LG G Watch: à nos poignets à Google I/O

lg-g-watch-google-io-2014-007-640x359

A Google I/O, LG était enfin prêt à présenter et démontrer sa G Watch au monde. Nous avons rencontré l'équipe de design de la LG G Watch et des exécutifs qui sont venus de Corée.

La G Watch est conçue pour être une smartwatch pratique. Elle résiste à l’eau et à la poussière (IP67), n’a pas de bouton, obéis aux commandes vocales et répond aux gestes simples. Elle est facile à recharger grâce à son dock magnétique, ce qui la rend plus agréable à utiliser que les divers connecteurs qu’on a vu sur le marché jusqu’à présent. Enfin, elle est toujours allumée, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin d’allumer l’écran pour voir des informations.

[galerie photos]

lg-g-watch-google-io-2014-020-640x359

LG arrive relativement tard dans le jeu, mais en attendant son heure et en faisant bien son travail, la firme a pu délivrer un produit qui a tiré profit des erreurs des autres. La chose la plus importante est l’autonomie de la batterie et la facilité de la recharge. La deuxième chose la plus importante, c’est qu’elle accepte des bracelets de montre standard de n’importe quel fabricant.[pullquote text= »LG a bien travaillé » align= »center »]

On a toujours dit que le plus grand challenge de la technologie wearable c’est d’amener les gens à la porter, et LG semble avoir mis la priorité sur ces points sensibles avant d’ajouter des fonctionnalités plus « fantaisistes ».

Dans notre expérience, la plupart des appareils wearable ne sont pas utilisés simplement parce qu’ils ne sont jamais chargés quand vous voulez les porter. Avec le dock, les chances d’avoir un appareil chargé augmente. Évidemment, ce n’est pas aussi “idéal” qu’un chargement sans fil et son dock propriétaire, mais c’est toujours un pas en avant comparé à connecter quelque chose physiquement. Avec sa batterie de 400 mAh, LG s’attend à ce que la montre ait une autonomie en temps de veille de 36 heures (avec l’écran ON en mode économie d’énergie)

lg-g-watch-google-io-2014-005-640x359

La montre comprend une série de capteurs, dont un capteur de mouvement qui peut être utilisé pour des activités de fitness, mais il n’y a pas de capteur de rythme cardiaque ou d’autres bio-capteurs sophistiqués.

La G Watch fonctionne avec un processeur Snapdragon 400 relativement puissant qu’on trouve dans certains téléphones full-size. LG utilise un écran 1.65” avec une résolution de 280×280, ce qui est suffisant pour que ce soit clean et lisible, mais attendez-vous à des résolutions plus élevées à l’avenir. Elle est compatible avec un smartphone Android 4.3+, mais elle devrait marcher avec n’importe quelle marque, ce qui est génial.

lg-g-watch-google-io-2014-009-640x359

L’interface utilisateur Android Wear qui obéit aux commandes vocales ressemble beaucoup à une version plus petite de Google Now. Elle est clean et donne les mêmes types de notifications que vous pouvez voir sur Google Now. L’indicateur de la réussite, c’est dans quelle mesure vous n’aurez pas à sortir votre téléphone de votre poche / sac. Nous l’utiliserons dans la vraie vie pour voir si l’idée est bonne, mais pour le moment, cela semble très intéressant. Qu’en pensez-vous ? Qu’est-ce qu’on devrait essayer dans notre test ?

[youtube=https://www.youtube.com/watch?v=DLuZ6z-iAFw]

Processeur Qualcomm Snapdragon 400
Écran 1.65 pouces LCD IPS, 280×280 pixels
Mémoire 512Mo de RAM
Stockage 4Go
Batterie 400mAh
Système d’exploitation Android Wear
(exige un smartphone Android 4.3+)
Taille 37.9 x 46.5 x 9.95mm
Poids 63g
Connectivité Bluetooth 4.0
Capteurs 9 axes (Gyro, Accéléromètre, Boussole)
Couleur Blanc, Noir + bracelets personnalisés
Autres IP67, résiste à la poussière et à l’eau
Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité