Bouygues Telecom, l’emploi prend cher et Free aussi

Une publicité 4G de Bouygues retirée

Le marasme des télécoms allait nécessairement finir par avoir des conséquences sur l'emploi. Ce que craignait le gouvernement Valls va survenir, une réduction drastique des emplois est annoncée. Et Free, accusé de tous les mots.

Le PDG de Bouygues Telecom Olivier Roussat a confirmé les craintes des syndicats à l’occasion de son audition par la commission des Affaires économique du Sénat le 28 mai dernier. La nouvelle est aujourd’hui publique et c’est 1500 à 2000 salariés  qui pourraient perdre leur poste.

« Au premier trimestre, Bouygues Telecom a ainsi connu une perte opérationnelle de 19 millions d’euro. Nous sommes en pleine réflexion pour continuer à exister dans ce marché à quatre opérateurs. Nous avons décidé d’économiser 300 millions supplémentaires par an, après avoir réduit nos coûts de fonctionnement de 600 millions en deux ans »

Reste à préciser les modalités de cette restructuration, comme la méthode ou le nombre précis. Un comité exceptionnel se réunira le 11 juin. Le responsable n’est autre que Free aux yeux du patron de Bouygues,

« les résultats en matière de 4G n’ont pas été à la hauteur de nos espérances, l’un de nos concurrents ayant décidé en décembre dernier de galvauder la 4G en proposant un abonnement à 20 euros ». Il tacle également les accords d’itinérance passés entre Orange et Free

« Si l’itinérance n’est pas remise en cause, le marché ne s’en relèvera pas. Orange, qui perçoit 700 millions d’euros versés par Free pour l’utilisation de son réseau, refuse de dénoncer le contrat qui les lie, en invoquant le risque que SFR prenne sa place, estime le dirigeant. Des milliers d’emplois sont en jeu »

Les 4 opérateurs sont une hérésie pour la firme, ce qui visait à favoriser l’émulation entre les opérateurs, et l’investissement était en fait vérolé, puisque l’un des opérateurs a bénéficié de conditions d’installation biaisées. On attend la réponse de Xavier Niel…

Tags :Sources :silicon
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il se fou du monde celui là, on pourrait lui rappeler les avantages qu’il avait à son arrivé dans le mobile avec des terminaisons d’appel plus avantageuse que SFR et Orange ??? Et oui M. Bouygues veut encore ces millions donc on tape sur les employés en tentant de faire croire que c’est la faute de FREE, à force de ce gaver comme des porcs depuis des années, ils prennent tous cher…..

  2. Les grands patrons me font rire ils nous bassinent avec le libéralisme comme quoi c est le top et la ils ont n en du libéralisme et maintenant ils ne sont plus d accord c est sur avant c était mieux pour eux que l on paye un max

  3. Quand les accords ne sont pas respectés je comprend que ceux qui en subissent les conséquences râlent.
    Après gaufrer le capitalisme et fustiger les grands patrons des entreprises françaises, est un raisonnement assez primaire et peu regardant quant à son propre mode de vie.

  4. Merci free… A trop vouloir tirer les prix vers le bas on va se retrouver avec un réseau mobile de plus en plus pourri
    Pour pouvoir investir il faut faire beaucoup de bénéfice sinon les banques tournent le dos.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  5. Le seul truc chiant c’est que dans cette histoire ce sont encore les « petits » qui vont manger chère … Les autres PDG, actionnaires, et amis spéculateurs vont s’en mettre plein les fouilles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité