Enorme, un programme passe le test de Turing !

intelligence artificielle

Nous y sommes... Un programme informatique a réussi à tromper un groupe de chercheurs en leur faisant penser qu'il était un garçon de 13 ans nommé Eugène Goostman. Ce faisant, il est devenu le premier au monde à avoir passé avec succès le test de Turing.

Petite minute d’explications :

« Le test de Turing est une proposition de test d’intelligence artificielle fondée sur la faculté d’imiter la conversation humaine. Décrit par Alan Turing en 1950 dans sa publication Computing machinery and intelligence, ce test consiste à mettre en confrontation verbale un humain avec un ordinateur et un autre humain à l’aveugle. » – Wikipédia

Si l’homme qui engage les conversations n’est pas capable de dire lequel de ses interlocuteurs est un ordinateur, on peut considérer que le logiciel a passé avec succès le test. Un programme a besoin de duper 30% des juges humains en cinq minutes, par chat. Un exploit qui – jusqu’à présent – n’avait jamais été accompli.

« Eugène » a été créé par une équipe basée en Russie, et il a excellé au test organisé par l’Université de Reading, en dupant 33% des juges. Le plus intelligent des stratagème a été mis en place, en fait, il n’y a pas d’intelligence artificielle… Les scientifiques ont codé le programme pour qu’il puisse affirmer qu’il ne connaissait pas tout, ce que son âge rendait parfaitement crédible. Personne n’a la science infuse à 13 ans… Malin.

Certes, ce n’est qu’un début, aussi, pour certains c’est une percée majeure et pour d’autres, le début de l’angoisse et d’une cybercriminalité nettement plus sophistiquée. Il y a évidemment de véritables préoccupations concernant cette réussite et l’avenir de l’IA, nous entrons dans une nouvelle ère de l’informatique, avec ses qualités et dérives…

Tags :Sources :independent
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quitte à reprendre la news de Guizmodo US, vous auriez pu reprendre l’info sur le nombre de juges, qui étaient au nombre faramineux de… 3 !
    Tout de suite, ça relativise les « 33% » …

  2. Merci à Alan Turing ; grâce à lui et ses machines qui ont réussi à décoder les messages cryptés des nazis durant la seconde guerre mondiale, permettant à certains navires ravitailleurs de ne pas être coulés par les sous-marins nazis et lire en clair toutes les stratégies qu’Hitler transmettait à ses hommes sur les différents champs de bataille.

    1. Ces même alliés qu’ils l’ont condamné à la castration chimique pour perversion sexuelle parce qu’il était homosexuel. Turing est un génie contributeur à la liberté, tout ce que la justice Britannique retiendra de lui, c’est son homosexualité.

  3. C’est supposé être le test de turing ça ?? Pourquoi pas simuler un gosse de 5 ans pendant qu’on y est… ça sera encore plus facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité