Les stagiaires de Google : un salaire et des avantages de rêve

Le premier moteur de recherche au monde serait aussi un patron plutôt généreux. Cet été, le groupe se prépare en tout cas à fortement gâter ses stagiaires.

Le géant du Web recrute, comme chaque été des stagiaires de différents horizons. Et ses conditions devraient en tenter plus d’un ! Au-delà des quelques 5 000 dollars par mois promis en salaire, la firme de Mountain View cherche à attirer les meilleurs profils en les couvrant d’avantages.

Les stagiaires de Google cet été auront ainsi droit de profiter d’une piscine, de cours de danse, de massages mais leur employeur laissera aussi à leur disposition des vélos et autres services de bus afin de faciliter leurs déplacements.

Ah oui, Google a aussi prévu de les aider à se sociabiliser en organisant des fêtes auxquelles ils seront bien entendu invités.

L’accès à tous ces avantages nécessitera en contrepartie une masse de travail importante à fournir par les stagiaires. Mais pour Meghan Casserly, porte-parole de Google :

« […] Nous croyons que les stagiaires n’ont pas besoin de travailler sans arrêt tout au long de la journée et qu’il y aurait de grandes leçons à tirer d’une réorganisation du temps de travail. »

Il reste sûr que ces avantages, ce management à part et le salaire proposé devraient en tout cas attirer de nombreux talents dans cette course aux meilleurs stagiaires que se livre les géants du Web et certaines sociétés.

Tags :Via :BGR
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Enfin travailler dans ces conditions c’est aussi donner sa vie à Google… Parce que à part le travail Google, les loisirs Google et les amis Google il reste quoi comme vie?
    Donc c’est sympa, mais en CDI…

    1. Certes oui, mais dans nombre d’entreprises de par chez nous, on est aussi implicitement « invité » [obligé] de travailler jour et nuit mais sans les avantages de Google ^^

      Donc quant à choisir…

  2. C’est pas nouveau, google est l’entreprise où il fait le mieux de travailler et ça depuis des années. Et les stagiaires ont toujours eu ces avantages…

  3. Disons qu’il y a quelques boites qui génèrent plus de cash que d’autres … beaucoup plus.
    Manque de concurrence ? Règles du jeu verrouillées ?
    On peut toujours me dire que le stagiaire mérite ses 5000 € … j’ai quand même du mal à le croire.
    C’est que l’argent n’a pas la même signification à l’intérieur de Google qu’à l’extérieur (un peu comme en Suisse).
    Pourtant, Google n’a pas particulièrement réussi à devenir/rester le meilleur dans un nouveau domaine lucratif : le pognon, chez eux, on sait qu’il vient de la pub. Y a pas de relai de croissance (un peu comme en Suisse, où l’afflux de capitaux fait monter le CHF … et ça a toujours été comme ça).
    La question, c’est qui peut/va faire quoi pour arbitrer ou remettre cette singularité en continuité avec son environnement ? (serait-on encore capable de casser IBM en 4 aujourd’hui ?)
    Je pense qu’on va attendre qu’Apple redescende vraiment avant de s’intéresser au cas Google. Apple protège Google en étant plus gros que Google et moins attaquable sur sa taille et son omniprésence.

    1. Tout cela étant dit, moi, 5000 $ ou pas, je ne pourrais pas bosser dans un espace paysager comme celui de la photo (ou alors en stage à rien faire).

  4. 5000$ pas 5000€, ensuite oui certain pays ont un vrai fonctionnement, pas comme la France, avec des salaires attrayant, pas comme la France, avec des services attrayant pour leurs employés, pas comme la France.
    C’est malheureux mais en France à part des jobs ou le salaire se rapproche d’un salaire de stagiaire d’autre pays propose de vrai conditions de travail, rien d’étonnant.
    Si les Français viennent bosser dans d’autre pays c’est bien à cause des conditions de travail.
    Alors de toute façon mieux qu’en France c’est pas bien dur à trouver.

    1. Stop Rager mon ami,
      Tu as une sécurité sociale, une retraite et des études gratuites.
      Compare donc ça avec les merveilleux USA par exemple….

      1. Je te compare juste ça à la norvege dans ce cas mon coco. Ils ont securite social (plus performante que la notre), retraite, et etude gratuite (meme pour les etrangers). Tout ça avec un pib par habitant pres de 4 fois plus elevé qu’en france et des salaires pout ingénieur avoisinant les 6-8000€ par mois (c’est en couronne norvegienne là bas, soit pres de 50000 nok par mois). Un smic à 2400€ euro environ. Des exemples de systeme qui marche, c’est pas ce qui manque.

        1. Pour infos :

          « Aussi tout coûte extrêmement cher, donnant un fort sentiment de « pauvreté » pour les touristes ne vivant pas dans un pays ayant 2,5 % de chômage, assorti d’une industrie pétrolière et gazière très florissante. Aussi, pour ne pas s’emmerder avec les pièces « inutiles », beaucoup de tarifs démarrent à 100 Nok (13,50 €). Si vous êtes fumeur, amateur de bière et voulez manger un plat local comptez 100 € par jour/personne (et vous n’avez pas encore dormi pour ce tarif !!). »

          « Rien n’est gratuit en Norvège. Pas mal de routes, d’édifices religieux (les églises) de parkings, (il y a même un hôtel qui fait payer le sien aux non-résidents pour admirer la plus grande cascade du pays) sont payants. Nous avons assisté à un festival musical gratuit dont le parking, aménagé dans une carrière, était obligatoire et coûtait « symboliquement » 100 Nok (13,50 €)!! »

          C’est bien jolie de dire, « oui en norvège regardez leur salaires » … mais qui dit salaire plus haut dit prix plus haut !

          source : http://escapades.over-blog.fr/article-20-generalites-subjectives-sur-la-norvege-et-les-norvegiens-109110160.html

  5. il y a quand meme d’autre aspects qu’il faut voir … Je pense qu’un stagiaire de google doit faire le meme boulot qu’un employé, ca doit plus être une sorte de mission plutot qu’un stage au sens ou on l’entend nous Français …

    Pour information je sui stagiaire en bac+3 et j’ai 800 euros par mois … :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité