Google en croisade contre l’autisme !

ADN - shutterstock_134698577

Pour les non-initiés, à l'évocation du mot Google, ils songent principalement à un moteur de recherche, voire Android. Mais la firme est aussi à l'origine d'une base de données géante créée pour comprendre l'autisme.

Google s’est donc associé à Autism Speaks pour créer ce qui va devenir la plus grande base de données de génomes séquencés de personnes atteintes d’autisme. Pour vous donner un chiffre, cette banque d’informations devrait comprendre quelques 10 000 personnes, parmi elles, 1000 individus ont d’ores et déjà leur génome séquencé.

L’idée reste de laisser ces données en open source pour faciliter la recherche et permettre d’en apprendre plus sur la maladie, ses différentes formes, traitements… Travailler avec Google est un enjeu majeur puisque la firme va pouvoir proposer de véritables solutions de stockage et de partage, afin de laisser les chercheurs se concentrer sur leur travail et qu’ils n’aient pas à faire face à des problèmes informatiques.

Certes il existe déjà des bases de données de ce type, mais celle-ci revêt réellement d’une ampleur exemplaire. Concrètement, l’informatique moderne peut supprimer pléthore de limites…

 

Tags :Sources :autismspeaksVia :theverge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ba oui c’est connu la vaccination provoque l’autisme …. Tin’ qu’est ce qu’il faut pas lire de bon matin …. -___-‘
      On est pas aux USA hein jacky donc ce genre d’idée ne fonctionnera pas 😉

  1. « GOOGLE EN CROISADE CONTRE L’AUTISME ! »

    c’est stupide comme objectif ( si c’est effectivement celui ci et non juste du racolage journalistique habituel avec de la titraille bien grasse pour attirer le chaland).

    l’autisme on ne part en guerre contre on vit avec,

    et vu ce que potentiellement un autiste peut apporter à la société par apport à la vaste majorité des neurotypiques il serait bienvenu de ne pas voir dans l’autisme (ou dans la schizophrénie) que des mauvaises choses.

    Cherchez un peu le nombre de découvertes et d’inventions réalisées par ce que vous appelez des « cerveaux malades » et vous verrez que sans ces gens vous ne seriez pas plus évolués que votre animal de compagnie.

    mais bon dans une société qui met au pouvoir des minables et valorise sans cesse la médiocrité, vouloir « traiter » les différences pour niveler l’ensemble par le bas n’est pas surprenant.

      1. je souhaiterais déjà lire des phrases avec tous les mots …

        par ailleurs il n’est pas question d’apologie mais du simple constat de ce qui est apporté par certains de ces cerveaux dits « malades » et leur plus que respectable contribution à la progression de l’espèce humaine.

        et oui j’aie un problème avec le fait de « traiter » les autistes ou les schizophrènes dans le sens ou le « traiter » revient à éliminer ou reprogrammer des personnes (que cela soit via des camps d’extermination ou via la manipulation génétique). Comme je l’aie dit on apprends a vivre avec mais on en guérit pas.

        Par ailleurs croire que ce qui peut être découvert par un autiste peut l’être avec un neurotypique est une ineptie.

        tous comme pour les graines, a trop vouloir épurer le génome humain on l’affaiblit.

        1. désolé tu réponds pas à la question :p comme quoi tu dois pas être bien sur de ce que tu racontes :p alors tu souhaites cela à ton fils ? tu voudrais donc qu’il ne guérisse jamais pour assouvir l’espérance qu’il fasse mieux que la moyenne ? tu crois au miracle non ?

          tu connais quoi exactement sur le génome humain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité