stabilité. Ce n’est pas une charnière d’ordinateur, bien sûr, mais on s’en approche.

Surface Pro 3 : une bonne alternative à l'ordinateur portable

En ce qui concerne la frappe au clavier, le Type Cover a l’air aussi bon que le précédent, ce qui signifie que c’est un clavier totalement opérationnel mais il faut un peu de temps pour s’y habituer. L’augmentation de la taille devrait certainement aider.

Avoir un support sur ses genoux est toujours un peu étrange et parfois même dangereux, même si le choix de l’angle permet de gagner en stabilité. On ne peut pas dire que la Surface Pro 3 soit parfaite pour une utilisation sur les genoux mais plutôt que ces défauts sont suffisamment minimes pour lui être pardonnés.

Le stylet, c’est un stylet. Il ressemble beaucoup à un stylo classique et fonctionne bien avec très peu de latence à l’écran. On ne peut pas le ranger dans la tablette mais il y a un petit emplacement prévu à cet effet dans le Type Cover. Attention, il est malheureusement toujours facile de le perdre en le rangeant mal.

Surface Pro 3 : une bonne alternative à l'ordinateur portable

L’un dans l’autre, la Surface Pro 3 donne cette impression d’avoir évalué davantage vers une tablette en ayant gagné en finesse et en légèreté et davantage vers une ordinateur portable avec son plus grand écran et les nombreuses possibilités offertes par la nouvelle charnière. Seul le temps pourra nous dire si elle parvient à s’intégrer dans nos vies comme l’un ou l’autre (ou les deux !) mais une chose est sûre, la Surface Pro n’a jamais eu autant de chances.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Enfin un article partial sur Gizmodo. Faut préciser que ça faisait un bail que j’étais plus revenu. Allé, pour le coup, Gizmodo sera de retour sur mon Speed dial 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité