Prise en main du Project Morpheus de Sony !

morpheus

L’Oculus Rift reçoit toute l'attention et les éloges pour ses prouesses, et à juste titre, mais un peu de concurrence serait une bonne chose pour cette technologie émergente. Sony a donc présenté son Project Morpheus, il est temps de le prendre en mains pour voir ce qu’il a dans le ventre.

Nos confrères de Gizmodo aux USA ont eu la chance de le tester quelques minutes lors de l’E3, nous allons donc vous transmettre leur ressenti. A première vue, sachez que l’appareil respire la solidité tout en étant équilibré et surtout, léger. Comprenez qu’il est possible de jouer avec pendant des heures sans subir de douleur dans la nuque ou le cou. Cela étant dit, Sony est très clair, il s’agit d’un prototype, certains des modèles présentés portaient encore de l’adhésif…

Une fois sur la tête il est possible de l’ajuster avec une sangle, mais il dispose d’une molette pour un raccord plus précis. Appuyez sur un bouton pour glisser l’écran plus près ou plus loin de vos yeux, branchez un casque dans l’appareil, et vous êtes prêt.

Notre ami Brent Rose a eu l’honneur de tester 3 jeux compatibles avec cet appareil. Bien que ce casque ne soit pas commercialisé dans l’année, voire l’année prochaine, les résultats sont assez époustouflants. L’enregistrement de vidéos était interdit, ce qui est évidemment frustrant.

Castle

Castle

Il s’agit donc du premier jeu testé. Il ne sera certainement jamais édité, mais il permet d’introduire le projet Morpheus. Il est proposé avec tout un tas d’accessoires pour rendre l’expérience plus immersive. Par exemple, il est compatible avec la Camera de la PS4, la réponse de Sony à Kinect. Il utilise également les contrôleurs du Playstation Move, la réponse de Sony à la Wiimote.

Le jeu débute par un combat à mains nues contre un chevalier et il convient de lui filer une dérouillée. Vous pouvez même saisir ses mains. La démo était extrêmement sensible, sans lag apparent. Au niveau suivant, on vous prête une épée, et vous devez toujours blesser votre adversaire. En fait, vous pouvez saisir sa main, couper son bras, puis le battre avec son propre bras coupé jusqu’à ce que sa tête tombe… Charmant. Vous finissez votre homme avec un fléau d’arme et apprenez à tirer à l’arbalète.

Bref, le tout roule sauf au moment où Bret a tenté de ramasser son épée… Le monde s’est soulevé autour de lui avec cette sensation de vertige si perturbante. Il note que l’envie de marcher dans la pièce ne manque pas, mais le danger est évident.

Street Luge

Street Luge

Apparemment ce jeu est fantastique. Calé dans un pouf pour simuler la position du corps sur une luge, vous voilà en train de dévaler une pente raide, tout en évitant les obstacles. Un classique. Les contrôles étaient incroyablement intuitifs. Le système est super réactif.

« J’ai pu glisser sous un gros camion venant en sens inverse et regarder les essieux comme s’ils passaient au-dessus la tête. C’était vraiment, vraiment amusant. »

Il ne manque plus qu’un gros ventilo pour simuler la sensation de vitesse, le vent dans les cheveux.

EVE Valkyrie

EVE Valkyrie

Dernier test EVE Valkyrie. Il s’agit d’une version remaniée, un jeu conçu sur mesure pour Sony qui a déjà été utilisé en mars pour les premières démonstrations. Ce sera sans doute l’un des jeux les plus complets qui accompagnera le lancement futur du joujou.

Contrairement à la première version d’EVE Valkyrie, il est maintenant basé sur le moteur gaming Unreal 4, ce qui ajoute une tonne de fidélité visuelle, c’est exceptionnel.
Fondamentalement, c’est un jeu de combat aérien. Vous utilisez le contrôleur DualShock PS4 4 pour piloter votre vaisseau. Mais vous passez par le casque Morpheus pour regarder autour de vous et contrôler le verrouillage du missile. Gardez l’ennemi dans votre ligne de mire pendant quelques secondes, et votre cible est verrouillée, après quoi vous pouvez la faire exploser en mille morceaux.

C’est un moyen fantastique de jouer. Non seulement vous vous sentez immergé dans le monde virtuel, mais êtes capable de verrouiller une cible pendant que vous envoyez l’avion dans une autre direction (ou en abattant une autre cible). C’est une nouvelle dimension, ce qui nécessite un minimum d’apprentissage.

Une des caractéristiques les plus subtiles, mais supérieure de Morpheus, est qu’il intègre le son à la 3D. Et c’est grand. Dans Eve, par exemple, lorsque vous tirer avec votre mitrailleuse, en tournant la tête à gauche, le son s’affaiblit du côté de l’oreille droite. Il ajoute de la profondeur et du réalisme. Les dév’ vont vraiment s’éclater à concevoir des jeux.

Alors, quel est l’effet cumulatif de toutes ces options ? En modifiant votre sens de la réalité, Morpheus déclenche certains de vos réflexes, comme la fuite en cas de danger. Street Luge a causé un pic d’adrénaline, et Eve Valkyrie la panique. Naturellement, vous savez que c’est juste un jeu, mais le ressenti est là.
A l’heure actuelle, ce n’est pas encore parfait. L’affichage en 1080p devient moins net, avec un peu de bruit, à force de pratiquer. Ajoutez aussi que les yeux restent distants de l’écran, nous sommes loin d’un « affichage rétine ». Les pixels sont encore très visibles, mais la 4K, à terme, devrait révolutionner le genre.
Nous voyons juste le début de cette vaste entreprise, mais même ces premiers aperçus présagent d’une puissante majesté à venir.

 

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. moi je crois plutôt que la réalité virtuelle va changer le monde et surtout nos retraite.
      La ça parle de jeux vidéo mais la VR a tellement plus a offrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité