La célèbre piscine Molitor reprend du service

La célèbre piscine Molitor reprend du service

Jouxtant le bois de Boulogne, entre le stade Roland-Garros et le parc des Princes, dans le 16e arrondissement de Paris, la piscine Molitor, classée monument historique en 1990, était pourtant laissée à l'abandon depuis 1989. Après plus de deux ans de rénovation, elle est de nouveau ouverte depuis quelques jours seulement.

Inaugurée en 1929 par les nageurs médaillés olympiques Aileen Riggin Soule et Johnny Weissmuller, le « paquebot blanc » était célèbre pour sa décoration Art déco et quelques événements importants, comme la première apparition du bikini après 1945. Pourtant, à l’été 1989, elle est fermée et menacée de destruction par un projet immobilier. Défendue par les habitués, la piscine Molitor est classée monument historique en 1990 et depuis laissée à l’abandon.

La célèbre piscine Molitor reprend du service

Il aura fallu plus d’une centaine de millions d’euros pour la rénover et construire le complexe qu’elle est aujourd’hui : des bassins d’hiver et d’été (respectivement 33 et 46 mètres), un hôtel de 124 chambres donnant toutes sur la piscine, un restaurant, un bar, et un toit-terrasse.

Malheureusement, l’accès sera réservé aux bourses les plus pleines puisqu’il faut compter entre 120 et 180€ la journée (piscine, salle de sport, hammam) pour les non-membres. Si vous tombez sous le charme de l’établissement, vous pourrez décider de vous acquitter du droit d’entrée de 1 200 € et d’une adhésion annuelle de 3 300 € pour faire partie du club très privé (1 000 membres maximum).

La célèbre piscine Molitor reprend du service

Tags :Sources :GizmodoSite Officiel
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Elle n’a pas été que menacé. Elle a été détruite et reconstruite bien qu’elle soit classé monument historique. Vérifiez Wikipedia!

  2. « Pourtant, à l’été 1989, elle est fermée et menacée de destruction par un projet immobilier. Défendue par les habitués, la piscine Molitor est classée monument historique en 1990 et depuis laissée à l’abandon. »

    « Malheureusement, l’accès sera réservé aux bourses les plus pleines puisqu’il faut compter entre 120 et 180€ la journée (piscine, salle de sport, hammam) pour les non-membres. Si vous tombez sous le charme de l’établissement, vous pourrez décider de vous acquitter du droit d’entrée de 1 200 € et d’une adhésion annuelle de 3 300 € pour faire partie du club très privé  »

    entre faire des appartement pour riches et faire un hôtel réservé pour les riches elle est pas vraiment flagrante la différence …

    en fait ça prouve juste qu’en a peine 25 ans le pognon a gagné, la race humaine elle a perdue à tout jamais, la société privilégiant désormais le PQ monnaie à l’espèce animale lui ayant donné son existence.

    1. j ai habite pas loin dans ma jeunesse à l époque où c était encore une piscine.. c est sur que je pourrai pas m offrir une journée la bas…mais j aime autant la voir comme çà qu en version squatt deglinguée tagguée et tout ce qui va avec..l’argent ne fait pas que du bien, c est un fait, mais faut quand même pas tout mélanger..

  3. augusto a raison, le mécanisme est toujours le même :

    1) paupériser un quartier (via la classe politique et ses choix politiques télécommandés)
    2) laisser la criminalité s’installer et médiatiser la chose (via la classe médiatique)
    3) faire le constat de l’impuissance publique (via la classe politique et sa vocation de pompier raté pyromane d’exception )
    4) privatisation de l’espace publique en échange de verroteries pour soit disant résoudre les problèmes (via le secteur financier et bancaire désormais seul détenteur et créateur de monnaie)
    5) création de ghettos de riches (a forte valeur ajoutée)

    cette classe dirigeante perverse dépèce le labeur de l’humanité avec du vent en échange (paroles bidons et monnaie sans autre valeur que celle que l’on veut bien lui accorder),

    les crises cycliques ne sont jamais qu’un moyen organisé de reprendre la richesse crée par les peuples le souci c’est qu’a trop tirer sur la corde il ne font qu’accélérer la chute d’un système bancal dès sa création

    en effet, le problème avec ce système c’est qu’il exclu toute réalité démographique et les conséquences néfastes qui découleront de ces oasis au luxe indécent et réservés à une élite minoritaire aussi riche que médiocre et inculte protégée par d’épaisse muraille et apeurée par une masse d’indigents de plus en plus furieux d’avoir été spolier par des bandits.

    comme vous le dites vous même la version squat ne vous convenait pas et vous préférer encore que cela devienne un squat pour riches : sachez le, c’est exactement ce qu’ils voulaient que vous pensiez.

    quand à l’argent tant que la quantité en circulation sur le marché ne sera pas décidé d’une manière démocratique et souveraine : son usage et son fonctionnement seront problématiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité