Fécondation in vitro avec trois parents, un problème éthique

tosh2.jpg

Alors que les avancées médicales permettent aujourd’hui d’envisager la conception d’un embryon à partir de l’ADN de trois personnes, des problèmes éthiques limitent encore la réalisation de ces projets.

La conception d’un enfant « avec trois parents » est possible. Les scientifiques ont été capables de réaliser avec succès des expériences sur des singes, combinant l’ADN de trois d’entre eux pour créer des embryons. Objectif de cette opération ? Eviter les défauts génétiques responsables par exemple, de maladies incurables.

La technique a été inventée aux Etats-Unis par Shoukhrat Mitalipov, chercheur de l’Université des Sciences et de la Santé de l’Oregon. Le pays n’autorise toujours pas l’application humaine des tests.

Se pose encore la question de la manipulation génétique et du culte de l’enfant parfait. Dans le reste du monde, une quarantaine de pays a d’ores et déjà légalement interdit ce type de manipulation génétique. En Grande-Bretagne pourtant, une association de scientifiques tentent de pousser à l’adoption de cette pratique qui pour le moment, ne dépassera pas les limites des laboratoires.

Tags :Via :The Verge