Une marinade à la bière pourrait réduire les substances nocives des viandes grillées

homer

Certes, le temps ne s'y prête pas à l'heure où nous écrivons, toutefois, l'époque bénie des barbecues pointe le bout de son nez ! Conseil culinaire en vue... Une marinade de bière pourrait réduire les substances potentiellement nocives des viandes grillées !

Les études antérieures ont montré une corrélation entre la consommation de viandes grillées et des cas de cancer colorectal. En cause, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) qui se forment à température très élevée. Ils sont du même type que la fumée de cigarette et les gazs d’échappement, autant dire foncièrement néfastes.

Griller une viande, c’est excellent en bouche, hélas les hydrocarbures engendrés par la cuisson, nettement moins… Difficile de cracher sur une bonne grillade et si l’on en croit la science, la substance qui pourrait se révéler salvatrice serait… La bière.

Selon une étude de l’ACS « Journal of Agricultural and Food Chemistry », si elle ne supprime pas toutes les impuretés, elle peut aider à réduire la formation de substances potentiellement dangereuses sur les viandes grillées.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont grillé des échantillons de porc marinés pendant quatre heures dans de la bière Pilsner, les hydrocarbures ont été réduits de moitié en comparaison d’un morceau non mariné… Qu’on se le dise, il serait bon de ne pas sous-estimer le potentiel des effets inhibiteurs des marinades à la bière !

Attention cependant, c’est la viande qui doit mariner. Pas vous.

Tags :Sources :acsacs
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Qu’on se le dise, il serait bon de ne pas sous-estimer le potentiel des effets inhibiteurs des marinades à la bière »

    article intéressant quoique je voudrai en savoir plus et doit on rappeler que l’acool une fois cuit n’as plus aucun effets ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité