Elon Musk dévoile le SpaceX 2.0 !

Elon Musk dévoile le SpaceX 2.0 !

Elon Musk est un homme occupé, c'est le moins que l'on puisse dire. PayPal, Tesla Motors, Hyperloop, SpaceX, c'est à lui que nous les devons. Vous avez peut-être suivi en direct la présentation, il y a quelques jours, du Dragon V2 de SpaceX. Si ce n'est pas le cas, petite piqûre de rappel.

Pourquoi donc un tel engouement, vous demandez-vous ? Tout simplement parce qu’il s’agit du premier vaisseau commercial et réutilisable de ce genre. Cerise sur le gâteau, il peut se poser à la verticale à ses rétro-propulseurs avec “la précision d’un hélicoptère” – Elon Musk a jugé bon que des parachutes de secours étaient bien évidemment intégrés ! -.

Et l’entrepreneur frappe ici un grand coup en s’attaquant à l’un des problèmes majeurs de l’exploration spatiale, son coût. Pouvoir réutiliser les vaisseaux devrait rendre la chose bien plus accessible : “imaginez si les vaisseaux devaient être jetés après chaque vol. Personne ne pourrait se permettre de voler.” Avec le Dragon V2, il suffit de refaire le plein et la capsule peut être réutilisée dans la journée.

Si la présentation fut essentiellement axée sur “Nous vivons dans le futur” avec moult vidéos de simulation, Elon Musk a tout de même pris place dans la capsule, profitant des nombreux écrans tactiles et instruments ultra-modernes, s’asseyant sur l’une des sept places disponibles – deux fois plus que dans le vaisseau russe Soyouz -.

Et si l’on compare le Dragon V2 au Soyouz, c’est aussi et surtout parce qu’il se présente clairement comme son remplaçant. La NASA y étant dépendante – les astronautes envoyés sur l’ISS le sont par un module Soyouz – et les relations avec la Russie étant aujourd’hui “complexes”, le Dragon V2 pourrait un jour devenir le taxi spatial privilégié de nos explorateurs de l’Espace. Les premiers vols habités sont attendus pour 2016.

Tags :Sources :Mashable
  1. SVP, pourriez-vous rédiger des articles en français? Sans erreurs de grammaire de niveau CE1 ?

    Quand on lit ce qui suit, on s’étrangle :
    – “Elon Musk a jugé bon que des parachutes de secours étaient bien évidemment intégrés”
    – “imaginez si les vaisseaux devaient être jetés”
    -” La NASA y étant dépendante”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité