Biosantech lève plus de 800 000€ pour son vaccin contre le SIDA !

vaccin

Nous vous parlions il y a quelques semaines des résultats prometteurs des recherches effectuées par un laboratoire français, et ses chercheurs bénévoles, dans l'établissement d'un vaccin contre le SIDA. Pour poursuivre l'aventure, Biosantech avait lancé une vaste levée de fonds. Ce sont aujourd'hui plus de 800 000€ qui ont été récoltés.

Le crowdfunding (financement participatif) a le vent en poupe. Kickstarter, Indiegogo, Ulule, etc, vous avez forcément entendu parler de l’une d’elles. Aucun domaine ne semble leur être étranger. Biosantech s’était donc engagé dans cette voie-là pour poursuivre le développement de son vaccin, premier au monde à être passé au stade de la phase II de test.

Le laboratoire français visait 500 000€ via cette campagne sur Happy Capital. Avec des participations à partir de 500€ et en quelques semaines seulement, ce sont 803 000€ qui ont pu être récoltés, soit tout de même 160% de l’objectif initial. Cet apport impressionnant de capital servira à préparer la phase III des essais cliniques, essais qui, on l’espère, permettront la commercialisation du vaccin tant attendu. A suivre !

Tags :Sources :WebTimeMedias
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Cet article pense a croire que ca y est, on a le vaccin pour éradiquer cette maladie… un peu comme un banal vaccin contre la varicelle ! Hm c’est bien le cas ?

  2. C’est un peu surprenant… si le vaccin était si proche de devenir une réalité, un gros financement public ne serait pas difficile à trouver

  3.  » PLUS DE 800 000€ POUR SON VACCIN CONTRE LE SIDA »

    avec cette somme ils pourront se payer les aiguilles pour les injections mais pas grand chose de plus …

  4. Dam a écrit : « C’est un peu surprenant… si le vaccin était si proche de devenir une réalité, un gros financement public ne serait pas difficile à trouver ».

    C’est là que vous vous trompez Dam, car soit que les grands décideurs publics sont actionnaires dans les grands laboratoires soit qu’ils à leurs soldes ou ont des intérêts financiers. Ils ne financeront pas la réussite d’un tel projet car ils ont intérêts à maintenir les malades à un stade chronique pour continuer à s’enrichir de leurs souffrances. Comme les grands laboratoires, certains s’enrichissent sur la souffrance des malades.

    1. Je pense aussi que les gros labos et l’état n’ont aucun intérêt à l’opération. … je suis intervenu pour le groupe sylvestre qui a pris 9% du capital…. d’après Madame Treger les asiatiques auraient un vacin contre la plupart des cancers…. et au Gabon il y aurait un traitement contre de nombreuses maladies auto immunes style diabète et arthrose. … pour ma part je peux attester que le silicium organique a des effets importants sur le diabète de type 1… et que les
      labos préfèrent vendre de l’insuline rapide….

  5. Même le jour où ça débarquera (le vrai vaccin final au point tip top), ça n’éradiquera rien du tout.

    Il n’y a qu’à voir avec d’autres maladies dont on a le vaccin hein… Sans compter les gogos qui ne pigent pas qu’il faut se protéger (ou qui ne sont pas éduqués pour les « pays en voie de développement »). Quand bien même cela arrivera, je serai très triste pour les industries pharmaceutiques qui risquent de couler à cause des sidaïques qui seront en voie de ne plu l’être…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  6. Un vaccin contre le VIH, pas contre le SIDA bordel de nouille !!!!! On vous a pas appris à faire la différence ????

    Et oui c’est surprenant une si petite somme, pour une véritable révolution. Mais il aurait été bon de rappeler que tous les chercheurs de Biosantech sont BENEVOLES.
    Que ce tout petit labo Français, est le seul à faire attendre le phase 3 de test pour son vaccin !
    Tandis que les gros porteurs du secteur n’ont qu’a peine dépassés le stade 1.

    Moi je dis bravo, et envoyez vos sioux

    1. Je te conseille de te renseigner avant d’énoncer des informations. Bien que je ne cherche pas à réduire l’importance de ce laboratoire, des vaccins pour le VIH sont déjà en phase 3 depuis plusieurs années pour de grands groupes pharmaceutiques (dont un français : Sanofi (2009)) et obtiennent des résultats plutôt satisfaisant, 31.2% de réduction du taux d’infections.

      1. Je suis au courant du RV-144, cependant les chiffres que tu annonces cours depuis 2009, dont l’étude a été initié en 2003, selon un accord a but non lucratif. C’est un essai vaccinal de phase 3 sur de la recherche expérimentale uniquement, donc un faux but non lucratif, car les résultats sont restés pendant 5 ans à Sanofi-pasteur.
        Business is Business. (Ce qui n’est pas mon crédo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité