La fille de Carrie Fisher dans Star Wars Episode VII

shutterstock_78803092

Seule certitude avec Star Wars VII, il devrait plonger les fans dans une certaine nostalgie, notamment grâce au retour du trio d'origine. Toutefois, une nouvelle rumeur devrait plaire aux inconditionnels puisque la fille de Carrie Fisher pourrait interpréter la version jeune de Leia.

La rumeur a été lancée sur la toile, Billie Lourd, fille de Fisher et de l’agent Hollywoodien  Bryan Lour aurait été castée pour reprendre le rôle de la jeune princesse Leia et appairait donc dans des scènes de flash-back.

On ne peut pas la juger sur son travail d’actrice, mais la ressemblance avec sa mère est particulièrement intéressante. Nous lui souhaitons de porter aussi bien la célèbre coupe de cheveux de la princesse. Du haut de ses 21 ans, c’est une belle opportunité qui se profile se la rumeur est exacte.

Il n’y a plus qu’à attendre décembre 2015.

Helga Esteb / Shutterstock.com

Tags :Sources :Dailymail
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le réal est bon, mais ce que je crains dans cette affaire, ce sont les producteurs, les gros pontes de Disney.
    Ce sont généralement ds gros cons qui imposent des critères stupides définis arbitrairement parce que cela va soi-disant rapporter du pognon en plus.
    Dans les faits, le film est souvent une bouse (Max Payne…)
    Vous voulez un exemple.
    Kevin Smith avait été approché pour faire un nouveau superman il y a de cela plusieurs années, et dans les critères à la con que l’on lui a imposé, il y avait ceci:
    – Superman ne doit pas voler de tout le film
    – Superman doit avoir des gardes du corps
    – Superman doit se battre contre un ours polaire.
    Je vous laisse imaginer le résultat.
    Tous les films grand public répondent à des éléments arbitraires, les « tendances du moment ».
    Mais quand une innovation est apportée à une catégorie de film (types de plans caméra pour des combats, filtres….) par le biais d’un film, il n’y a aucune garantie que l’innovation soit comprise et intégrée de manière rationnelle dans d’autres, films, les producteurs veulent « fédérer » (encore un terme à la con) autour de leur produit en ratissant le plus large possible, au détriment de la cohérence, c’est comme cela que l’on se retrouve avec des films qui, une fois les effets spéciaux mis de côté, sont minables (Alors même que les acteurs sont bons).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité