Un airbag marque la cornée d’une jeune accidentée de la route

yeux airbag

Les conséquences des accidents de la route sont souvent dramatiques, mais parfois aussi, imprévisibles. Le cas d’une jeune fille intrigue par exemple les médecins. Cette dernière s’est finalement trouvée avec la cornée marquée par un airbag !

Le phénomène a de quoi laisser songeur. Concrètement, la jeune fille de 17 ans dont nous parlons n’aura pas eu le temps de fermer les yeux avant que l’airbag qui se déclencha au cours d’un accident de voiture n’entre en contact avec son visage, et avec ses yeux en particulier.

Résultat : un oeil droit sur lequel la surface de l’airbag semble avoir été imprimée, et un oeil gauche dont la cornée aura été déchirée en surface. Les médecins ont pu constater ces dégâts après quelques jours et des tests ophtalmologiques de rigueur.

Mais cette histoire se termine finalement bien puisqu’après une quinzaine de jours, la jeune patiente retrouva l’usage parfait de ses deux yeux, sans plus de conséquences sur sa vue et sa santé générale.

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

  1. pour info l iris se trouve derrière la cornée ,et c est donc la cornée de la jeune fille qui a subit un traumatisme et non son iris heureusement…

    1. Je confirme les propos d’atchoum1er

      pour info l iris se trouve derrière la cornée ,et c est donc la cornée de la jeune fille qui a subit un traumatisme et non son iris heureusement…

  2. Il est quasi impossible de fermer les yeux… Le temps de déclenchement de l’air bag est super rapide…
    Mais ça lui a potentiellement sauvé la vie…

  3. J’aime Gizmodo, il y en a toujours un qui poste juste pour le plaisir d’étaler fièrement ses petites corrections.

    @Gizmodo : mettez en place un onglet à cliquer afin que l’on puisse envoyer un message privé pour toutes corrections ou articles erronés, cela éviterait (peut être) ces commentaires qui n’ont rien à voir avec le sujet en lui même.

    1. C’est prévu et en cours de développement depuis 5 ans maintenant, juste la visionneuse qui a chamboulé le planning prévu.

      Et pour revenir au sujet, il semble bien que ce soit la cornée qui soit touchée et non l’iris. Sinon ça doit être lourd en cas d’utilisation de déverrouillage d’un quelconque objet par reconnaissance rétinienne.

  4. C’est pas très cohérent de supprimer mes commentaires en laissant les réponses des autres à mes commentaires…
    Vous faîtes passer ce pauvre Yome pour un fou. C’est pas classe !!

    Ce à quoi Yome répondait:
    « la jeune fille de 17 ans dont nous parlons n’aura pas eu le temps de fermer les yeux avant que l’airbag qui se déclencha au cours d’un accident de voiture n’entre en contact avec son visage »
    La concordance des temps, c’est une option payante sur gizmodo..?
    Et arrêtez avec le passé simple, bordel… Vous ne savez pas l’utiliser !!
    Même sans airbag, vous arrivez à me faire saigner les yeux…

    Et ce que je lui ai répondu par la suite:
    Rhôôôlala.. Encore un commentaire qui n’a rien à voir avec le sujet… 😉
    Concernant ta suggestion: LOL t’as le droit de rêver…
    Et je commente ce que je veux. Ne t’en déplaise. Je n’aime pas la médiocrité, et je le dis.
    Quand on publie des articles sans faire quelques efforts de syntaxe, d’orthographe, de recherche, de traduction, etc, etc, on prend ses lecteurs pour de stupides générateurs de clics. Libre à toi d’entrer dans ce petit manège sans broncher. Libre à moi de ne pas le faire.
    ps: je n’étale rien « fièrement ». J’étale avec cynisme et sarcasme, dans l’espoir naïf de voir tout comme toi ce site s’améliorer un peu. La méthode douce, j’ai essayé, ça n’a jamais marché. Le rentre dedans, ça marche une fois sur 2.

    ——-

    Voilà. Maintenant, c’est à nouveau cohérent ^^

  5. Mais de quoi parle cet article ????? Quand on abîme légèrement sa cornée elle se répare, c’est tout à fait normal.
    C’est comme si vous faisiez un article sur un gars qui se coupe en ouvrant un emballage de jeu vidéo… oh mon Dieu !!! Ah ben ouf la plaie s’est refermée et a cicatrisé, on est sauvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité