L’avenir ? Les routes solaires !

routes

Entrons dans le futur. Imaginez que toutes les routes soient équipées de panneaux solaires capables de fournir de l'énergie pour tous les habitants. On pense énergies vertes et écologie et ce produit existe, développé par Solar Roadways et est actuellement soumis à l'approbation des autorités compétentes.

L’avenir est littéralement en marche grâce à ce système de panneaux modulaires capable de supporter même le poids d’un camion. Ceux-ci  peuvent être installés sur les routes, les parkings, les allées, les trottoirs, les pistes cyclables, terrains de jeux …

Ils ont de nombreuses autres fonctionnalités comme des éléments chauffants pour ne pas être recouverts de neige, des LED pour être visibles de nuit et délimiter les routes, ou encore la capacité de stocker et traiter l’eau de pluie. A terme et grâce à l’induction, ils pourraient même recharger les voitures électriques…

Les routes solaires ont été testées, avec le financement de l’US Federal Highway Administration. Croyez bien que dans un avenir proche, elles envahiront nos rues pour le plus grand bien de la planète.

Tags :Sources :solarroadwaysVia :ohgizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Projet qui à commencé en 2010, valable uniquement sur les autoroutes ou des placettes (en france) Car problème avec les tranchées transversales ou longitudinales qui fleurisses consentement chez nous. (c’est un vrais gruyère de réseaux sous nos pieds).
    Ou alors, il faut imaginer que l’on puisses les déposer et les reposer sans que cela puisse porter préjudice au fonctionnement globale.
    —————–
    http://varth.canalblog.com/

  2. le genre de projet que je verrai bien débuter en Orient ou en Afrique, là où tout est à (re)construire.
    mais je me demande si l’électronique résisterait à la chaleur extrême. car c’est bien là la limite de tel projet, la résistance de l’électronique face à des conditions climatiques extrêmes ou mêmes tempérées.

  3. Et pour l’entretien ? un panneau solaire sale fonctionne moins bien et la pluie ne suffit pas toujours à bien nettoyer les routes, surtout que c’est là que la pollution est la plus intense et génère le plus de poussières grasses.

  4. Quid de l’adhérence par temps de pluie ? En deux roues, et tout en apriori je l’avoue, l’aspect de la matière ne m’inspire absolument pas …

  5. Je suis heureux de voir que pendant que le majorité des pseudo écolos accusent les autres de ne rien faire, d’autres cherchent et trouvent des solution réalistes pour ameliorer notre empreinte ecologique.

  6. Ce casse-gueule technologique nécessitera un entretien hyper regulier avec des produits nocifs, et des pneus adaptés qui nous coûteront un bras.avec pourquoi pas une limitation de vitesse justifié pour l’ecologie de la chose qui verrai les radars tilter tres facilement. …

  7. L’avenir c’est le travail dématérialisé, l’hypercommunication et les transports en commun propres (train, dirigeables). Pourquoi rester dans l’idée de routes demain alors que le rail est 100% plus écologique et économique ?

    1. Tu te rends compte de la bêtise de ton discours ? Des rails partout :-) Plus personne ne fabrique quoi que soit, tout le monde devant un clavier :-) Qui fabriquera ton clavier d’ailleurs ? Un pays moins regardant ou tu ne verra rien à redire sur les méthodes de production ? (ça c’est le présent, pardon)

  8. Il existe déjà un système de plateforme quand ont passe dessus elle transforme les vibrations en électricité , comme dans dans les boîte de nuit avec les piste de danse.
    Donc pourquoi ne pas faire juste quelques mètre carré du genre 100m de route la ou il y a le plus de passage par ci par la?
    Et puis comme ce sont des plateforme , ont peux appliqué n’importe qu’elle revêtement dessus
    pour l’adhérence .

  9. Et merde, après le cuivre sur les lignes de train, on va nous voler nos routes…. Je trouve que l’idée a beaucoup de potentiel et ça serait super si ça voit le jour mais ça revient un peu a faire des bandes jaunes de route en or.

  10. Ce que j’aime bien chez JCB c’est qu’il critique tout discours visionnaire ou avis constructif au lieu d’argumenter sa pensée par rapport à l’article…

    1. Tu n’a rien compris, je trouve cette idée de route excellente, ça va dans le bon sens, c’est une bonne idée qu’il faut soutenir, quelque chose de réalisable. Le discours que je critique est le « prêt à penser » distillé par des écolos démagos et repris par des écolos bobos trop contents de se faire mousser en se donnant des valeurs qu’ils n’ont pas en critiquant tout ce que font les autres (quitte à critiquer le projet écolo du voisin qui leur change leur quotidien), C’est clair ?

  11. Oui JCB, je comprend ton point de vue que je partage 😉 je me demande par contre quel serait le bilan carbone de ces nouvelles routes. Pas évident que leur fabrication et entretien (que je prédis avec une faible durée de vie vu l’électronique embarquée) soit moins coûteux (financièrement et écologiquement) que les « bêtes » routes actuelles.

  12. Mouais… Un projet hors de prix. Un panneau de 1.2 m², sans dire de bêtise, c’est plusieurs centaines d’euros.
    C’est fou, on nous sort les projets « écologiques » les plus insensés alors qu’il y a des choses beaucoup plus simples efficaces pour diminuer notre conso d’énergie fossiles (rappelons que c’est quand même le but initial avec le réchauffement climatique):
    -ISOLER LES MAISONS
    -Devenir un peu plus auto-suffisant en énergie (panneau solaire sur le toit, pompes à chaleur, etc…)
    Mais ça intéresse personne, ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité