Pourquoi vous ne devriez JAMAIS croire vos amis sur Facebook

mensonge Facebook

Entre nous, avez-vous déjà menti, ou tout au plus légèrement travesti la vérité lorsque vous avez décidé de publier quelque chose sur Facebook ? Si vous répondez par l'affirmative, sachez que vous n'êtes pas le seul, et loin de là d'ailleurs !

Généralement, lorsque l’on se décide à publier un statut sur Facebook, c’est pour faire partager à ses « amis » un bon moment que l’on est en train de passer, un bon plat que l’on déguste, un apéro que l’on prend en terrasse avec ses autres « amis », un endroit que l’on visite. Au hasard, une plage en plein mois de décembre.

On serait un minimum honnête, on arrêterait immédiatement l’hypocrisie, et on avouerait que la plupart de nos publications Facebook sont réalisées dans un seul et unique but : se vanter, et prouver que NOTRE vie est meilleure que celle de tous ces contacts qu’on s’est forcé à ajouter juste pour garder un oeil sur leur existence !

D’ailleurs, la vidéo qui suit le prouve : on n’est jamais à deux ou trois mensonges près lorsque l’on utilise le réseau social. Parce qu’on n’a, finalement, aucun intérêt à partager les moments classiques, voir déprimants, de nos vies ! Et si les murs Facebook n’étaient en fait que des condensés de vies de fiction ?

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Mais tellement réaliste….
      C’est la premiere chose que j’ai compris quant à facebook, voyant des gens étaler fièrement leur centaine(s) « d’amis », dans quel but à votre avis ?
      S’inventer une popularité, une belle vie, comme pour le reste expliqué dans cette excellente et sublime vidéo.

  1. De toutes façons… Facebook c’est de la merde. Cette vidéo prouve bien l’importance que l’humanité est prête à donner à ce réseau social.
    Ah la vie virtuelle, que c’est magnifique.

    1. Facebook n’est pas de la « merde », c’est la façon dont tu t’en sers qui peut être « merdique ». Au final c’est quand même toi qui décides ce que tu veux y mettre, ce que tu veux montrer, prouver… et le temps que tu veux passer dessus. FB peut s’avérer bien pratique dans beaucoup de cas.

      1. je suis assez d’accord…finalement c’est peut-être une question de maturité le facteur âge est dans bien des cas ,à prendre en compte

      2. Faceplouque c’est de la merde.

        Voilà à quoi sont exposé les utilisateurs de cette saloperie:
        -Profilage
        -Publicité ciblée
        -Collecte de données privées
        -Revente de donnée privées
        -Géolocalisation
        -Intrusion
        -vol
        -Ect

        Cette entité ne communique pas clairement sur ses intentions, elle ment aux utilisateurs. De ce fait les utilisateurs ce font duper.

        Donc venir incriminer les utilisateurs c’est soit être complice, soit être ….

        1. haha Noman.. la crise de rire..
          Tu vas nous dire que tu n’as pas d’adresse mail, que tu ne fais pas tes recherches sur Google (ou autres moteurs de recherche), que tu n’as pas de carte bleu, pas de gps, pas de Smartphone et que tu vis dans la forêt ?

        2. Et surtout tu ne penses pas qu’en venant poster un commentaire sur Gizmodo tu donnes ton adresse IP, ta localisation et viens nourrir une base de donnée destinée à toutes les pub de cette page ?!
          Désolé de te l’apprendre, mais tu es un mouton comme les autres :)

      3. Facebook n’est pas pire que les rencontres sociales en fait.
        Tout le monde ment. Tu rencontres un copain(e) perdu depuis longtemps et crois moi, tu ne discuteras pas nécessairement des mauvais côtés de la vie…Même les amis mentent pour éviter de dire que tout n’est pas rose. Perso, j’aime mieux partager les bons côtés que les mauvais, sauf avec les vrais amis en privé.

        Facebook me permets de tenir contact avec des amis (des vrais, pas une centaine de virtuels) dans un domaine particulier. Ça m’a aussi permis de reprendre contact avec de vieilles connaissances et aussi d’en faire de nouvelles intéressantes.

        Contrairement à « noman », il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

        Je trouve le commentaire de François Massicotte sur cet article plutôt juste. Mais le mensonge d’une vie toute rose se fait autant, selon moi, au quotidien.

        1. Parce qu’on est obligé de mentir. Les gens n’acceptent pas qu’on puisse être triste ou rencontrer des difficultés. Il rejettent tout ce qui ne leur rappelle pas le monde des bisounours. Pour être accepté il faut se conformer à ce que les autres attendent de vous, cela inclus donc jouer la comédie y compris quand ça ne va pas, car c’est le seul moyen d’être bien vu, c’est à dire d’être considéré comme quelqu’un d’agréable et intéressant.

  2. Moi je ne fais pas ça. Au contraire, ça me fait plaisir d’écrire des statuts « sans filtre » qui plaisent surement à moins de gens, mais qui me font rire. Je suis comme je suis et si on ne m’aime pas, on n’a qu’à me supprimer. Je vais continuer de rire quand même !

  3. Il n’y a pas si longtemps on faisait des soirées diapos ou photos pour montrer aux amis les vacances passées. Évidement on montre les les bons et beaux moments de notre vie ! Et être fier de ses moments est bien ! Le support a changé avec le temps… L’ère du numérique. Maintenant à chacun d’être assez intelligent de ne pas « tout » poster sur les réseaux sociaux…

  4. La vidéo nous montre le vrai visage de l’utilisation de notre page Facebook. Nous voulons montrer des choses qui feront envier nos amis ou juste envie d’avoir des réactions et des likes. Du coup, on se mitraille de photo on choisit la plus jolie, ou encore on photographiera son pote ivre mort sur le canapé et on lui fera une blague pour avoir beaucoup plus de like. Comme son nom l’indique facebook = le livre des visages nous montrent une illusion de la réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité