Des biobots qui marchent grâce à leurs muscles !

Biobot

Cela faisait quelque temps que nous n'avions pas eu d'innovation impressionnante en robotique. Des chercheurs du monde entier travaillent corps et âme pour concevoir nos robots de demain et une équipe vient de mettre au point des biobots capables de marcher grâce à leurs propres muscles !

Plus que la robotique mécanique et électronique que l’on la connaît, la biorobotique est elle aussi très prometteuse. Des chercheurs de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign ont créé de petits robots qui marchent ou avancent dans un liquide lorsqu’un courant électrique est appliqué sur leurs moteurs musculaires biologiques.

Selon le chef de projet, Rashid Bashir, « l’actionnement biologique par les cellules est un besoin fondamental pour toute machine biologique. […] La biologie est extrêmement puissante, et si nous parvenions à en récupérer ses avantages dans des applications pratiques, nous en tirerions de très bonnes choses. »

Au centre des mouvements de ces robots d’hydrogel d’à peine un centimètre de long, des cellules musculaires. En 2012, des chercheurs avaient utilisé des cellules de cœur de rat, avec quelques difficultés. Mais l’équipe ne compte pas s’arrêter là, ils envisagent d’intégrer des neurones pour contrôler la fréquence des contractions (et donc la vitesse de déplacement) et la direction des robots.

Et bien évidemment, les applications sont multiples, allant même jusqu’à des missions médicales dans notre propre corps, de manière parfaitement autonome…

Tags :Sources :TechCrunch
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce que je vois aussi, c’est le developpement de prothese biorobotique qui fonctionneront comme un vrai membre au finale.

    Si cela fonctionne (en principe) avec un courant electrique, il est tres probable que cela puisse etre appliquer en tant que prothese ! (au finale on deviendrait des cyborg ^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité