Prise en main : Amazon Fire Phone, bien pour Amazon, moins pour vous

Amazon Fire Phone

Amazon a révélé il y a peu son tout premier téléphone, le Fire Phone. Et il intègre de nombreuses fonctionnalités plutôt étranges comme le suivi des mouvements de la tête "Dynamic Perspective", Firefly - pour acheter tout ce que vous voyez - et bien d'autres choses encore. De la nouveauté en pagaille donc, mais est-ce vraiment bien ? Nous venons de prendre la bête en main et c'est mitigé.

Matériel

Le matériel en lui-même est plutôt intéressant. De devant, il ressemble un peu à l’iPhone 5 mais avec d’étranges points à chaque coin (les caméras frontales). L’écran a l’air sympathique malgré le fait qu’il n’affiche qu’un 720p au lieu du désormais standard 1080p sur le haut de gamme.

Prise en main du Amazon Fire Phone : bien pour Amazon, moins pour vous

La finition semble au rendez-vous. C’est solide mais pas particulièrement lourd et ça a l’air plutôt résistant. Les bords ont un revêtement caoutchouc pour une meilleure prise en main et l’arrière est (malheureusement) lisse et brillant, donnant constamment l’impression qu’il va tomber de votre cuisse malgré ses bords en caoutchouc.

Et, sans vouloir être superficiel, l’appareil en lui-même n’est pas très attrayant. Il n’est pas plus épais qu’un HTC One M8 (au plus épais), mais le One est légèrement arrondi, lui donnant l’impression d’être bien plus fin. On dirait que l’esthétique générale a clairement été mise de côté, et c’est bien dommage. Certains pourraient même dire qu’il est affreux.

Prise en main du Amazon Fire Phone : bien pour Amazon, moins pour vous

Je n’ai pu jouer avec la caméra que pendant un bref instant mais elle a l’air très réactive et les photos plutôt belles, même s’il y avait probablement quelques soucis avec la gamme dynamique. Et puisqu’il a bien un mode HDR, les choses devraient pouvoir s’améliorer. Le son des hauts-parleurs (qui sont censés être Dolby Surround) avait l’air plutôt métallique et très décevant après mes quelques écoutes, plutôt dommage quand on sait que les tablettes Kindle ont une partie audio impressionnante.

Perspective Dynamique

Difficile à croire, mais le système n’a pas bronché lorsque deux visages lui faisaient face. Il passe automatiquement pour se caler sur celui qui est le plus en face et ça paraît plus en place que je ne l’aurais pensé. Et si vos visages sont très proches l’un de l’autre, peu importe vers lequel le système pointe, l’effet sera le même pour vous deux.

Prise en main du Amazon Fire Phone : bien pour Amazon, moins pour vous

Mais est-ce utile ? Ça n’en a pas l’air, pour l’instant tout du moins. Jeff Bezos et l’équipe de démonstration d’Amazon ont vraiment tenté de mettre en avant son utilité. Sur les plans, vous pouvez bouger la tête de côté pour afficher ou non les informations. Vous pouvez incliner le téléphone dans la boutique Amazon pour zoomer sur un produit ou l’incliner encore pour le voir de derrière. Et ce n’est même pas plus intuitif que deux pincer l’écran comme tout le monde en a l’habitude.

Et ça plantait aussi régulièrement. Ce n’est bien sûr pas la dernière version du logiciel, mais il y a parfois un affichage étrange ou un texte flou parce qu’il a mal calculé la distance jusqu’à votre visage. Les inclinaisons n’étaient pas toujours bien détectées et le démonstrateur devait souvent utiliser son doigt, comme on le fait finalement sur un smartphone classique.

J’ai pu jouer à plusieurs jeux qui utilisent la détection des mouvements de tête, et chaque fois, cela manquait de précision et souffrait de nombreux bugs (du genre, complètement incapable de reconnaître ce que je voulais faire). Et ce n’était pas plus amusant ou plus immersif de jouer à ces jeux. En fait, c’était plus étrange et moins confortable. Et il faudra aussi que les développeurs d’applications populaires les redéveloppent pour tirer parti de la Perspective Dynamique. Le feront-ils ? Difficile à dire. Peut-être que quelqu’un trouvera quelque chose de sympa à faire avec, mais ça a davantage l’air d’un gadget. On aimerait vraiment aimer cette fonctionnalité, mais pour l’heure, elle semble plutôt être parfaitement inutile.

Prise en main du Amazon Fire Phone : bien pour Amazon, moins pour vous

Logiciel

Là, c’est simple : le logiciel ne tient clairement pas la comparaison avec iOS, Android ou Windows Phone. En réalité, il est très loin derrière. Le système d’exploitation s’appelle Fire 3.5, il est basé sur une variante d’Android 4.2.2 mais le Bluetooth Low Energy (BLE) n’a pas été intégré avant la 4.3. Cela veut dire qu’il est impossible d’utiliser les Fitbit, capteurs en tout genre et autres accessoires Bluetooth modernes. Le matériel le supporte et Amazon assure qu’il viendra avec une mise à jour de Fire OS, basée sur la 4.4, mais nous n’avons aucune indication de délai.

Certains aspects de l’interface sont très bons, par contre. On aime la possibilité d' »accrocher » du contenu sur l’écran d’accueil et avoir un rapide aperçu des derniers emails reçus a vraiment l’air cool. Jeff Bezos a montré quelques actions réalisables directement depuis cette vue mais on nous a précisé que ce ne serait pas disponible au lancement.

Prise en main du Amazon Fire Phone : bien pour Amazon, moins pour vous

Ensuite, il y a les cartes et la navigation. Amazon s’est appuyé sur le service de cartographie HERE, de Nokia, mais le rendu est entièrement réalisé par Amazon. Ça a l’air plutôt réussi avec la Vue Dynamique (« regarde, les bâtiments sont en 3D ! ») et les directions de navigation sont de la partie tout comme les informations de transport public (contrairement à ce qui avait été annoncé au tout début). Et c’est tant mieux !

Et s’il n’a pas été présenté lors de l’annonce officielle, le multitâche sera bien de la partie et ce, dès la commercialisation de l’appareil. Un soulagement pour un appareil qui aurait été grandement handicapé sans. On ne sait donc pas à quoi il ressemblera précisément mais il y a fort à parier qu’il se comporte peu ou prou comme le systèmes que l’on trouve sur tous les grands OS du marché.

Un appui sur le bouton Home vous envoie sur la vue Caroussel ou Grille des applications. Inclinez votre téléphone vers la droite et vous avez une liste d’applications importantes (non personnalisable). Inclinez-le encore vers la droite et vous arrivez sur des éléments que Amazon estime important pour vous, comme la météo, vos rendez-vous et les applications que vous pourriez vouloir acheter.

Prise en main du Amazon Fire Phone : bien pour Amazon, moins pour vous

C’est pas non plus un simili-Google Now, rien n’est vraiment personnalisable (à part les rendez-vous et la météo). Là encore, la fonctionnalité semble dans ses toutes premières étapes de développement.

Prise en main du Amazon Fire Phone : bien pour Amazon, moins pour vous

Firefly

L’une des exceptions concernant le logiciel, c’est Firefly, sur lequel Amazon a vraiment passé énormément de temps, pour la simple raison que c’est extrêmement bénéfique pour Amazon. Dans notre démonstration, la société avait préparé un mur de produits pour que nous puissions tester l’application et c’est incroyable de rapidité. Ajouter des produits à son panier et les commander sur Amazon n’a jamais été aussi simple.

Non seulement c’était efficace, mais c’est aussi très beau. On voit ces petites lucioles étincelantes s’agiter sur l’écran et se positionner autour d’un produit quand elles en trouvent un.

Ça a fonctionné sur la plupart des produits de leur mur (mais pas sur mon Canon 6D), ça récupère des informations importantes sur les publicités. Le système a même été capable de reconnaître Matrix qui passait sur un téléviseur et de dire à quelle minute précisément en était le film. Et il est tout à fait capable de reconnaître la musique qui passe à côté de vous. Vraiment sympa.

Prise en main du Amazon Fire Phone : bien pour Amazon, moins pour vous

Ce n’était pas nécessairement son plus gros succès, mais Amazon en profite largement, puisqu’il permet d’acheter directement sur Amazon (et ailleurs, notamment pour la musique, si vous avez d’autres applications installées).

Nous étions très enthousiasmés de prendre l’appareil en main, mais finalement, le soufflet est bien retombé. Tout cela paraît bien gadget, et il lui manque encore quelques fonctionnalités qui pourraient le rendre vraiment compétitif par rapport aux trois cadors du marché. Et je ne suis pas sûr que les fonctions exclusives à Fire, comme la Perspective Dynamique et le bouton d’urgence, soient suffisantes.

Prise en main du Amazon Fire Phone : bien pour Amazon, moins pour vous

Finalement, l’impression qu’il nous reste, c’est que Amazon s’est lancé à corps perdu dans une partie bien précise du Fire Phone, Firefly, qui vous simplifie encore davantage l’achat sur Amazon. Et bien évidemment, tout cela fait sens. La société donne la priorité à ce qui lui rapportera vraiment de l’argent, et il ne fait aucun doute que les prochaines mises à jour s’attacheront à peaufiner encore davantage cette expérience.

Pour être honnête, nous avons pris en main un appareil dans une version toute jeune alors qu’il ne sera pas mis en vente avant fin Juillet. Nous réserverons donc notre avis définitif d’ici à ce que nous ayons pu le tester complètement. S’il fallait toutefois vous donner un conseil : attendez avant de précommander. La tablette Fire HDX d’Amazon est fantastique. Le Fire Phone ? C’est moins sûr.

(article publié à l’origine sur Gizmodo.com)

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Amazon à très bien compris que les personnes intéressés par le hardware d’Amazon n’ont pas besoin d’une bête pour smartphone mais quelque chose de simple à utiliser, c’est ce qu’il a fait.
    Par contre c’est son prix qui rebutera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité