Vidéo, comment les démocraties espionnent les journalistes ?

Espionnage

Les journalistes (pros et citoyens) sont particulièrement ciblés par l'espionnage et la surveillance dans les grandes démocraties. Découvrez toute cette histoire en vidéo.

« N’oubliez pas, vous pouvez nous suivre sur Twitter @C2Geeks,@FloCorvisier & @guerricp, via la page Facebook de Chroniques2Geeks et bien sur, notre chaîne Dailymotion. »

Chroniques2Geeks est un partenariat entre Le Point.fr et Gizmodo.fr, avec le soutien du studio Dailymotion. Flo et Guerric sont habillés par Spreadshirt.fr.


Comment les démocraties espionnent les… par chroniques2geeks

Vous pouvez également visionner l’intégralité du dernier épisode de la saison !


Chroniques2Geeks S02-E22, l’actu high-tech de… par chroniques2geeks

Tags :Sources :C2GVia :Chroniques2Geeks
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Tous ceux qui peuvent influencer de manière significative l’opinion publique sont surveillés (Quel que soit l’Etat), une petite partie des journalistes rentre dans cette catégorie, mais aussi tous les Leaders d’opinion.
    Les Etats qualifient généralement cela de mesure préventive. Il ne s’agit ni plus ni moins que de maitriser la communication avec la population , et manipuler l’opinion publique en sa faveur, (Les leçons de la guerre du Vietnam en matière de communication ont été apprises à la dure par les américains).
    Quand vous entendez un politicard déblatérer en langue de bois sur un sujet d’actualité, c’est naturellement pour manipuler les autres, mais nous, on est au dessus de ça! On décide de manière magique que la publicité et toutes les conneries que l’on entend dans les médias ne nous influencent pas, et nos achats n’ont absolument rien à voir avec les effets de mode.
    C’est toujours les autres, comme sur la route, ce sont les autres qui conduisent mal, nous on est irréprochables, et les diverses infractions sont, bien naturellement, toujours justifiées dans notre cas.
    Alors oui, la population est généralement surveillée, mais pas à des fins de complots fantasmés à la « Ennemi d’Etat » (Qui servent surtout à discréditer toute contestation), mais dans le simple but d’optimiser le discours qui nous est servi.
    La communication est une guerre, ne pas le réaliser met automatiquement hors-jeu.
    Et quand on parle d’influence, il est stupide de comprendre que l’on fait ce que l’on nous dit de faire, c’est la vison simpliste, mais tout ce bombardement permanent influe sur nos connaissances, à propos de divers sujets, et c’est à partir de ces connaissances que nous allons nous forger une opinion, et que nous allons consommer tel ou tel produit, voter tel ou tel parti.
    Ce n’est pas pour rien que la publicité, et de manière plus générale, la communication, engloutit des milliards de budget chaque année, ça fonctionne, les décideurs le savent, et dans notre cas, ignorer cela revient à jouer leur jeu.

  2. Comme si ces … journalistes avaient besoin d’être surveillés, ils sont la première cause du racisme, de la destabilisation du pays et de sa superficialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité