Une femme se filme en plein AVC !

Une femme se filme en plein AVC !

L'accident vasculaire cérébral (AVC) est souvent violent et la plupart du temps inattendu. Il est malheureusement la cause de très nombreux décès chaque année. Il peut aussi se faire tout petit, comme a pu s'en rendre compte cette femme qui finalement a décidé de filmer la chose pour convaincre ses docteurs.

Stacey Yepes, 49 ans, mène une vie plutôt remplie. Avec ses deux emplois et une bonne dose de stress quotidienne, elle rentrait chez elle lorsque les mêmes sensations se sont encore manifestées. Ni une ni deux, cette fois, elle appuie sur le bouton « enregistrement » de son smartphone pour filmer l’incident.

Car quelques jours auparavant, elle s’était rendue à l’hôpital pour passer une batterie d’examens. Les médecins n’avaient alors pas décelé d’accident vasculaire cérébral et imputaient davantage ses symptômes à un stress accru.

Nouveau tour à l’hôpital, vidéo en main cette fois. Elle fut transférée au « Krembil Neuroscience Center » du « Toronto Western Hospital », où les spécialistes ont immédiatement identifié un « mini-AVC » ou accident ischémique transitoire (AIT).

Comme l’AVC, ses symptômes sont nombreux, mais facilement identifiables – ici, une sévère perte de motricité du côté gauche -. Ces accidents peuvent toucher tant les personnages âgées que les plus jeunes. Et, comme le rappelle Stacey Yepes, au moindre doute, il ne faut pas hésiter à consulter.

Tags :Sources :CNET
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ni une ni deux, cette fois, elle appuie sur le bouton « enregistrement » de son smartphone pour filmer l’incident.

    Y’a au moins 3 choses pas possible la dedans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité