Un appareil à rayons X entre dans l’équipement de l’armée américaine

MINIZ

Flash Ball, taser, drone : autant de nouvelles armes et outils venus grossir l’équipement des forces de l’ordre ces dernières années. L’Armée américaine fait aujourd’hui un pas de plus en faveur de l’intégration des nouvelles technologies dans son artillerie en se dotant d’un pistolet à rayons X.

Le Mini Z a été développé par la société American Science and Engineering (AS&E) spécialisée dans le matériel à rayons X (à l’image des portiques d’aéroports). Se présentant sous la forme d’une sorte de mégaphone, le Mini Z est doté d’un écran de la taille d’une tablette permettant de visualiser l’envers des surfaces scannées (murs, pneus, corps humains, etc.).

Les applications du Mini Z ne sont par ailleurs pas limitées au seul contexte militaire puisque AS&E présente aussi les avantages de l’utilisation de son appareil dans la sphère médicale par exemple.

Tags :Via :mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. en esperant qu’il fasse pas comme les tasers….plusieurs reprises sans se soucier de la personne quon taze 5-6 fois et qu’il meure ensuite de crise cardiaque.
    parceque 1-2radio ca va, mais si tu te fais « X-rayoniser » a gogo……
    m’enfin les ricain c’est des pro’ pas besoin de s’inquieter…quoi que si en fait

    1. J’ai un doute, tu as lu la news en entier ?
      Il n’est pas parlé de l’utiliser comme arme sur des personnes, mais pour scanner des bâtiments, voir ce qu’il y a derrière un mur… Egalement dans un corps humain, mais faut quand même surement abuser sur la dose pour qu’il y ait des risques sur l’homme. D’ailleurs, lorsque l’on fait une radio, l’on ne nous demande pas si l’on a déjà eu des radios dans les mois précédents…

      L’année dernière, suite à une fracture de ma clavicule droite, j’ai du avoir droit à 8 radios en 2-3 mois (4 séances avec deux « photos »). De même, même en se protégeant les opérateurs ne sont surement pas protégé à 100 % des rayons…

      1. oui mais les ricains, justement ils s’en serviront pour te rayonniser les parties genitales jusqu’à qu’elles deviennent viollettes et tombent toutes seules.
        Y’a qu’à voir ce qu’ils faisaient à « Gwantanamo », imaginent les avec un joujou pareil.

  2. Merveilleux! Comme si on était pas déjà assez irradié comme ça! Les rayonnements ionisants provoquent des leucémies (une sorte de cancer du sang). De plus, une étude récente menée par l’université de Gand (Belgique) montre que même une réduction significative de la dose entraine malgré tout une détérioration de l’ADN. Si vous devez subir plus d’une radiographie par an, il est préférable d’en parler avec votre médecin ou avec la personne chargée de faire le test d’imagerie médicale, d’autres solutions existent (échographie par exemple)…

  3. Ah, le faut débat du taser.
    A l’origine, Le Taser est une solution intermédiaire entre la matraque et l’arme à feu. La matraque est non létale mais c’est son utilisation inappropriée qui peut l’être.
    Le Taser est surtout conçu pour être utilisé quand l’usage d’une arme à feu (Qui peut aussi être utilisée de manière non létale par un tir de neutralisation) est exclu, quand il y a trop de civils alentours risquant d’être blessés (La 9mm, selon les tissus qu’elle traverse dans le corps humain, peut ressortir facilement quand tirée à bout portant, et donc blesser des civils).
    Par exemple, pour une personne armée d’un couteau, cela peut être une solution plus sûre que l’usage de la matraque.
    Chaque cas est unique.
    Là où il y a un problème, c’est le Taser a été survendu comme une arme non létale (Alors qu’elle est potentiellement létale!) par la société qui le produit, par nos dirigeant qui adorent nous vendre des guerres propres (mais bien sûr!), ainsi que par la presse généraliste, qui n’y connait absolument rien (Vive les Meuporg!).
    De plus, dans beaucoup de cas, l’arme a été déployée sans qu’une formation appropriée ne soit dispensée, ajoutez à cela que l’on a fourni ce matériel à des personnels peu entrainés (Personnel de sécurité des aéroports par exemple).
    Au final, l’utilisation d’une arme telle que celle-ci se fait systématiquement dans l’urgence, les personnes faisant face à ce genre d’arme sont moins intimidés que par une arme à feu, et pensent qu’elles ne peuvent pas en mourir (Syndrôme Tintin: Le nombre de fois que ce personnage de Bande dessinée a été assommé à coup de matraque est assez impressionnant, ce qui, dans la réalité, aurait provoqué sa mort depuis des lustres).
    Résultat: Il y a quelques morts, le public s’indigne comme une vierge effarouchée, parce qu’il ne pensait pas qu’il s’agissait d’une arme létale (Pléonasme).
    Un coup de matraque télescopique sur le crâne, la mort est quasi garantie, mais le personnel les utilisant le sait bien et est formé en conséquence afin d’éviter cela.
    De toute façon, le Taser a un effet incapacitant, et rien qu’en se prenant une décharge et en tombant, on peut se fracasser le crâne.
    Il faut arrêter de gober tout ce que les médias balancent, une arme, est conçue pour neutraliser et/ou tuer en occasionnant des dégâts à la cible: C’est dangereux.

    1. hum, bon le tazer normalement est limité a une decharge sauf que les ricain par plus dune fois, decharge et decharge en continue, en France, ya que très peu d’accident de ce genre mais au states si, car les limitateurs de décharge ne sont pas installé et en general les batteries tiennes plus d’un choc (maintenant ca a l’air detre limité a un tir)

      avec une roue, on roule
      maintenant je te la lance dans la tronche, ca roulera pas mais ca te fera mal ( bon j’abuse)
      mais vu les excès des ricain, moi ca m’étonne pas, après c’est que mon avis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité