La nouvelle tendance ? Un salon de tatouages… pour enfants !

tatouage enfant

L'été approche, et pour certains, les beaux jours sont synonymes d'exhibition... de leurs tatouages, s'entend. D'ailleurs, les plus jeunes vont désormais pouvoir se faire tatouer, grâce à un salon s'intéressant à leur cause. Vraiment ?

Sadie Hennessy, artiste de son état, a tenu à choquer, en dévoilant le premier salon de tatouage destiné aux enfants. Evidemment, il s’agit là d’une opération choc, d’un fake, voué à dénoncer le fait que les enfants grandissent (désormais ?) bien trop rapidement :

« Je n’ai pas lancé cette démarche pour me moquer des gens, j’essaie juste de faire en sorte qu’ils réfléchissent au fait que de nos jours, les enfants grandissent trop vite. […] J’étais inquiet de voir ces enfants porter des t-shirts aux slogans du genre « Future Porn Star », de voir des petites filles porter des strings, et de voir les mentalités évoluer sur ce qui est ou non acceptable pour nos enfants. »

Sadie aura tout simplement loué une devanture pour deux semaines, ce qui aura poussé les résidents à réfléchir, à réagir. Sauf un père de famille, qui aura tout de même osé lui demander si son fils de 6 ans souffrirait si jamais il était amener à se faire tatouer dans son (faux) salon. Quand même…

Tags :Via :kentonline
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Si ce ne sont pas des tatouages permanents, après tout, pourquoi pas ?

    N’empêche que c’est une action qui n’aura quasiment pas d’impact voir pas du tout.

  2. « Le fait que les enfants grandissent (désormais ?) bien trop rapidement  »

    N’importe quoi. On est en 2014. Il est normal que les enfants d’aujourd’hui ne soient pas comme ceux d’il y a 60 ans. Ce qui peut choquer maintenant sera normal dans quelques années. On ferait bien mieux de se soucier du fait que le monde qu’on leur impose ne change pas. Il seront formatés dès le berceaux pour se conformer à ce qu’on attend d’eux dans un monde que nous détruisons sans honte. Avec ou sans string, ils paieront cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité