Elle voit son visage retouché pour correspondre aux standards de beauté de 25 pays

Esther Honig

Voici une expérience particulièrement intéressante : afin de coller aux standards de beauté de 25 pays, une jeune femme a décidé de passer par la case Photoshop. Les résultats, variés, pointent malgré tout vers une uniformisation de la vision de la féminité.

La journaliste Esther Honig, âgée de 24 ans seulement, s’est lancée dans une initiative pour le moins originale. A l’aide de 25 « artistes Photoshop », provenant de 25 pays différents, elle a tenu à se façonner autant de visages différents, afin de coller aux attentes et standards des pays concernés.

En fait, aussi paradoxal que ça puisse sembler, il a fallu qu’elle se déguise en femme « normale », mais « jolie ». En insistant évidemment sur ce dernier point.

Vous allez pouvoir avoir un aperçu du travail réalisé ci-dessous. Si vous désirez voir l’intégralité du projet, nous vous invitons à suivre ce lien.

Maroc

Esther Honig

Philippines

Esther Honig

Etats-Unis

Esther Honig

Argentine

Esther Honig

Pakistan

Esther Honig

Inde

Esther Honig

Israël

Esther Honig

Grèce

Esther Honig

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. une grosse connerie surtout le maroc je crois le gars qui a pondu n’a pas foutu les pieds au maroc depuis les 30 dernières années mais le maroc c’est pas l’Iran

    1. C’est vraiment vraiment c** mais je crois que tu n’as rien compris au film !!
      c’est une démo, pas une volonté de se faire refaire la tronche au bistouri…

  2. Dommage qu’un homme n’ait pas tenté la même expérience. Ca aurait pu être intéressant/ Là on a l’impression que seules les femmes sont soumises au diktats de la beauté, alors qu’en fait, personne n’est libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité