Nos futurs robots analyseront notre personnalité

shutterstock - robot

Si aujourd'hui nos robots semblent capables de bien des choses, ils se contentent de faire ce qu'on leur a appris, et restent généralement bien loin de l'humain. Si certains se spécialisent dans la compréhension de leur maître, ils sont encore bien loin de comprendre notre personnalité... Et c'est assurément un domaine à explorer...

Avec leurs batteries de capteurs, certains robots humanoïdes sont capables d’évaluer l’humeur de quelqu’un. C’est par exemple le cas du robot français Pepper. On est pourtant toujours bien loin d’un robot qui saurait prévoir nos comportements ou nous décrire selon notre personnalité.

Avant ne serait-ce que d’envisager pareil développement, certains imaginent ce dont ils seraient capables. Reza Farazmand, créateur de Poorly Drawn Lines, envisage, lui, un avenir où les robots seraient brutalement honnêtes. Ce genre de situation pourrait ainsi être tout à fait banal :

Robot » – Robot, pourquoi personne ne veut sortir avec moi ?

– J’envoie les données dès maintenant.

BEEP BOOP

– Tu es con. »

Tags :Sources :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Moi je dis que non, car on se le laissera pas dominer par des Eproms ou des Puces…
    Ils seront nos esclaves, pas l’inverse ! :p

      1. car l’être humain est fondamentalement mauvais et que les robots s’en rendrais compte à force analyser sont comportement et ses émotions et notre personnalité comme tu dis , il en déduirais logiquement qu’il y a seulement deux alternatives!! asservir ou détruire ou les deux. Passerons nous le cap de l’IA je ne pense pas!!. si ce n’est pas ça sa sera nos bombes car notre envie de faire évoluer les capacités de destruction sont infinie!! bien sur c’est que deux exemples parmi tant d’autres.

        1. Ce qui caractérise l’être humain c’est de s’adapter à son environnement, ni plus ni moins..; alors certes dans un environnement mauvais, beaucoup d’hommes deviennent mauvais.. mais ce n’est en aucun cas inné…

          ————————————–
          http://www.ecofablab.fr

        2. Non, justement, il analyserait notre personnalité, point.
          Il faut arrêter de croire que les IA sont comme nous et réfléchissent de la même manière, elles sont programmées pour exécuter A lorsque B arrive. Ce que tu dis est purement impossible, où alors il faut que son code ( écrit par un être humain soit dit en passant ) contienne « J’analyse sa personnalité, et s’il est méchant je le tue ou je l’asservis ».
          Il n’y a pas de « il en déduirait logiquement », ca n’existe pas pour une IA, il déduirait ça uniquement si on lui dit de le déduire dans un cas précis.
          Et ca m’étonnerait qu’un développeur lui dise de le tuer ou de l’asservir si jamais il trompe sa femme.

  2. Non. L’être humain est un animal doté d’intelligence. Après, la notion de bien et de mal ne peut être attachée à une espèce. Qu’est ce que le bien et le mal. Si j’effectue une action, elle est bonne pour qui et pour quoi, ou mauvaise pour qui et pour quoi?
    Tout cela est subjectif. Chaque être humain nait comme une page blanche. C’est l’ensemble des interactions que nous avons avec notre environnement (individus compris) tout le long de notre vie qui nous construisent en tant qu’être pensant, et façonnent notre perception du monde, c’est un fait.
    Exemple similaire et d’actualité, concernant le détecteur de mensonge parfait:
    1- Une équipe de scientifiques qui cartographie le cerveau remarque que quand un individu ment, il active certaines parties de son cerveau bien spécifiques, et étudie plus en profondeur ce phénomène, un mensonge devient facilement identifiable.
    2- Je me dis « Ouah génial, on a trouvé le détecteur de mensonges ultime, les innocents seront libres, enfin une invention noble, les politicards vont y passer! » (Quel gros con optimiste je fais).
    3- Nombre de sociétés se spécialisent dans l’expertise du scan de votre cerveau pendant que vous répondez à des questions (comme détecteur de mensonges).
    Chaque résultat est soumis à interprétation de la part d’un pseudo expert autoproclamé. La façon d’interpréter est le sujet d’un débat houleux (surtout aux USA), et la valeur juridique est plus que contestable.
    La technique est infaillible, mais l’humain se réserve le droit d’interpréter à sa guise, le clientélisme est de mise. Qu’est ce que vous croyez? Que ceux qui font les lois pour eux allaient se tirer une balle dans le pied?
    Aussi parfaite que puisse sembler une technologie, comptez sur l’être humain pour la détourner à sa guise et en faire le pire des usages, pour le pognon.
    Bon je vous laisse, je vais vomir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité