Quand Facebook refuse de supprimer un compte qui usurpe une identité

unlike

Après examen d'un profil qui usurpe clairement un nom et une photo, Facebook refuse de le supprimer, arguant qu'il ne déroge pas aux règles d'utilisation du réseau. Nous avons donc quelques petites interrogations.

Petite piqûre de rappel : « Pour faire simple, en ouvrant la galerie, vous allez tomber sur mon profil Facebook personnel. Et sur celui de – apparemment – moi également ! Surprise ! N’étant pas diagnostiquée schizophrène, vous voyez de suite le problème. » Tous les détails ici.

« Cher Facebook.

C’est un peu la mort dans l’âme que j’écris ces quelques lignes. Entendons nous bien, je suis de ceux/celles qui apprécient votre réseau, voire qui comprennent pourquoi vous développez tant d’applications autonomes et insérez tant de publicités. D’où mon désarroi lorsque j’ai constaté que tu (je me permets, tu connais toute ma vie après tout) refuses de supprimer un compte qui usurpe clairement mon identité.

J’expliquai hier la situation. Un individu a volé ma photo et utilisé mon nom. Il était même référencé avant moi sur Google ! J’ai méticuleusement suivi vos démarches pour voir ma demande… Déboutée. Un refus de suppression.

Facebook

Qu’importe que la page incriminée ne soit pas actualisée ou soit gérée par un robot. Il s’agit d’une question de principe. Notion que tu déclares connaître en avançant constamment les valeurs de respect, d’écoute et de confidentialité.

Alors, conserver ce genre de comptes est clairement un manque de respect de tes usagers, car, je présuppose que je ne suis pas la seule (d’autant plus que mon propre cas ne me porte pas spécialement préjudice). Avec plus d’un milliard d’utilisateurs, un tel chiffre devrait t’inciter à faire le tri. Ces faux ne t’apportent rien, si ce n’est moins de crédit. Sans doute répondras-tu que tu le fais, ce qui est vrai, tant la démarche de réclamation est aisée (et je t’ai mis un like en illustration hier pour le souligner dans l’article) ? Pourtant, force est de constater que non. Quid d’un compte de plus s’il n’est pas consulté et qu’il fait du tort à autrui ?

Facebook, je t’aime. Et à ta façon, toi aussi tu aimes tes usagers,  alors pourquoi, sous couvert de correspondre à tes standards de communauté, offres-tu du crédit à un compte qui s’approprie sans vergogne une identité ?

Invalid Displayed Gallery

« Merci d’avoir pris le temps de signaler quelque chose qui vous semble contraire à nos standards de la communauté. Ces signalements jouent un rôle important pour faire de Facebook un environnement sûr et accueillant. Nous avons examiné le journal que vous avez signalé comme usurpant votre identité et avons déterminé qu’il n’allait pas à l’encontre de nos Standards de la communauté. »

Facebook, nous râlons certes, mais dans le fond, si nous n’appréciions pas ton service, il serait hypocrite de t’utiliser. En contre partie, il serait judicieux de considérer chacun comme une personne à part entière (D’autant plus pour la pub hyper ciblée, là, tu ne l’as pas oublié), ce qui passe par la suppression de compte qui usurpe une identité. Qu’importe qu’il n’y ait pas de photos compromettantes ou de violence en son sein.

« Standards de la communauté Facebook : C’est pour répondre aux besoins et aux intérêts d’une population mondiale que Facebook protège l’expression répondant aux standards établis sur cette page. « 

J’ose à croire qu’un compte de cet acabit n’en fait pas partie intégrante. Robots, faux comptes et usurpateurs gonflent autant tes chiffres qu’ils ne te décrédibilisent. Quant à la loi française, elle est limpide concernant le vol d’identité.

Comme le dirait Yoda, droit de réponse, tu auras. Tu as mon adresse e-mail, j’ai bien reçu le communiqué de presse sur Slingshot ce matin. Amicalement.

De mon côté, je vais poursuivre la démarche… »

Facebook

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Facebook, je t’aime. Et à ta façon, toi aussi tu aimes tes usagers.

      Non, ça doit être de l’humour ou de l’ironie. :) Parce que faire une déclaration d’amour à ce truc…non franchement !

  1. Ou comment utiliser son audience pour régler un problème personnel. Certes beaucoup d’utilisateurs sont concernés, en attendant ils ne bénéficient pas d’une tribune.
    Si ça nous arrive on peut vous envoyer une lettre ouverte que vous publierez ensuite ?

    1. Et toi, tu as un blog ou tu partages des informations ? Le jour où tu auras ta tribune, ton blog, ton site, tu y publieras ce que tu veux.
      Arrête de pleurnicher.

    2. Au contraire, je trouve que régler un problème personnel de cette valeur sur un site visité est une très bonne idée. Il serait idiot de se priver d’une telle oportunité, notamment face à un site qui trouve « normal » une usurpation d’identité…

  2. Même problème. J’ai supprimé mon compte Facebook pour de bon et enlevé toutes les fonctionnalités Facebook de mon site. J’ai perdu un peu de trafic, mais pas tant que.

    En fait, on vit réellement mieux sans.

  3. Quoi qu’il en soit je n’ai jamais connu ce genre de problème et pour cause : je me suis toujours méfiée de ce machin et je n’y ai pas de compte. Comme quoi, on peut dire que si vous rencontrer un problème avec le grand catalogue, c’est votre choix et vous l’aurez cherché. Prenez vos responsabilités. :)

    1. J’ai bien peur que certains personne se font usurpé leur identité même sans avoir de compte. Ils suffit d’une seule photo (cv en ligne, book en ligne, site copain d’avant, etc.).
      Y a même certaines personnes et personnalités qui ont été forcé de créer un compte pour contrer les faux.

    2. j’ai fais pareil à l’arrivée d’internet! ca sert à rien ! les avancées technologiques et les innovations sociales, c’est comme les blogs, c’est pour les geek !

      Aie aie aie ce qu’il ne faut pas lire…

      Aller tu sors

  4. en plus ils ne semble pas connaître correctement leurs standard.

    le texte ci dessous est tirer sans modification des standards de la communauté Facebook:

    Identité et confidentialité

    Facebook est une communauté dans laquelle les gens communiquent en exposant leur identité réelle. Nous vous demandons de ne pas publier les coordonnées ou d’autres informations personnelles d’autrui sans leur accord. Se faire passer pour quelqu’un d’autre, établir une présence fictive ou créer plusieurs comptes porte atteinte à la communauté Facebook et est contraire aux conditions d’utilisation de Facebook.

  5. Le problème, c’est que des petits trucs comme ça sont gérés automatiquement (et de façon pas très satisfaisante). Là où des vraies personnes interviennent, c’est quand une page ou un contenu est signalé en masse.

    Sinon, j’ai été faire un petit tour sur FB, j’ai tapé « Flo Corvisier » dans la barre de recherche et je n’ai qu’un seul résultat. Problem solved?

  6. ça fait plus de 200 fois que moi et mes contacts recevons cette réponse type concernant ce faux compte alors que je sais que le prénom et le nom de ce fake qui me harcèle publiquement sur FB est faux !
    j’aimerais savoir pourquoi FB protège ce faux compte ( et des milliers d’autres ) est-ce qu’elle paie FB pour maintenir son faux compte ?
    il suffit de lui demander ses papier d’identité, chose que FB m’a fait 2 fois en me harcelant de réponses type débile comme quoi mon nom ne correspondait pas avant de se raviser et me rendre mon compte, FB est le royaume de l’incompétence et des délits qui ne sait qu’envoyer des réponses types de robots !

    « Vous avez signalé Christelle Meunier de manière anonyme pour usurpation d’identité.
    https://www.facebook.com/profile.php?id=100010922472715

    RAPPORT EXAMINÉ
    Merci d’avoir pris le temps de signaler quelque chose qui, d’après vous, pourrait enfreindre nos standards de la communauté. Ces signalements comptent pour beaucoup dans nos efforts afin de faire de Facebook un environnement sûr et accueillant. Nous avons examiné le profil que vous avez signalé pour usurpation d’identité et avons déterminé qu’il n’allait pas à l’encontre de nos Standards de la communauté.
    Veuillez nous informer si autre chose vous préoccupe. Si vous souhaitez que nous examinions quelque chose en particulier sur un profil, signalez le contenu en question (par exemple, une photo), et non le profil entier. Nous souhaitons que Facebook reste un lieu sûr et accueillant pour tous. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité