Le futur du préservatif s’annonce-t-il minimaliste ?

Le futur du préservatif s'annonce-t-il minimaliste ?

S'il en est un qui n'a pas, ou si peu, évolué depuis son invention, c'est le préservatif, à tel point que Bill Gates offre 100 000$ à quiconque saura mettre au point la capote nouvelle génération. Et si le futur du préservatif passait par le minimalisme ? C'est ce que semble penser Charles Powell avec ses Galactic Cap. [Attention, images explicites]

Certes, le préservatif est plutôt « intrusif », mais il faut reconnaître qu’il a le mérite non seulement d’éviter les mauvaises surprises neuf mois plus tard mais aussi d’augmenter grandement la protection face aux maladies sexuellement transmissibles. Charles Powell entend bien proposer une approche plus minimaliste…

Le préservatif Galactic Cap se compose de deux éléments. Le premier, un film adhésif en polyuréthane en forme de U, peut être appliqué plusieurs heures avant l’acte sur le gland. Le second élément est un petit réservoir qui vient se fixer sur le film adhésif, laissant les zones les plus sensibles exposées.

Le futur du préservatif s'annonce-t-il minimaliste ?

Si Charles Powell est convaincu que le dispositif saura rester en place durant l’acte, il n’y a, pour l’heure, aucune preuve de cela. Cela dit, la FDA a récemment déclaré que l’adhésif en polyuréthane n’était absolument pas dangereux pour la peau. Reste maintenant à savoir si le Galactic Cap rencontrera le succès escompté. Si vous êtes intéressé, vous pourrez aider à financer le projet via la campagne Indiegogo qui sera lancée ce Dimanche.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Aucun effet protecteur contre les MST donc, merci Charles Powell pour nous offrir sur un plateau la résurgence des joyeusetés comme syphilis, herpes, gonocoques, chlamydia et autres VIH …

  2. si ça tient si bien que ça, je préfère ne pas imaginer quand il faudra le retirer pour ceux qui auraient le gland hypersensible.

    manque plus que facebook ou google rachète leur idée afin d’y rajouter des émetteurs, des capteurs et une caméra.

    1. Tout à fait d’accord. Ca tient des heures, voire DES JOURS!!!?? :-O
      Je ne me vois pas vivre des jours avec ce truc collé à ma … et combien des jours, déjà? 2? 3? une semaine?
      Puis… il vaut mieux que la fille te fasse confiance avec un petit chapeau ridicule sur le gland.
      Je le vois déjà se décoller à cause d’un mouvement trop fort ou pour va savoir quoi.
      A utiliser seulement alors au sein d’un couple stable. Pffff
      N’importe quoi ce concept.

  3. Comme ça semble indiqué sur l’image, son invention n’est qu’une solution contraceptive. Il ne protège donc PAS contre les MST.

  4. « Si Charles Powell est convaincu que le dispositif saura rester en place durant l’acte, il n’y a, pour l’heure, aucune preuve de cela. »

    Bon, s’il faut un testeur, je me porte volontaire (pour le bien de l’Humanité)

  5. Déjà, le concept part avec un lourd handicap par rapport au préservatif normal car zéro protection contre les MST, mais cela ne semble pas être son but au vu du slogan « pregnancy control ».
    Après, j’aurais peur que le capuchon se décolle lors de l’éjaculation… à voir.

  6. Vous oubliez quelque chose de très important. De nombreuses femmes ne supportent pas la pilule ou le stérilet. Dans ce cas seul le préservatif existe. Il faut avouez que si ce préservatif de nouvelle génération fonctionne, il améliorera le confort de milliers de couples. Pour les petits jeunes ou gens à multiples partenaires l’ancien préservatif restera recommandé.
    Le nouveau sera complémentaire et se substitua au traditionnel que pour les couples solides.

  7. A voir ce n’est pas forcément une mauvaise idée. Il le dit à la fin de la vidéo il ait encore faire des tests pour vérifier la partie MST (HIV and STDS)
    Moi sans déconner, rien au monde ne me casse plus les cou*lle (à part la peur des maladies) que de mettre des capotes. Alors je serais très curieux de voir cette idée germer…

  8. A partir du moment où le truc bloque l’entrée de l’urètre, ça protège contre les MST… on chope pas le sida quand le virus est juste en contact avec la peau. Donc à moins d’avoir une plaie sur la verge (adepte du SM?), ya pas trop de risque à mon sens.

  9. Hum.. Pour le VIH s’il n’y a pas de plaie pourquoi pas. Mais pour les autres IST (syphilis par exemple) ça ne servira à rien! Pour les hommes le chancre (petite lésion, très contagieuse) est très rarement au niveau du gland. Si les préservatifs, en latex, échouent dans 15 à 18% (d’après la video), je vois mal comment ce petit machin pourrait tenir la route dans les cas « exterme » haha!
    Investir dans la prévention est toujours une bonne chose, mais dans ce cas précis, je pense que cela restera un « anti-grossesse » pour les couples qui ont des difficultés avec les autres nombreux moyens de contraceptions (pillule, sterilet, mais aussi implant progestatifs dans le bras, préservatif feminin…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité