Combien de gigaoctets faut-il pour faire un être humain?

clone

On pense à tort qu'il y a beaucoup d'informations stockées dans un être humain. Vous n'avez seulement besoin que d'1,5 Go pour stocker votre code génétique tout entier ! A un petit détail près...

Veritasium nous offre cet étonnant calcul en croisant bits, nombre de molécules et code génétique. D’ailleurs, au regard de l’ADN humain, ce chiffre paraît étonnamment faible… En réalité, c’est à cause d’une nuance tout à fait passionnante.

Nous avons en réalité énormément de cellules dans notre corps, un organisme humain adulte affiche un nombre compris entre 1012 et 1016. Chacune de ces cellules contient la totalité de notre code génétique, bien qu’elle n’exprimera que la partie qui correspond à sa fonction. C’est à dire qu’une cellule du foie se comportera en cellule du foie, mais cela ne l’empêche pas de détenir tout votre ADN.

Partant de ce postulat, une personne type dispose d’environ 60 zettabytes (60 avec 21 zéros après) d’informations au total. Ce qui est absolument colossal. En comparaison, l’auteur nous explique qu’en l’an 2000, toutes les informations numériques contenues dans le monde entier représentaient un panel de 40 ZB. On pourrait alors croire qu’il y a énormément de données pour concevoir une personne. C’est ici que notre nuance se pointe.

99.9% de notre code génétique est partagé entre chaque humain de cette planète. Ce qui nous rend uniques ne représente qu’une partie infinitésimale de notre patrimoine… C’est à dire moins d’un mégaoctet ! Nous y sommes, nous n’avons besoin que d’1,5 Go pour tout notre code génétique, 60 ZB circulent toutefois dans l’ensemble de nos organes et il ne nous faut qu’1 Mo pour être unique…

On sent que le clonage va être une entreprise amusante ou encore la téléportation…

Tags :Sources :youtube
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le problème est que toute l’information ne se trouve pas dans le code génétique, avez vous déjà entendu parler de l’épigénétique?

    Du coup, l’affirmation du mo qui nous rendrait unique est faux…

  2. Le titre pourrait être mal compris. Avec les 1,5 go de donné de notre code génétique on aurait en réalité qu’un « blue print’ de l’homme.
    Pour Le concevoir en entier il faudrait  » l’OS » qui nous fait fonctionner.
    Et je pense pas qu’il faudrait beaucoup plus de mémoire que simple hdd.

  3. Bon jsuis d’accord avec l’idée mais est ce qu’on compte l’ADN mitochondrial ?
    Est ce qu’on compte les différents types d’ARN t/r/m .. Exprimé pour nos cellules du foie du coeur etc..
    Parce qu’il y a un sacré paquet de matos qui diffère selon les cellules et leurs activités et on peut pas tous les placer dans un endroit en espérant que, comme elles ont le même ADN que les autres, elles se mettent spontanément à faire le taf demandé .

  4. Pour une fois qu’un article présentait une problématique intéressante. Vous auriez pu écrire un vrai article en partant de cette question…

  5. Programme génétique, pas code génétique ! C’est pas la même chose ! Parce que s’il faut 1,5 Go pour stocker le code génétique, c’est que vous n’êtes pas bien doué !

  6. Un livre comporte en moyenne 100 000 mots et un mot comporte en moyenne 5 lettre (du moins en anglais) si on compte les espaces cela fait qu’un livre comporte en moyenne 600 000 caractères. D’après la vidéo attachée à cet article l’ADN comporte 6 000 000 000 caractères et donc l’équivalent de 10 000 bouquins. Ca reste impressionnant surtout que l’écriture de ces 10 000 bouquins de « code informatique » est le fruit du hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité