Un scientifique crée un virus qui peut tuer toute l’humanité

virus

Voici une petite histoire que l'on pourrait baptiser, 'comment jouer à Dieu' ou 'faire un remake de l'Armée des Douze Singes'. Un professeur de l'Université du Wisconsin, Madison Yoshihiro Kawaoka, a créé une nouvelle souche du virus de la grippe capable de décimer l'humanité, puisque notre système immunitaire ne peut rien contre lui.

Le nouveau virus génétiquement modifié est basé sur la souche H1N1 de la grippe, celle-à même qui a fait 20 000 morts dans le monde. Depuis la pandémie, nous avons développé un certain niveau d’immunité, elle est aujourd’hui considérée comme une menace relativement faible.

Seulement notre scientifique a manipulé le virus de façon à ce qu’il puisse échapper à nos anticorps, qui ont pour but de le neutraliser, rendant ainsi la population incapable de résister à une épidémie. Fou dangereux ? Pas tout à fait.

Le but du chercheur était d’analyser les changements génétiques impliqués, afin de suivre l’évolution de la souche H1N1, ce qui à terme, permettrait d’améliorer les vaccins. Pour cela, il fallait convertir la souche à son état ​​pré-pandémique.

« Grâce à la sélection de virus conçus en laboratoire dans des conditions de confinement appropriées, nous avons pu identifier les régions clés qui ont permis au virus H1N1 de 2009 de faire tant de dégâts. »

Ces études ont pour but de constater des évolutions en laboratoire et non dans la nature, alors que les chercheurs sont pris de court. D’autant plus que ces virus instables ont une fâcheuse tendance à muter. Concernant la sécurité, l’institut possède  un niveau de confinement 3 (NC3 ) en termes de biosécurité, on se situe au niveau des manipulations de l’Ebola.

Sur le papier tout va bien, mais, une erreur est si vite arrivée… Atchoum !

armée 12 singes

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le Saint-graal pour tout groupe pharmaceutique, une épidémie qui fait peur, qui fait acheter de manière massive et irréfléchie des vaccins, tout le monde se sucre au passage, le peuple est sauvé.
    Le type scénario catastrophe a peu de chance d’arriver, mais au cas où,
    Voici quelques principes en cas d’épidémie:
    – Quand les autorités affirment que c’est dangereux, ça ne l’est pas, c’est dans le but faire peur et pousser le plus de personnes à se faire vacciner (=$$$).
    – Quand les autorités précisent que tout est sous contrôle, rien ne l’est, il s’agit juste de garder la population sous contrôle en la rassurant et éviter les mouvements migratoires et le vandalisme.
    – Stockez le plus d’eau potable possible, utilisez le minimum pour la toilette (réserves de lingettes pour le corps), au pire un gant humide avec un peu de savon.
    – N’utilisez l’eau potable que pour vôtre alimentation.
    – En cas d’épidémie sévère, n’allez pas travailler (Certains ont un sens du devoir proche de la soumission), ce serait dommage de claquer à cause de cela.
    – Si vous êtes fumeurs, ne faites pas la connerie de sortir pour chercher des clopes, ce serait stupide de mourir pour ça.
    – Faites des réserves de nourriture pour au moins un mois, voir deux.
    – Fermez et calfeutrez toutes les ouvertures, n’allumez pas de lumière la nuit, ne faites rien qui signale la présence d’être vivants à l’intérieur.
    – Ne dormez pas tous en même temps, faites des tours de garde.
    – Ne faites confiance à personne, surtout pas aux autorités.

      1. J’ai me bien la série (Et surtout le comic) mais ils s’y prennent comme des manches dans Walking dead. Les crânes des zombies sont miraculeusement mous, ils ne savent pas manier les armes qu’ils utilisent (qui sont souvent mal adaptées).
        Il y a tellement de façons plus simples de se débarrasser de ce type de créature, enfin c’est la mode zombie en ce moment.
        Dans les années 90 et début des années 2000, je me souviens que quand je disait regarder des films de zombies, les gens me regardaient comme si j’étais un serial killer qui séquestre des gens dans sa cave. Quand j’ai acheté le guide de survie en territoire zombie (Quel ramassis de conneries!) à sa date de parution en 2003 (en anglais), on m’a traité de fou, de taré.
        Maintenant c’est tout à fait normal, c’est à la mode, il y a même des gammes dédiées pour certains produits (des fois que ça soit vrai, comme le dahut), avoir une panic room ne fait pas de toi un parano, bref, ça sert toujours d’être préparé en cas de crise, quelle qu’elle soit, et ce n’est pas le « bien penser » d’une opinion publique complètement influencée par les effets de modes qui me fera changer d’avis.

    1. Toi si un jour il y a une vraie épidémie tu feras parti des premiers à crever…

      « Aux infos ils disent que c’est un virus mortel, donc aucun souci, ils veulent juste nous entuber »…

      Sélection naturelle…

      ————————————–
      http://www.ecofablab.fr

      1. Ah survivre ou pas? C’est un coup de dés. Toutes les mesures de précaution augmentent tes chances de survie, rien de plus. Celui qui te garantit la survie te ment.
        C’est comme en combat (réel) à mains nues, plus tu est entrainé, plus tu as de chances de gagner, mais personne n’est à l’abri d’un mauvais coup, pas même les meilleurs.
        Autre exemple, Un soldat, aussi entrainé soit-il, n’est JAMAIS, à l’abri d’une balle perdue.
        Mais bon, la plupart des personnes se basent sur qu’ils connaissent, et bien souvent, ça ne dépasse pas la télé et les discussions généralistes comme celle-ci.

    1. Sauf que le SIDA et le paludisme ne se transmettent pas de la même façon… sinon ça ferait longtemps qu’on serait tous mort…

      Il n’y a pas que la virulence du virus à prendre en compte.. ce qui compte autant, voir même plus, c’est la façon dont il se diffuse..

      ————————————–
      http://www.ecofablab.fr

  2. Un virus aussi virulent est pour lequel on ne peut rien faire est classé niveau 3 ??? vous êtes sur ??

    Ce type de virus est classé P4 normalement, à moins que les classifications aient changé récemment..

    ————————————–
    http://www.ecofablab.fr

  3. perso j’aurai plus utiliser le fait que des echantillons d’anthrax ou de virus ebola ont déjà été perdu par des labos scientifique que devaient surement avoir une habilitation élevée, alors que çà soit en confinement 4 ou 3… çà finira bien dans la nature un jour ou l’autre.

  4. aucun virus ne pourra détruire l’humanité tout entier ! il y aura toujours des cas d’exception d’émunité. qui seront les chanceux 😀 ainsi va la vie… la meilleur adn survivront 😀

    1. « aucun virus ne pourra détruire l’humanité tout entier ! il y aura toujours des cas d’exception d’émunité. qui seront les chanceux 😀 ainsi va la vie… la meilleur adn survivront 😀 »

      Faux: aucun virus « naturel » ne pourra détruire l’humanité tout entier peut être, la nature à tendance effectivement à créer et recréer de nouveaux équilibres quand on lui fout la paix, mais là en l’occurrence, c’est une modification volontaire d’un virus par l’homme…la nature a-t-elle trouvé une solution aux pollutions et réchauffement climatique..? On rompt un équilibre naturel, il faudra en assumer les conséquences, c’est pas la sélection naturelle qui l’assumera, alors à part faire des modifications génétiques volontaires chez l’homme pour résister aux modifications génétiques volontaires des virus crées…par l’homme…

      Mal barré, et déprimant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité