Et si le boson de Higgs prouvait que l’Univers n’existe pas…

Et si le boson de Higgs prouvait que l'Univers n'existe pas...

La découverte potentielle il y a quelque temps de la particule élémentaire, le boson de Higgs, va très certainement confirmer, et infirmer, de nombreuses théories concernant tant l'infiniment petit que l'infiniment grand. Certains commencent même à penser que cette particule serait la preuve que notre Univers n'existe pas...

Une étude réalisée par des cosmologistes britanniques du « King’s College London » (KCL) suggère que l’Univers n’aurait pas duré plus d’une seconde après le Big Bang, selon le Modèle Standard suggéré par le boson de Higgs aperçu en 2012 et de récentes observations astronomiques.

La théorie actuellement acceptée pour expliquer notre Univers est la théorie de l’inflation cosmique. Suite au Big Bang, notre Univers aurait connu une phase d’expansion très violente qui lui aurait permis de grossir d’un facteur considérable. Aujourd’hui encore, il grandirait, dans une bien moindre mesure ceci dit.

Mais l’étude présentée lors du « Royal Astronomical Society’s National Astronomy Meeting » par Robert Hogan du KCL combine des observations du ciel et des expériences réalisées au Grand Collisionneur de Hadrons pour arriver à l’étonnante conclusion que nous ne devrions pas exister.

En Mars, des scientifiques ont utilisé les télescopes « Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarisation » (BICEP2) et ils affirment avoir pu détecter l’une des conséquences de cette inflation cosmique, la polarisation mode B. Si ces résultats sont bien acceptés par les experts, alors la théorie de l’inflation cosmique sera bel et bien confirmée et représentera un grand pas dans notre compréhension de l’Univers.

Seulement, en regardant de près les résultats, l’équipe du KCL a analysé ce que ces observations signifieraient pour la stabilité de l’Univers, en se référant notamment à la physique des particules du boson de Higgs. Notre Univers se situerait dans la vallée du « champ de Higgs ». Mais il existerait une autre vallée dans le champ, bien plus puissante, inaccessible à notre Univers car séparée par une large barrière énergétique.

Les résultats des BICEP2 semblent prédire que l’Univers aurait reçu d’énormes chocs durant cette inflation cosmique, chocs qui l’auraient poussé dans l’autre vallée du champ de Higgs en une fraction de seconde, et cela aurait conduit notre tout jeune Univers à s’effondrer sur lui-même dans un Big Crunch…

Autrement dit, les télescopes n’auraient pas observé cette fameuse polarisation mode B – ou nous ne serions pas là pour en parler – mais plutôt des effets résiduels… Autre possibilité, BICEP2 a bien vu cette polarisation et alors il reste encore bien des mécanismes à découvrir à nos spécialistes, y compris « une nouvelle physique des particules au-delà du Modèle Standard », conclut Robert Hogan. Passionnant !

Tags :Sources :Forbes
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Comme toutes nos théories, c’est ce qui est suggéré à la fin de cette article !
      « […] il reste encore bien des mécanismes à découvrir à nos spécialistes, y compris « une nouvelle physique des particules au-delà du Modèle Standard » […] »

  1. Mais est ce que nous, on existe finalement ? A l’échelle de l’univers, une vie, un siècle, … ne sont riens comparés aux milliards d’années qui vont s’écoule apres notre disparition…

    1. bah, à l’échelle de l’infini, on peut aussi penser que l’univers n’a qu’une durée infinitésimale ! :)

      et tellement infinitésimale qu’elle en devient inexistante/négligeable/à l’état de trace…

      la seule vraie question est: qui/quoi a pu provoquer l’étincelle (d’une énergie considérable) dans le néant qui baigne l’univers ? 😉

      1. Le truc c’est que si tu commence à se focaliser sur le concept de l’infini et de l’éternité, ça fini par te rendre dingue.
        L’important, c’est finalement de vivre pleinement « à son échelle » et de pas trop y penser, sinon ça devient vite le bordel dans nos têtes limitées ! 😀

  2. J’ai lui qu’en fait il prouverait surtout que l’Univers est instable et qu’il sera un jour détruit par un autre univers. A moins qu’effectivement, nous soyons dans la Matrice.

    1. Bonjour, avant d’envisager une éventuelle collision entre univers il me semble primordial de savoir avec certitude dans quoi baignent ceux-ci, pour ce qui concerne les trous noirs la théorie de Carlo Rovelli est aussi surprenante que séduisante. Bien à vous

    1. Ce que nous appelons temps n’est qu’une mesure et n’a pas d’existence propre, comme la distance. Les deux ne sont que des points de repères inventés par l’Homme et ne préexistent pas à l’état naturel.

      1. Bien sûr que si ! La relativité d’Einstein nous montre que le temps s’écoule différemment selon notre vitesse. On ne peut pas le toucher mais ce n’est pas pour autant que ce n’est qu’un concept imaginé par l’homme puisqu’il réagit à ses propres règles physiques (comme la lumière).

  3. « Et si l’Univers n’existait pas…. » AHHHHH non, ce n’est pas vrai ! C’est impossible!
    (Générique de fin d’au-delà du réel…)
    Et si on arrêtait d’écrire à tort et à travers et qu’on se mettait à lire Science & Vie?.

    1. Pourquoi devrait-il grandir dans quelque chose ? Le cerveau humain de par sa construction a du mal à concevoir que le rien puisse exister. Comme dit plus haut nous ne sommes peut-être même pas dans la réalité. D’autres théorie existe comme celles des multi univers ou toute possibilité aurait son monde (un monde ou je n’ai jamais écrit ce texte, ou je ne suis jamais né, ou j’aurai fait une faute, ou je serai mort etc etc….)

  4. D’un point de vue quantique, il est tout à fait possible que toutes les issues du Big Bang coexistent, et si les chances que l’univers existe sont de 1 contre 1000000, pourquoi ne serions-nous pas simplement sur cette branche ?

    Bon, je suis pas physicien quantique hein. Et je suis pas certain que ce que je dis soit exactement correct, mais j’aime bien l’idée qu’on n’existe que dans une projection des futurs possibles du Big Bang.

  5. « Si ces résultats sont bien acceptés par les « experts », alors la théorie de l’inflation cosmique sera bel et bien confirmée et représentera un grand pas dans notre compréhension de l’Univers. »

    Les experts sont humains, et l’erreur est humaine …
    {troll : off}

  6. C’est sympa Rihanna soutient l’équipe de France !!! et Benzema tout particulièrement ..
    C’est tout aussi virtuel (puisque c’est via Twitter) mais la news est plus cool quand même que celle du KCL.

    1. Bah pour le coup c’est toi qui en parle donc toi qui est obsédé par cela. Laisse les gens croire en ce qu’ils veulent, on en a encore le droit à ce que je sache.

      Cordialement, merci.

      1. Oui, sauf que c’est malheureusement faux…

        Il y a une différence de taille entre « croire ce que l’on veut » et croire ce que notre famille/notre entourage nous a appris à croire…

        Et mon commentaire avait juste pour but de souligner mon etonnement de voir des commentaires faisant allusion à dieu sur des articles traitant par exemple de l’arret de la rotation de la terre (commentaires utilisant des arguments pseudo scientifiques soit dit en passant), alors que sur un article qui parle clairement de science là il n’y a plus personne…

        Avec un filtre pour voir et entendre uniquement ce que l’on veut, moi aussi je pourrais peut être croire au pére noel….

        ————————————–
        http://www.ecofablab.fr

        1. Certaines personnes envisagent Dieu comme une énergie cosmique … pas nécessairement comme un crétin en toge a barbe blanche. J’avais 10 piges quand on m’a collé un télescope dans les mains et expliqué les théorie de l’univers, j’en suis passionné, mais de par la philosophie, c’est à dire le doute, je ne peux écarter l’existence de quelque chose et c’est bien l’objet de cet article : il y a beaucoup de choses que nous ne comprenons pas, ne maitrisons pas mais dont nous prouvons chaque jour un peu plus la potentialité. Certaines religion parle de dieu comme d’une « vérité » unique et absolue. La encore, c’est bien ce que nous cherchons. Tu ne comprends rien, pas plus que les autres.

  7. Si le temps n’existe pas, pourquoi y a-t-il l’heure de mon commentaire juste au dessus?
    Je suis perturbé…
    Si je n’existe pas, qui écrit ce commentaire à ma place???
    D’ailleurs, où est ma place? Dans le néant?
    Si je suis dans le néant, le néant n’est donc plus vide, à moins que je n’existe pas, ce qui voudrait dire que je ne suis rien, dans le néant comme ailleurs.
    Si je me coupe une jambe, vais-je vraiment perdre quelque chose, vu qu’elle n’existe pas?
    Pourquoi vais-je travailler si au final ça ne sert à rien, vu qu’on n’existe pas?
    Si on trouve le Boson de Higgs, comment pourrait-il prouver que nous n’existons pas, vu qu’il n’existerait pas non plus…serpent qui se mord la queue (qui n’existe pas d’ailleurs)!
    Si nous n’existons pas, est-ce que les choses fausses seront vrais? Est-ce qu’au final les théories de Jean-Claude Van Damme vont s’avérer réelles ?

    Et voilà, merci les scientifiques, j’en ai pour 20 ans de psychothérapie maintenant! 😉

    1. Les avatars dans les jeux ont une existence virtuelle, faite de un et de zero, donc de néant, mais ils « existent », ils se cognent dessus etc….
      C’est peut-être vrai que nous sommes dans la matrice : nous n’existons pas…mais nous existons !
      Fascinant concept a la fois scientifique et philosophique je trouve…

    2. Et si simplement tu était déjà mort car le temps est déjà passé.
      La vitesse joue sur le temps si tu voyage autour de la terre à la vitesse de la lumière tu vieillira moins vite que les gens en sur terre.
      Donc il est possible d’affirmer que l’univers n’éxiste déjà plus sauf que pour nous le temps se passe moins vite.
      On peut aussi partir dans des trips plus délirant sur la paranormal et expliquer comme ca les apparitions de fantômes comme une personne à est passé à l’endroit ou tu est il suffit d’une faille dans l’espace temps pour voir apparaître quelqu’un du passé ou du future .
      Evidemment tout cela reste des théories basé sur des découvertes scientifiques mais on ne sais pas donc on imagine, on cherche et a force on découvre et comprend mieux notre monde et ce qui l’entoure.

      1. Et bien souvent en plus la science se contredit avec de nouvelles découvertes donc restons ouvert à tout mais ne soyons pas crédules sur tout et n’importe quoi…

      2. Même pas besoin de voyager à la vitesse de la lumière.

        Un simple voyage en avion étire le temps. Certes c’est imperceptible pour nous, mais de nombreuses expériences ont été faites avec des horloges atomiques, l’une dans un avion et l’autre sur terre.
        Avant le décollage les horloges étaient parfaitement synchronisées, mais à l’atterrissage il y avait un décalage..

  8. Effectivement, beaucoup de questions se posent en lisant ces différentes théories. Une étude très sérieuse montre les calculs et la probabibilité que la création de l’univers, et donc nous, aient été le fruit du « hasard ». Elle amène à la question existentielle : « D’où venons nous? ». En creusant les faits et la logique la réponse devient évidente! Une piste: croyez vous que le hasard ait pu se créer tout seul?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité