Regardez ce réacteur nucléaire démarrer…

Regardez ce réacteur nucléaire démarrer...

Parmi les choses les plus dingues et les plus dangereuses que vous ayez pu voir jusqu'ici, celle d'aujourd'hui pourrait facilement se classer sur le podium. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que l'on peut voir un vrai réacteur nucléaire en train de démarrer... Aussi impressionnant soit-ce, la chose est tout aussi hypnotisante... Magnifique !

On se croirait plongé dans une vidéo de jeu-vidéo ou une bande-annonce d’un film de science-fiction à venir… Pourtant, il s’agit bien de la réalité. C’est bleu, comme dans les films, diront certains, et pour cause, il s’agit de la radiation Tcherenkov :

La radiation Tcherenkov est une radiation électromagnétique émise lorsqu’une particule chargée (un électron par exemple) passe à travers un milieu diélectrique à une vitesse supérieure à la vitesse de phase de la lumière dans ce milieu.

Autrement dit, les particules vont ici plus vite que la phase de la lumière dans l’eau. Cette vive lumière bleue n’est en fait ni plus ni moins qu’un bang sonique mais pour la lumière ! Impressionnant, non ?

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « les particules vont ici plus vite que la lumière », que la vitesse de PHASE de la lumière, pas la vitesse de la lumière.

    Aaaargh!!!

    1. Si, plus vite que la lumière.

      C’est juste que la lumière est ralentie dans l’eau.
      La particule va donc à une vitesse comprise entre celle de la lumière dans l’eau et celle dans le vide :

      vitesse de la lumière dans l’eau < vitesse de la particule < vitesse de la lumière dans le vide

      Le dépassement de la vitesse de phase est un cas de dépassement de la vitesse de la lumière dans le vide, mais ne concerne qu’un élément décrivant de l’onde lumineuse, pas l’onde en elle même, ni un déplacement de matière.

  2. gizmodo, qui invente le bang superphotonique ! un électron qui va plus vite que la lumière, z’ont peur de rien chez gizmodo ! ^^

    :)

    1. Je ne pense pas que « vitesse supérieure à la vitesse de phase de la lumière » signifie « vitesse supérieure à la vitesse de la lumière ». Une phase est un changement d’état ou pour une onde (lumineuse dans le cas présent), le temps nécessaire pour une variation complète et un retour à un même état, c’est d’ailleurs ce qui donne la couleur de la lumière, ce qui est bien éloigné de la notion de vitesse de la lumière…

  3. Messieurs les aigris, une petite recherche s’impose quand on connait pas quelque chose,
    Eh oui dans certains cas la vitesse d’une particule peut être superieure à celle de la lumière.
    Je cite:

    « Dans un milieu matériel, la lumière se déplace à une vitesse , où est la vitesse de la lumière dans le vide et est l’indice de réfraction du milieu. Une particule chargée peut se déplacer dans ce milieu à une vitesse v supérieure à c1. La particule chargée interagit, tout au long de sa trajectoire, avec le milieu qu’elle traverse en perturbant temporairement la polarisation des couches électroniques des atomes rencontrés, ce qui provoque une émission radiative. Chaque atome rencontré par la particule devient donc émetteur d’un rayonnement à son passage. Or l’onde émise se propage à la vitesse c1 inférieure à v. L’interférence des ondes émises par chaque atome perturbé est alors constructive ; un front d’onde cohérent apparaît sous la forme d’un cône de lumière. La fréquence de cette onde constructive correspond généralement, pour l’effet Tcherenkov dans l’eau, à celle du bleu ou de l’ultraviolet. »

  4. quelques lettres ont été perdues pendant le Copier/coller

    Dans un milieu matériel, la lumière se déplace à une vitesse C1 = C/N, où C est la vitesse de la lumière dans le vide et N est l’indice de réfraction du milieu. Une particule chargée peut se déplacer dans ce milieu à une vitesse v supérieure à c1. La particule chargée interagit, tout au long de sa trajectoire, avec le milieu qu’elle traverse en perturbant temporairement la polarisation des couches électroniques des atomes rencontrés, ce qui provoque une émission radiative. Chaque atome rencontré par la particule devient donc émetteur d’un rayonnement à son passage. Or l’onde émise se propage à la vitesse c1 inférieure à v. L’interférence des ondes émises par chaque atome perturbé est alors constructive ; un front d’onde cohérent apparaît sous la forme d’un cône de lumière. La fréquence de cette onde constructive correspond généralement, pour l’effet Tcherenkov dans l’eau, à celle du bleu ou de l’ultraviolet.

    1. ha merci ! mais est ce que les speudo scientifiques à grandes gueules vont comprendre ce que tu as expliqué..?
      en gros, les boulets, vitesse de la lumière sous l’eau, trucs complètement différent de la vitesse de la lumière dans le vide, pour cause de réfraction !

      1. Pour les pseudos scientifiques à grandes je ne sais pas, mais moi, j’ai rien compris… Mais je dois reconnaître que je ne connais rien dans ce domaine.

  5. hey c’est cool!!! Il n’y a pas encore d’écolo ignorant qui critiquent sans raison :)

    Sinon visuellement ça fait très science fiction, c’est coooool! je veux le même dans ma chambre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité